Impôts et taxes

Les revenus locatifs, qu’il s’agisse de revenus fonciers (location vide) ou de bénéfices industriels et commerciaux (location meublée) doivent être déclarés puisqu’ils sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Ils peuvent être déclarés selon deux modalités : le régime forfaitaire, simple mais pas toujours optimal, et le régime réel, bien souvent avantageux (les frais et charges relatifs à la location, comme les travaux, sont déductibles) mais aussi plus complexe, surtout pour les BIC. Par ailleurs, les loueurs en meublé doivent acquitter la CFE (Cotisation foncière des entreprises) et les micro-logements sont frappés par la Taxe Apparu.


VIDEO : #35 Taxe d'habitation : supprimée dès 2018 ?

C'était l'une des mesures emblématiques du programme d'Emmanuel Macron, c'est maintenant voté et ça entre en vigueur cette année : la taxe d'habitation va être supprimée pour 80 % des ménages.

Voir la vidéo

VIDEO : Location vide : quelle fiscalité pour les loyers ?

Les loyers perçus en location vide sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers. Il y a deux régimes d'imposition : le régime forfaitaire et le régime réel. Si le régime forfaitaire est ultra-simple, les propriétaires choisissent toutefois le régime réel qui est beaucoup plus avantageux...

Voir la vidéo

VIDEO : Louer vide ou meublé : que choisir ?

Location vide, location meublée ? Le choix n'est pas évident, il implique des conséquences sur la gestion de la location évidemment mais également des conséquences fiscales.

Voir la vidéo

VIDEO : La taxe d'habitation

Vous avez reçu votre taxe d'habitation ? Cette taxe est due par celui qui occupe un logement au 1er janvier de l'année. Son montant a tendance à augmenter d'année en année et on remarque de fortes disparités d'une commune à l'autre

Voir la vidéo

Nos articles

Les locations saisonnières relèvent de la catégorie des locations meublées et suivent donc le même régime fiscal (les BIC) que celles-ci, à quelques nuances près. Explications.

Vous louez un ou plusieurs logements vides : vous touchez des revenus fonciers. Après avoir déduit du montant des loyers l'ensemble de vos frais et charges, le résultat foncier vient s'ajouter à...

Vous devez déclarer vos revenus locatifs comme l'ensemble de vos revenus chaque année en mai. En location vide, les loyers sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers alors qu'en location...

En 2018, la « taxe Apparu » frappe toujours les loyers excessifs des logements d'une superficie inférieure ou égale à 14 m² situés dans certaines grandes villes. Le seuil est de 41,95 €/m²/mois...

Tout savoir sur les différents dispositifs de défiscalisation dans l'immobilier locatif neuf et ancien. Les avantages et les inconvénients de la loi Pinel, de la location meublée en résidences...

Le régime fiscal de la location meublée nécessite le respect de nombreuses règles. Mais il vous permet de bénéficier d'une fiscalité avantageuse. Soit vous êtes imposé sur la moitié de vos recettes,...

Qui du propriétaire ou du locataire doit s'acquitter des taxes liées au logement. Chacun doit savoir quelle taxe lui incombe pour ne pas être pris au dépourvu lorsque le fisc la lui réclamera.

Questions / Réponses