Comment déclarer vos revenus locatifs ?

Publié par & le

Vous devez obligatoirement déclarer vos revenus par internet cette année, depuis votre espace particulier sur le site des impôts. Cette obligation concerne tous les foyers, quel que soit le montant de vos revenus. Si vous n'êtes pas équipés d'un accès à internet , vous pouvez continuer à remplir une déclaration papier. La loi de finances pour 2019 dispensent également les contribuables qui résident dans une zone où aucun service mobile n'est disponible.

Les revenus  issus des locations s'ajoutent aux autres revenus (salaires, pensions,...) pour constituer le revenu global qui est ensuite soumis à l'impôt sur le revenu.
Il faut cependant faire une distinction entre deux types de location. Les revenus issus de la location de locaux vides sont imposés dans la catégories des revenus fonciers. Ceux issus de la location de locaux meublés sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux.

Lorsqu'un bailleur loue à la fois des logements vides et des logements meublés, il doit distinguer les loyers selon leur origine, revenus fonciers pour les locations vides et bénéfices industriels et commerciaux pour les locations meublées.

Depuis le 10 avril 2019, vous pouvez déclarer dans votre espace dédié.

Les dates de déclaration en ligne varient en fonction du département de résidence des contribuables :

-le mardi 21 mai 2019 à minuit pour les habitants des départements numérotés de 01 à 19 ;
-le mardi 28 mai 2019 minuit pour les habitants des départements numérotés de 20 à 49 (y compris les deux départements corses) ;
-le mardi 4 juin 2019 à minuit pour les habitants des départements numérotés de 50 à 974 ;
- le mardi 21 mai 2019 à minuit pour les non-résidents.

A noter: Les premières déclarations papier ont été envoyées aux contribuables fin mars, la date limite de déclaration papier étant fixée dans ce cas au jeudi 16 mai 2019 minuit.

VIDEO : Louer vide ou meublé : que choisir ?

Location vide, location meublée ? Le choix n’est pas évident, il implique des conséquences sur la gestion de la location évidemment mais également des conséquences fiscales.

Voir la vidéo

VIDEO : Location vide : quelle fiscalité pour les loyers ?

Les loyers perçus en location vide sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers. Il y a deux régimes d'imposition : le régime forfaitaire et le régime réel. Si le régime forfaitaire est ultra-simple, les propriétaires choisissent toutefois le régime réel qui est beaucoup plus avantageux...

Voir la vidéo

VIDEO : Suppression de la taxe d'habitation pour tous les ménages d'ici 2022

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérard Darmanin a annoncé la semaine dernière la suppression de la taxe d’habitation pour tous les ménages d’ici 2022.

Ecouter le podcast

Pour aller plus loin...

Revue de détail des frais de notaire, ces impôts et taxes à payer quand on achète un bien immobilier.

Vous louez et souhaitez bénéficier d'un système d'imposition simple : c'est possible ! Le régime forfaitaire vous permet ainsi de bénéficier d'un abattement de 30 % sur vos loyers avec des...

Voici les cas d'exonération de la taxation des plus-values immobilières : aucun impôt ni prélèvements sociaux ne sont dus si vous vous trouvez dans l'une de ces hypothèses.

Tous les loyers perçus dans l'année doivent être déclarés. Marche à suivre pour bien déclarer vos revenus.