Chambres d'hôtes : quelle fiscalité ?

Publié par le

Vous disposez d'une grande maison, agréable, située dans une région touristique et vous envisagez d'y aménager des chambres d'hôtes. Avant de vous engager dans ce projet, vous devez savoir précisément comment vous serez imposé sur les loyers perçus, et plus généralement quelle sera la fiscalité applicable à cette activité.

Chambres d'hôtes : de la location meublée ?

Juridiquement, la location de chambres d'hôtes fait partie de la grande famille des locations meublées. Mais elle conserve certaines spécificités.

Des chambres chez l'habitant

Les chambres d'hôtes sont des chambres meublées situées chez l'habitant qui accueillent les touristes à la nuitée en leur offrant certaines prestations, comme le petit déjeuner et le linge.

La chambre d'hôte est obligatoirement située chez l'habitant. Si vous n'habitez pas cette adresse, la qualification ne peut être retenue. Ce sera soit un hôtel, soit de la location meublée saisonnière.

Chaque chambre donne accès à une salle de bains et à un w-c. L'accueil est assuré par le propriétaire qui ne peut louer plus de 5 chambres pour une capacité maximale de 15 personnes.

Une déclaration obligatoire

Vous devez déclarer vos chambres d'hôtes en mairie, par voie électronique, par lettre recommandée avec AR ou bien directement par un dépôt en mairie. La déclaration doit comporter un certain nombre d'informations (adresse, identité du propriétaire, nombre de chambres, etc.). Notez que le formulaire officiel de déclaration est disponible en mairie ou très souvent sur le site Internet de la mairie.

Des loyers imposés comme des BIC

Fiscalement, la location de chambres d'hôtes est de la location meublée et à ce titre les loyers perçus doivent être déclarés dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux. Là encore, il faut signaler quelques particularités.

Important : vous pouvez être exonéré d'impôt

Si vous louez une chambre d'hôte, vous êtes exonéré si les revenus de la location ne dépassent pas 760 € par an, ce montant comprenant les prestations annexes que vous avez pu fournir (notamment le petit déjeuner). Dès lors que vous avez plusieurs chambres, vous allez dépasser ce montant, très peu élevé, et être imposé.

Pour aller plus loin...

Le régime fiscal de la location meublée nécessite le respect de nombreuses règles. Mais il vous permet de bénéficier d'une fiscalité avantageuse. Soit vous êtes imposé sur la moitié de vos recettes,...

Tout savoir sur les cas d'exonération de l'impôt sur la plus-value immobilière lors de la vente de sa résidence secondaire.