Les diagnostics immobiliers

Pour vendre un logement, vous devez obligatoirement fournir à l’acheteur dès le compromis de vente des diagnostics techniques dont le nombre varie selon la date de construction et la localisation du bien. Il peut s’agir de l’état des risques, des diagnostics plomb, amiante, termites, gaz, électricité et assainissement mais aussi de la performance énergétique et de la présence d’un risque de mérule. En copropriété, il faut aussi fournir la superficie loi Carrez. C'est une simple obligation d’information : quel que soit le résultat du diagnostic, il ne vous oblige pas à effectuer les travaux ni à les supporter financièrement.


Nos outils et services

Commander vos diagnostics

Déterminez les diagnostics obligatoires pour votre vente et prenez rendez-vous dès maintenant avec un diagnostiqueur certifié.

Commander vos diagnostics

Devis de diagnostics

Répondez à quelques questions et obtenez un devis de notre partenaire pour vos diagnostics en vente.

Faire un devis

VIDEO : Diagnostics en vente : Quand les faire ? Combien ça coûte ?

Lorsqu'on vend un bien immobilier, on doit fournir à l'acquéreur des diagnostics immobiliers. C'est la loi qui l'impose pour s'assurer que l'acquéreur connaît bien l'état du logement avant de l'acheter.

Voir la vidéo

Nos articles

Panorama des diagnostics immobiliers obligatoires : plomb (CREP), amiante, termites, gaz, risques naturels et technologiques, performance énergétique (DPE), électricité, assainissement non collectif...

Tout savoir sur la validité des diagnostics pour une vente de logement. DPE, diagnostic amiante, gaz, électricité, termites, plomb, assainissement, loi Carrez, état des servitudes risques et...

Vous êtes tenté de prendre le diagnostiqueur le moins cher ? Attention, il faut quand même vérifier quelques critères, sans quoi les diagnostics peuvent ne pas être valables !

Pour vendre votre logement, vous devez obligatoirement réaliser un ensemble de diagnostics immobiliers. Mais combien ça coûte ?

Pour les ventes en copropriété, vous devez indiquer la surface privative du logement selon la loi Carrez. Quelles surfaces sont comptabilisées et quelles surfaces sont exclues ?