Les 7 avantages à acheter un bien immobilier entre particuliers

François Durupt
Mis à jour par François Durupt
le 23 décembre 2022
Coach senior chez PAP.fr

Quand on achète un bien immobilier de particulier à particulier, il y a de nombreux avantages. Il est beaucoup plus facile de négocier et surtout vous ne payez pas de commission.

Pour un bien de 300.000 €, les frais d'agence représentent en moyenne 15.000 €.
Pour un bien de 300.000 €, les frais d'agence représentent en moyenne 15.000 €. © GettyImages

Il est fréquent de s'interroger quant aux avantages de l'achat entre particuliers, sans passer par un professionnel. Sachez qu'en optant pour l'achat entre particuliers, vous maîtrisez mieux votre projet immobilier, vous réalisez des économies considérables, car vous ne réglez aucune commission d'agence, la négociation avec le vendeur est largement facilitée par un contact direct sans intermédiaire, et les démarches ne sont pas plus complexes, car vous avez accès à une multitude de dossiers pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre projet.

1. Pas de commission !

Évidemment, c'est la première chose à laquelle on pense quand on achète un logement en direct plutôt qu'avec une agence immobilière : il n'y a aucuns frais d'agence à payer ! Car dans le cas de la vente avec une agence immobilière, on peut penser que c'est le vendeur qui absorbe entièrement le montant de la commission étant donné que c'est lui qui a conclu le mandat de vente. Mais en réalité, l'acquéreur du logement est également pénalisé financièrement par une vente par l'intermédiaire d'une agence, car le vendeur va alors appliquer un prix de vente plus élevé qu'en passant par un particulier pour compenser ce surcoût.

L'absence de commission est donc un avantage significatif, d'autant que lorsqu'on fait un achat entre particuliers d'un bien immobilier, il y a déjà environ 8 % de frais de notaire à payer lors de la signature de l'acte de vente… si on ajoute 5 à 9 % de frais d'agence, cela représente tout de même 13 % du prix de vente au bas mot, voire davantage !

Pour un bien de 300 000 €, les frais d'agence représentent en moyenne 15 000 €. Avec ce budget, vous pouvez financer des travaux (ou de très belles vacances si vous préférez !). De plus, en retirant cette somme, vous obtenez un budget plus important au regard de la capacité d'emprunt que la banque vous accorde, et vous avez notamment la possibilité de choisir un logement plus grand, par exemple.

Calculez le montant de la commission d'agence

Votre prix
de vente :

Tarif moyen
d'une agence :

2. Une négociation plus facile pour l'achat d'un bien

Lors d'un achat entre particuliers, l'absence de frais d'agence rend la négociation plus facile pour les acquéreurs, car le prix du bien que ces derniers proposent est exactement celui que le vendeur va recevoir.

Comment négocier le prix d'une maison avec un particulier ?

Il faut savoir que quand un vendeur a signé un mandat d'agence et essaie aussi de vendre en direct, il est fréquent que l'agence lui demande d'afficher le même prix sur son annonce que celui qu'elle affiche elle-même. Or en réalité, il est prêt à accepter moins, puisque si l'agence vendait au prix affiché, il ne toucherait que le prix net vendeur. Vous pouvez donc facilement faire une offre au prix net vendeur et être sûr qu'elle sera acceptée !

3. Des visites plus simples à organiser

Pas d’intermédiaire pour son projet immobilier signifie également un contact direct avec le vendeur. Ce qui se révèle très pratique pour l’organisation des visites. Vous calez directement vos disponibilités avec celles du vendeur sans avoir à passer par un agent qui va devoir vérifier les disponibilités du vendeur puis vous rappeler pour vous proposer des créneaux. Bref, c’est plus simple, plus direct et plus rapide !

De plus, les vendeurs sont des particuliers comme vous, et ils seront donc plus facilement disponibles le soir ou le week-end, y compris le dimanche ! Et en cas d’impondérables, c’est également beaucoup plus simple. Que vous ayez un empêchement ou que ce soit le vendeur, chacun informe l’autre directement.

4. Des informations plus directes sans agence

Que ce soit en amont de la visite ou lors de celle-ci, quand on a repéré une annonce qui nous intéresse, des questions nous viennent. Quel est le montant des charges ? Combien de temps pour aller à la gare ? Comment sont les écoles dans le quartier ? Est-ce que la résidence est calme ?

La personne qui répondra de manière la plus directe et la plus précise, quelle que soit votre question, c’est forcément le vendeur. Puisqu’il vit sur place, qu’il a inscrit (ou non) ses enfants à l’école du quartier, qu’il participe aux AG de copropriété, etc. Pas besoin d’attendre que l’agent aille à la pêche aux infos auprès du vendeur pour vous les restituer… plus tard !

Quel document pour vendre une maison ou un appartement ?

Avant d'arriver à la signature de l'avant-contrat, on relève plusieurs démarches, et il est notamment nécessaire pour l'acquéreur de recueillir des documents indispensables. À commencer par le DDT (dossier de diagnostics techniques) qui est obligatoire pour la vente d'un logement, afin d'informer l'acheteur sur son état. Le DDT comporte les diagnostics immobiliers suivants :

  • un DPE (diagnostic de performance énergétique) ;
  • un diagnostic d’état des risques et pollution (ERP) ;
  • un diagnostic termites si le logement se situe en zone infestée ;
  • un diagnostic électricité pour tous les biens de plus de 15 ans ;
  • un diagnostic gaz pour tous les biens de plus de 15 ans ;
  • un diagnostic plomb pour tous les biens construits avant 1949 ;
  • un diagnostic amiante avant-vente tous les bâtiments construits avant le 1er juillet 1997 ;
  • un diagnostic sur la présence éventuelle de mérule en zone délimitée par arrêté préfectoral ;
  • un contrôle des installations d’assainissement non collectif, pour les demeures non raccordées au réseau public de collecte des eaux usées.

Enfin, d'autres documents sont également obligatoires pour pouvoir signer le compromis de vente et qui doivent être fournis avant la signature de l'acte :

  • le titre de propriété du bien immobilier ;
  • les plans du bâtiment ;
  • les documents de travaux et modifications effectués sur le bien ;
  • l’attestation d’assurance dommages–ouvrage si l'achèvement de travaux date de moins de 10 ans ;
  • le permis de construire ;
  • le dernier avis d'imposition ;
  • la dernière taxe foncière ;
  • la dernière taxe d'habitation ;
  • les documents relatifs au prêt immobilier ;
  • le procès-verbal de bornage si besoin ;
  • les modalités de servitude de la propriété.

Lorsque le logement se situe en copropriété, les acquéreurs doivent également pouvoir consulter une fiche regroupant les données financières et techniques de la copropriété, les 3 derniers procès-verbaux de l'assemblée générale, le règlement de copropriété, un état des comptes du vendeur au sein de la copropriété et le carnet d'entretien de la copropriété. Ces documents doivent être fournis avant le compromis de vente et donc avant la signature de l'acte.

5. Aucun risque supplémentaire

Quand on achète un bien immobilier à un particulier, on est protégé. Tout autant qu’avec un agent immobilier. Ni plus ni moins. Et pour cause, c’est le notaire qui est le garant de la bonne information et de la transparence de la transaction immobilière. Or, le notaire (heureusement) on n’y échappe pas !

Que vous achetiez auprès d’un particulier ou par l’intermédiaire d’un agent immobilier, dans tous les cas vous passerez par la case notaire ! Et ça vous coûtera la même chose dans les deux cas. Sauf pour ce qui est de la commission de l’agent immobilier, bien entendu. Qui ne sera pas due en achetant de particulier à particulier.

Le notaire va d'ailleurs s'assurer que l'avant-contrat que vous signez comporte toutes les mentions légales, et notamment les conditions suspensives qui vous protègent. Une vente mal dirigée engendre des conséquences juridiques importantes, et le notaire joue le rôle de garde-fou.

Quels sont les frais de notaire pour une vente dans l'ancien ?

Les frais de notaire dans une transaction immobilière sont de 7 à 8 % pour un logement ancien. C'est l'acquéreur qui paye intégralement les droits de mutation. Cette somme s'ajoute bien entendu au prix du bien immobilier, pensez donc à effectuer votre demande de prêt à la banque en conséquence.

Calculez vos frais de notaire pour l'achat d'un logement ancien :

Code postal *

6. La possibilité d'être accompagné par un expert indépendant

On pense (en partie à tort) qu’acheter de particulier à particulier, c’est être livré à soi-même. Même si on l’a vu, le notaire est le seul et unique garant que tout se passe bien, il est naturel, si on n’a jamais acheté de bien immobilier, de se poser des questions.

Et c’est précisément en ça que PAP se distingue. Car derrière l’annonce sur laquelle vous avez craqué, il y a une entreprise de 180 collaborateurs, tous salariés en CDI et basés en France, dont une grosse partie de l’effectif est constituée de conseillers immobiliers, coachs immobiliers, juristes spécialisés, experts en estimation immobilière dont le salaire est fixe et ne dépend d’aucune commission. Et toutes ces personnes sont à votre disposition pour répondre à toutes les questions juridiques et immobilières qui vous viennent pendant le processus d’achat. C’est aussi simple que cela.

Nous proposons d'ailleurs aux acheteurs des consultations d'une heure pour répondre à toutes leurs questions, et être sûrs de prendre les bonnes décisions ! Vous pouvez prendre rendez-vous avec nos coachs immobiliers directement en ligne.

7. Une transaction en toute transparence

Pas d’intermédiaire signifie également plus de transparence. Vous êtes en contact direct avec le vendeur et tout est plus clair. Un vendeur qui vend en direct va en effet effectuer les mêmes démarches qu'un professionnel pour concrétiser son projet, faire sa demande de prêt à la banque, etc. Mais il ne sera pas incité à dissimuler quoi que ce soit, il ne s'agit pas d'un commercial qui maîtrise les techniques de vente. Cette option vous permet de mener votre projet immobilier dans les meilleures conditions.

Comment fonctionne PAP, le site entre particuliers de référence ?

Toutes les annonces publiées sur le site PAP.fr sont contrôlées par nos équipes avant leur diffusion (aucune annonce n'est publiée avant d'avoir été contrôlée !). Et nos équipes s’assurent régulièrement auprès des vendeurs que les biens en ligne sont toujours en vente. Enfin, PAP est 100 % indépendant, son objectivité est largement reconnue et cela fait plus de 48 ans que nous opérons sans avoir aucun intérêt financier dans la réalisation de la vente.

Et comme vu ci-dessus, tous nos collaborateurs (qui sont salariés en CDI et basés en France) bénéficient d’un salaire fixe, sans part variable basée sur des objectifs commerciaux ou financiers. Ça aussi, c’est un gage de transparence.


🗓️ Participez gratuitement aux Jeudis de l'immobilier !

Tous les jeudis à 18h, PAP organise un atelier en ligne.

18 avril 2024 à 18h -
Location vacances : comment s’y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c’est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s’appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

25 avril 2024 à 18h -
Vendre son bien immobilier

Découvrez nos conseils et services pour réussir votre vente :
- Préparer la vente : estimation par un expert PAP, photos pro, visite virtuelle
- Trouver un acheteur : créer une annonce vendeuse, filtrage des contacts par PAP, panneau A vendre
- Conclure la vente : choisir une offre et préparer la signature

Je m'inscris

2 mai 2024 à 18h -
Trouver le bon locataire

Sélectionner le locataire idéal est essentiel lors de la location de votre logement.
- Publier une annonce : les informations importantes et les mentions obligatoires
- Traiter les candidatures : les pièces à demander, comment pré-sélectionner
- Choisir et garder le bon locataire : comment faire ?

Je m'inscris

23 mai 2024 à 18h -
Signer un contrat de location

Le contenu du contrat de location et de ses annexes :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille