10 conseils pour réussir les visites de votre logement

Lorsque l'on cherche à vendre un bien immobilier, sa visite constitue une étape décisive dont l'importance ne saurait être sous-estimée. Quelle est la marche à suivre pour réussir la visite de votre appartement ou de votre maison ? Comment capter (et retenir) l'attention des visiteurs ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? On vous répond.

Préparez bien la visite de votre logement
Préparez bien la visite de votre logement © Maskot - Getty Images

Votre logement ? Vous le connaissez sur le bout des doigts ! Alors qui mieux que vous pour organiser les visites ? Pour autant, faire visiter soi-même et dans les meilleures conditions son habitation en vue de la vendre ne s'improvise pas. No stress, en suivant nos conseils, tout se passera bien. Si, si, promis ! Bonne visite 😉

1️⃣ Préparez minutieusement la visite de votre bien

« Méfiez-vous de la première impression. C'est souvent la bonne. » (Talleyrand). Une visite réussie, c'est d’abord une visite préparée. Accueil, ponctualité, rangement, déco… Rien ne doit être laissé au hasard !

Comment préparer la visite de son logement ?

👉 L'exactitude est la politesse des rois. Mais pas que… Si vous n’habitez plus sur place, faites en sorte d’être sur les lieux avant les visiteurs. En clair, ne soyez pas en retard ! Et abstenez-vous de faire attendre de futurs acquéreurs qui auront fait l'effort d'arriver à l'heure, eux, pour découvrir votre bien.

👉 Sourire ne sollicite que 15 muscles alors que tirer la tronche en mobilise 40. Alors, reposez-vous : souriez ! Blague à part, réservez un bon accueil aux personnes qui auront fait le déplacement pour visiter votre logement. Pour cela, soyez souriant et tâchez de les mettre à l'aise.

👉 Au moment de la visite, votre logement doit être propre, aéré et rangé. Veillez à ouvrir volets, stores et rideaux pour laisser rentrer un maximum de lumière. En effet, après le prix de vente et l'emplacement, la luminosité serait le critère le plus recherché par les acheteurs potentiels d'un bien immobilier. Et si vous en avez une, tondez votre pelouse. Toutes ces précautions contribueront à donner de votre bien une image soignée. 

👉 Veillez à ce que la décoration de votre maison ou de votre appartement ne soit pas trop personnelle. Plus la déco sera neutre, plus les acheteurs potentiels pourront s'y projeter facilement. Au besoin, décrochez - provisoirement - photos de famille, dessins d'enfants, souvenirs de vacances, etc.

👉 Comme le disent les Anglo-Saxons : « less is more. » (« la simplicité est préférable à la complexité » en VF). Assurez-vous que la décoration de votre logement ne soit pas trop chargée. L'idée, c'est que l’acquéreur puisse se rendre compte des volumes de votre habitation et qu'il ait une impression d'espace. Il ne faut pas qu'il s'imagine aux Puces de Saint-Ouen ou en plein vide-grenier…

🗓️  Participez à notre atelier en ligne, le jeudi 30 mai 2024 à 18h

Inscrivez-vous gratuitement à notre atelier Vendre son bien immobilier :
Durée : Entre 1h et 1h30 (selon vos questions !)
Animé par : François Durupt, de PAP
Réservé aux particuliers

Découvrez nos conseils et services pour réussir votre vente :
✔️ Préparer la vente : estimation par un expert PAP, photos pro, visite virtuelle
✔️ Trouver un acheteur : créer une annonce vendeuse, filtrage des contacts par PAP, panneau A vendre
✔️ Conclure la vente : choisir une offre et préparer la signature

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !

En savoir plus

2️⃣ Soyez à l'écoute des visiteurs

Il est bien souvent plus efficace de laisser l’acquéreur potentiel s’approprier les lieux et poser spontanément toutes les questions qui lui viennent à l'esprit, plutôt que de chercher à devancer ses attentes en le noyant dans un flot de paroles sans lui laisser la possibilité d'en placer une… Bref, sachez vous mettre en retrait tout en veillant à rester disponible et à l'écoute de vos visiteurs.

3️⃣ Sachez rester zen

Organiser et conduire soi-même pour la première fois les visites (mais aussi les éventuelles deuxièmes visites, voire les contre-visites) de sa maison ou de son appartement peut être stressant. Mais dès la deuxième visite, vous devriez prendre plaisir à jouer les agents immobiliers. À condition toutefois de ne pas prendre les choses trop à cœur. Comme le chante Zazie, « zen, restons zen. Du sang-froid dans les veines… ».

Comment se comporter lors d'une visite en vue de l'achat d'une maison ?

Bon, on ne pas se mentir, de la même façon qu'il peut être difficile d'estimer objectivement un bien immobilier dans lequel on a vu grandir ses enfants ou que l'on a patiemment rénové à son goût en y consacrant tous ses week-ends, il peut ne pas être évident de prendre avec philosophie les éventuelles critiques que pourraient formuler des acheteurs potentiels lorsqu'ils visiteront votre habitation.

🙋‍♀️ En clair, tâchez de ne pas vous braquer si des visiteurs soulignent tel ou tel défaut de votre maison ou de votre appartement et ne prenez pas ces propos comme une attaque personnelle. Au contraire, appuyez-vous sur ces critiques pour corriger les problèmes qui auront été pointés du doigt et améliorer l'expérience des prochains visiteurs.

4️⃣ Anticipez les questions des visiteurs

Faites-en sorte de ne jamais être pris au dépourvu ! Bien sûr, vous ne pourrez jamais prévoir toutes les questions qui seraient susceptibles de fuser au cours de la visite, mais efforcez-vous tout de même d'être incollable sur celles que les visiteurs ne manqueront pas de vous poser. En effet, lors d'une visite immobilière, certaines questions sont plus fréquemment posées que d'autres. Par exemple, attendez-vous à ce que l'on vous interroge sur la consommation énergétique de votre maison ou de votre appartement. Pas de souci, mettez à la disposition des acquéreurs potentiels l’ensemble de vos factures d'électricité et de gaz. Ils auront ainsi, dès la première visite, une idée précise des frais de fonctionnement de votre habitation.

Quelles questions va-t-on vous poser lors d'une visite immobilière ?

Prévoyez également de répondre sans la moindre hésitation aux questions portant sur :

  • la surface habitable ;
  • la superficie du terrain (si vous avez la chance de disposer d'un espace extérieur) ;
  • le nombre de pièces ;
  • la date de construction ;
  • son orientation ;
  • son état ;
  • l'environnement ;
  • les charges de copropriété s’il s’agit d’un appartement ;
  • l'étiquette énergétique (Diagnostic de performance énergétique) ;
  • la proximité des parcs et des écoles ;
  • les temps de trajet, etc.

Attention, si d'aventure un acquéreur potentiel vous pose une colle et que vous séchez, abstenez-vous de répondre n'importe quoi. On vous en voudra davantage d'inventer des réponses que d'avouer que vous ne savez pas. Si vous n'avez pas la réponse à la question que l'on vous pose, dites au visiteur que vous allez vous renseigner et que vous reviendrez vers lui rapidement.

Combien de fois visite-t-on une maison avant d'acheter ? 

Le nombre de visites nécessaires à la vente d'une maison dépend de facteurs tels que :

  • l'estimation de son prix de vente (est-il réaliste et en adéquation avec le marché immobilier local ?) ;
  • le contexte immobilier (votre bien est-il en concurrence avec d'autres biens similaires ?) ;
  • voire l'annonce elle-même (le logement est-il conforme à la description que vous en avez faite ?).

Pour autant, même si une seule visite peut suffire (surtout si l'acquéreur potentiel a un coup de 💔), il semble qu'il en faille généralement entre 6 et 7.

Combien de temps dure une visite de maison ?

Une visite ne doit ni s'éterniser ni être bâclée… Prenez le temps de répondre aux questions qu'on vous posera, mais dans la plupart des cas, et à moins que votre maison n'affiche une très grande superficie, sa visite ne devrait pas durer plus de 30 min.

5️⃣ Prenez les choses en main (sans être trop directif)

Lorsqu'ils font visiter un bien, les agents immobiliers tendent à faire emprunter aux acheteurs potentiels un parcours déterminé. Dans un souci de logique et de fluidité, nous ne saurions trop vous conseiller de faire de même et de faire visiter chaque pièce dans un certain ordre. Concrètement, lorsque vous ferez visiter votre logement, suivez un itinéraire logique en commençant par les pièces à vivre (salon, cuisine) puis en enchaînant par les chambres, les salles d'eau (salle de bains, W.C.) et les extérieurs (balcons, terrasses, jardin, véranda) avant de revenir dans les pièces principales.

Faire visiter un bien immobilier : suivez le guide !

Pas besoin d'être un professionnel de l'immobilier pour assurer les visites d'un logement que vous connaissez comme votre poche ! Pendant la visite, et au fur et à mesure que vous progresserez de pièce en pièce, prenez l'initiative de fournir des informations aux acquéreurs potentiels : quelle est la superficie de telle ou telle pièce ? Quelle est son exposition ? Des travaux ont-ils été réalisés ? Mais n'en faites pas trop pour autant ! Notamment en disant des choses que vous regretteriez par la suite. Par exemple, si vous vendez parce que vous êtes en plein divorce, n'en dites rien : les acheteurs pourraient en déduire que vous êtes pressé de vendre et être tentés de négocier…

👉 Une autre astuce à piquer aux agents immobiliers consiste à remettre (avant la visite, pendant ou à son issue) un dossier de visite aux acheteurs potentiels qui découvriront votre bien. Figureront dans ce dossier de visite des informations que vous leur aurez peut-être déjà données (surface des pièces, montant de la taxe foncière et des factures d'énergie, note au DPE, travaux réalisés…) mais les visiteurs vous en sauront gré.

Préparez un dossier de visite. Vous remettrez ce document aux personnes à qui vous ferez découvrir votre habitation.

6️⃣ Choisissez judicieusement les horaires des visites

⏰ Si le logement que vous proposez à la vente est inoccupé, vous avez la possibilité de caler les visites comme bon vous semble. De préférence, et dans la mesure où votre emploi du temps vous le permet, planifiez les visites en journée, en choisissant une heure où la lumière rentrera dans le logement. Souvenez-vous qu'en hiver, le soleil se couche plus tôt qu'en été. Et qu'il se lève à l'est pour se coucher à l'ouest. Appuyez-vous sur l'orientation du bien que vous cherchez à vendre et sur son ensoleillement pour vous aider à déterminer la fenêtre de tir la plus favorable pour les visites.

⚠️ Attention, si votre bien est occupé, vous devez vous mettre d’accord avec le locataire pour fixer l’heure des visites en fonction de ses contraintes. Pour rappel, vous n'avez pas le droit d'entrer dans le logement sans l’autorisation de votre locataire.

7️⃣ Visites, contre-visites : prenez vos précautions 

Pour vous épargner tout stress inutile et limiter les risques de mauvaises surprises, nous avons listé quelques erreurs à ne pas commettre lors d'une visite immobilière :

  • de préférence, ne soyez pas seul lors des visites ;
  • n’organisez pas de visites groupées (laissez ça aux agents immobiliers) ;
  • mettez à l’abri des regards vos objets de valeur (montres, bijoux, clés, portables, argent…) ;
  • n’acceptez pas de visites tardives, après 21 h ;
  • ne débarquez pas à l'improviste chez votre locataire ;
  • si vous vivez dans un immeuble, ne donnez pas les codes d’accès aux visiteurs. Prenez le temps de descendre les accueillir.

8️⃣ Mettez votre logement en valeur

Après les avoir identifiés, prenez soin de mettre en valeur les points forts de votre maison ou de votre appartement. Il peut s'agir :

  • de ses volumes ;
  • de sa luminosité ;
  • de son emplacement ;
  • de ses extérieurs ;
  • de son agencement ;
  • de son orientation ;
  • de son état général ;
  • de la présence de combles aménageables ;
  • de la pose d'un double-vitrage ;
  • de l'installation de panneaux solaires, d'une pompe à chaleur ou d'un récupérateur d'eau de pluie ;
  • de la vue dont il permet de profiter… 

Votre but - tout en évitant d'en faire trop - consiste à créer le coup de cœur ou à renforcer celui que les visiteurs auraient eu en voyant les photos accompagnant votre annonce.

🙋‍♀️ L'environnement de votre logement constitue lui aussi un atout à mettre en avant. Il peut s'agir :

  • de la qualité de la vie dans le quartier,
  • de la proximité de commerces de bouche (boucherie, poissonnerie, boulangerie…) ou de services (hôpital, mairie, bureau de poste…),
  • de la présence de transports en commun, d'une station de métro ou de tramway à quelques centaines de mètres,
  • de voisins sympathiques,
  • d'un bon collège à deux pas…

Autant de détails qui n'en sont pas tant ils contribuent à valoriser votre bien. Et qu'il serait donc dommage de passer sous silence lors des visites.

Enfin, la mise en valeur d'un logement peut passer par l'application - en amont des visites - des préceptes du home staging. Vos objectifs sont :

  • de désencombrer chaque pièce et de lui redonner une fonction ;
  • de dépersonnaliser les espaces au maximum ;
  • de réaliser les petites réparations qui s'imposent ;
  • de faire preuve d'ingéniosité (placer des miroirs pour agrandir les pièces, jouer avec les éclairages…).

9️⃣ N'hésitez pas à signaler les atouts qui ne se voient pas !

Dans le cadre de la valorisation des points forts dont dispose votre maison, il peut être judicieux de vous concentrer sur ses atouts cachés. Vous avez changé vous chaudière récemment ? Vous avez installé une nouvelle VMC ? Vous avez remplacé vos vieux convecteurs électriques par des radiateurs dernier cri ? Ne manquez pas de le faire savoir aux acheteurs potentiels lors des visites ! Pourquoi ? Parce que c'est là un véritable point fort aussi bien en termes d'économies d'énergie que de sécurité. Vous vous enorgueillissez d'avoir un beau jardin mais vous vous désolez que les visites aient lieu en hiver ? Pas de panique, montrez aux acquéreurs potentiels des photos de votre jardin pour qu’ils se rendent compte de la plus-value d’un tel espace extérieur...

🔟 Ne cachez jamais les défauts de votre bien

Personne n'est parfait… Votre maison - comme beaucoup d'autres- a des défauts auxquels vous n’avez pas pu remédier ? Le mieux est encore de jouer la carte de la transparence et de le préciser aux visiteurs avant qu’ils ne le découvrent par eux-mêmes. Votre honnêteté rassurera vos acquéreurs potentiels. Et ceux-ci seront alors plus enclins à passer outre le défaut en question. Faute avouée… D'autre part, dissimuler des défauts à des acheteurs potentiels pourrait se retourner contre vous. Voici quelques exemples de défauts à ne pas passer sous silence lors des visites :

  • une toiture en mauvais état ;
  • des traces d'humidité ;
  • une situation en zone inondable ;
  • un projet de chantier à proximité ;
  • une chaudière très ancienne ;
  • des travaux coûteux votés par la copropriété qui devront être réglés par l'acquéreur, etc.

💪 Faites réaliser en amont les devis pour les travaux indispensables

Vous manquez de temps et d'argent pour réaliser des travaux dans l'habitation que vous faites visiter en vue de lui trouver un acquéreur ? No stress, avant de commencer les visites, contactez des artisans qualifiés et faites réaliser au moins deux devis par poste de travaux. De cette façon, les visiteurs disposeront - s'ils le souhaitent - d'une vision claire et fiable de l'enveloppe des travaux nécessaires. De plus, en chiffrant en amont ce budget, vous limiterez la marge de négociation dont pourraient tenter de se prévaloir les acquéreurs potentiels.


Quel type de bien voulez-vous vendre ?


🗓️ Participez gratuitement aux Jeudis de l'immobilier !

Tous les jeudis à 18h, PAP organise un atelier en ligne.

30 mai 2024 à 18h -
Vendre son bien immobilier

Découvrez nos conseils et services pour réussir votre vente :
- Préparer la vente : estimation par un expert PAP, photos pro, visite virtuelle
- Trouver un acheteur : créer une annonce vendeuse, filtrage des contacts par PAP, panneau A vendre
- Conclure la vente : choisir une offre et préparer la signature

Je m'inscris

6 juin 2024 à 18h -
Location vacances : comment s’y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c’est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s’appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

20 juin 2024 à 18h -
Trouver une location

Les étapes pour trouver une location :
- Créer et optimiser son dossier : les pièces à présenter, les aides et les garanties
- Trouver un bien : définir ses critères et faire bonne impression
- Signer le contrat : comment ça marche et à quoi faire attention

Je m'inscris

La rédaction vous conseille