Les logements concernés

Publié par & le

Pour les revenus fonciers

Les location de logements vides (non meublées) : Les revenus tirés de ce type de location constituent toujours des revenus fonciers, que le logement soit utilisé par le locataire à titre de résidence principale ou secondaire.

Les locations de boxes ou emplacement de garage : A condition qu'elles ne s'accompagnent d'aucun service ou prestation autre que le simple gardiennage, les revenus de ces locations sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers.

Les locations de locaux à usage industriel ou commercial : Lorsque les immeubles sont loués vides, les revenus tirés des baux commerciaux sont par principe imposables dans la catégorie des revenus fonciers.

Les logements de fonction : Ils sont imposés sous le régime foncier quand ils sont loués vides, et dans la catégorie des BIC quand ils sont meublés.

Pour les Bénéfices industriels et commerciaux (BIC)

Meublé à titre de résidence principale ou secondaire : l'apport de meubles dans un logement suffit à modifier le régime fiscal du bailleur. Les loyers doivent être déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux.

Location saisonnière, chambre d'hôtes, meublé de tourisme : cette activité étant considérée comme commerciale, les revenus qui en résultent sont imposés dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux.

Bail étudiant meublé : ce bail meublé réduit à neuf mois pour les étudiants génère des revenus qui relèvent également des BIC.

Commandez vos contrats

Contrat de location vide, meublée, ou étudiant, état des lieux, caution... Tous nos contrats sont faits par des juristes spécialisés en immobilier et 100% conformes loi ALUR.

Commander vos contrats

VIDEO : Louer vide ou meublé : que choisir ?

Location vide, location meublée ? Le choix n’est pas évident, il implique des conséquences sur la gestion de la location évidemment mais également des conséquences fiscales.

Voir la vidéo

Pour aller plus loin...

Depuis le 1er septembre 2015, il existe une liste légale du mobilier que les bailleurs doivent respecter pour équiper leurs logements loués en meublé. Cette liste de meubles a été fixée par le décret...

Les revenus tirés des locations saisonnières relèvent des BIC et sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

En 2019, la « taxe Apparu » frappe toujours les loyers excessifs des logements d'une superficie inférieure ou égale à 14 m² situés dans certaines grandes villes. Le seuil est de 42,47 €/m²/mois en...

Comment choisir entre location vide et location meublée ? Quelles sont les principales différences ? S'il y a de plus en plus de similitudes entre ces deux types de location, chacune conserve...