Louer en location saisonnière

Mis à jour par & Nathalie Giraud
le 28 mai 2019
Juriste chez PAP.fr

La location saisonnière est plus libre que la location classique à l'année. Cependant, pour sécuriser votre location, il y a des formalités à effectuer : fournir un descriptif du logement au locataire, signer un contrat de location, faire un état des lieux, demander un dépôt de garantie. Nos conseils pour vous y retrouver !

© PAP

La location saisonnière constitue une variante des locations meublées, avec quelques différences :

  • Elle est consentie pour une courte durée (au maximum le temps d'une saison, donc trois mois). Dans les régions touristiques, la notion de saison est parfois élargie jusqu'à six mois
  • Le locataire s'engage habituellement sans avoir visité le bien. C'est pourquoi il est indispensable de bien le renseigner avant qu'il ne loue en lui fournissant un descriptif du bien
  • La location saisonnière est soumise à diverses réglementations, contrairement à la location meublée classique qui est encadrée par une loi qui en fixe toutes les conditions. C'est pourquoi vous allez remplir un contrat de location pour fixer et préciser toutes les conditions de la location avec votre locataire
  • La location saisonnière peut être vide ou meublée : on a rarement vu une location saisonnière non meublée, mais c'est possible !

Louez votre logement en saisonnier sur PAPVacances.fr


La rédaction vous conseille


Je suis locataire

Je suis propriétaire