Logement : quels travaux rentables avant de vendre ?

Simple rafraichissement ? Réaménagement ? Rénovation pour une meilleure conformité aux normes récentes de consommation d’énergie ? On vous conseille sur ce qu'il faut faire ou non avant de vendre.

Ça y est, vous êtes décidé à vendre votre logement. Reste à savoir si certains travaux de rafraîchissement et aménagements s’imposent avant la transaction pour vendre vite et bien.

5 points à retenir pour des travaux rentables :

  • Faire les menus travaux nécessaires de déco et de rafraichissement
  • Ne pas négliger les extérieurs (terrasse, jardin, portail, crépi, bassin...)
  • Ne pas se précipiter pour les gros travaux d'aménagement (casser un mur, ouvrir une cuisine...)
  • Miser sur les travaux gagnants à tous les coups ( nouvelle porte, terrasse en bois, rénovation de façade...)
  • Privilégier les travaux de rénovation énergétique

D'abord un gros ménage

Procéder à un nettoyage lorsque l’on souhaite vendre sa maison ou son appartement est fortement conseillé. Un vendeur qui présente un logement propre, sain gagne des points auprès de l'acheteur. Cela donne une bonne première. Vider et nettoyer le logement avant de le vendre permet au vendeur de maximiser les chances de réussite de la vente. Si le logement est en bon état, les acquéreurs y verront l’opportunité de gagner du temps lors de leur déménagement. Et si vous n'avez pas le temps de faire la ménage, il existe des société spécialisées. Elles savent donner un coup de jeune aux parquets, moquettes, carrelages, surfaces vitrées, terrasses...

Un peu de « home-staging »

Dans la plupart des appartements ou des maisons, un petit rafraichissement avant de vendre est toujours recommandé. Le principe ? Faire les menus travaux qui feront coïncider les attentes du plus grand nombre d'acquéreurs potentiels et les caractéristiques de votre bien. Comment ? Rafraichissez votre déco en misant sur une peinture claire et tendance. Rangez, triez, nettoyez votre maison de fond en combles, sans oublier les vitres et les miroirs. N'hésitez pas à supprimer des meubles pour renforcer la sensation d'espace. Il faut donner aux visiteurs une impression de « bien parfaitement entretenu » - de quoi gagner la confiance d'un acquéreur potentiel. Pour en savoir plus sur les principes de base du homestaging à appliquer vous-même à votre logement.

La cuisine, la pièce qu'il faut rénover tous les 5 ans
Avant de vendre, donnez un « coup de frais » à votre cuisine. Comment ? Changez par exemple le plan de travail. Remplacez vos façades de placards, les poignées... et investissez dans un beau frigo moderne. Ces investissements raisonnables, rajeuniront à peu de frais votre cuisine, pièce maîtresse de la maison.

Ne pas oublier les extérieurs.
Si vous vendez une maison ou un appartement gardez à l’esprit que les extérieurs terrasse, jardins, couverture, crépi, piscine, bassin…) sont des aspects à ne pas négliger. Logique, car ce sont les premières choses que vos visiteurs voient en arrivant. C’est donc sur ces aspects que se forgera leur première impression qui doit être bonne ! Notre conseil : si votre toiture est en très mauvais état, faites faire au moins 2 devis par des prestataires différents. Ainsi vous réduirez d’autant le prix de vente mais vous limiterez les tentatives de négociations.

Evitez les travaux trop lourds !

La question à vous poser avant de casser un mur entre la cuisine et le salon, ou encore de supprimer une baignoire pour installer une douche à l'italienne c’est : « cela correspond t’il aux besoins de mes futurs acheteurs ? »  Notre conseil : dans 9 cas sur 10, abstenez-vous.

Ces travaux souvent coûteux relèvent clairement de vos goûts et aspirations personnelles. La famille qui fera l’acquisition de votre maison sera peut-être ravie d’avoir une baignoire pour leurs enfants en bas âge. Elle aura peut-être aussi une nette préférence pour une cuisine fermée et non ouverte sur le salon…Quant au retour sur investissement il ne sera pas fortcément au rendez-vous !

Les travaux gagnants.
Une étude américaine révèle que les travaux les plus rentables à faire avant une vente sont : changer sa porte d’entrée (rentable dans 100% des cas), idem pour la porte de garage (rentable dans 80% des cas) et certains travaux en extérieur comme l’installation d’une terrasse en bois et le bardage des murs extérieurs (bois ou pierre). Il ressort très clairement de cette étude que les travaux intérieurs particulièrement lourds et coûteux ne sont pas les plus rentables. La construction d’une nouvelle cuisine, la réfection d’une salle de bain, risquent fort de vous couter beaucoup plus cher qu’elles ne vous rapporteront lors de la vente.

Attention à l'isolation !

Si votre logement est très mal isolé, tous les acquéreurs potentiels en déduiront à juste titre qu’il a un coup énergétique élevé. La conséquence ? Ce point faible risque de constituer un frein à la vente ou tout du moins d’être un facteur de baisse de votre prix. Dans ce cas, nous vous recommandons de faire quelques travaux d’isolation. Il en va de même pour une installation électrique défaillante, un raccordement au gaz vétuste ou encore une ventilation insuffisante. A noter : les travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre bien sont toujours un investissement payant. En d’autres termes, améliorer les performances énergétiques de votre logement fera grimper son prix de vente.

Qu'est ce que la valeur verte de votre logement ?
Aujourd'hui les logements énergivores n'ont plus la cote ! Et plus celui ci sera sobre en énergie mieux il se vendra. En outre valeur de revente est en partie conditionnée par sa performance énergétique. Un bon Diagnostic de performance énergétique (DPE) facilite la vente et valorise le bien. Pour touut savoir sur l'impact de l'étiquette énergétique sur la valeur de votre bien.

 

Mis à jour par le 27 avril 2022
Rédactrice web chez PAP.fr


Je suis locataire

Je suis propriétaire