Quels atouts font augmenter le prix de vente de votre bien ?

Marianne Font
Publié par Marianne Font
le 6 juin 2023
Journaliste chez PAP.fr

Terrasse, exposition plein sud, parquet massif, étage… si votre logement possède l’une de ces caractéristiques, bonne nouvelle, vous pourrez augmenter votre prix de vente. Mais attention cela ne marche pas à tous les coups ! Découvrez le vrai impact de ces points forts sur votre bien.

Prenez en compte les bons éléments pour fixer votre prix de vente.
Prenez en compte les bons éléments pour fixer votre prix de vente. © Vostok/GettyImages

En matière d’immobilier, tous les professionnels vous le diront, l’emplacement reste la clef d’un achat réussi. Un secteur recherché permet aisément aux vendeurs de faire grimper les prix. Mais ce n’est pas le seul argument qui rentre en compte dans l’estimation de votre bien. D’autres atouts ou équipements peuvent aussi vous permettre d’appliquer une surcote. Les plus connus restent la vue, l’étage, les pièces annexes ou encore l’état général de votre logement. Toutefois, gardez à l’esprit que le contexte et le segment de marché restent essentiels pour estimer l’impact de tel ou tel élément sur votre prix.

📈 Comment augmenter votre prix de vente immobilier ?

Connaître le tarif de référence

Pour commencer, vous devez réaliser une estimation de votre prix de vente. Pour rappel, le calcul de base consiste à multiplier le prix moyen au mètre carré qui se pratique dans votre quartier par votre surface pondérée. Vous obtiendrez un tarif standard qui vous servira de référence. N'hésitez à comparer le niveau de prix qui se pratique sur des biens équivalents dans votre secteur.

🙋‍♀️ Retenez que cette somme pourra augmenter de 20 % en moyenne selon les caractéristiques de votre bien. Mais rarement plus. Pourquoi ? Tout simplement parce que le prix de votre logement reste lié au secteur dans lequel il se trouve. Même un appartement refait à neuf ne peut pas faire doubler le prix du mètre carré de votre quartier !

Combien vaut votre logement ?

Adresse du bien :

Type de bien :

Comment justifier l’augmentation de votre prix de vente ?

Plusieurs éléments permettent aux propriétaires de valoriser leur bien et de fixer le bon prix.

L’état du bien

N’oubliez pas que l’état de votre logement reste subjectif. Vos murs bruts que vous trouvez « délicieusement vintage » seront considérés comme défraîchis par des acquéreurs potentiels. Lors de la mise en vente, gardez à l’esprit que vos acheteurs risquent de ne pas être sensibles au « charme » de votre plomberie d’époque ! Dans certains cas, il paraît donc judicieux de réaliser des travaux.

🛠️ Pourquoi faire des travaux ?

Votre bien a été totalement refait à neuf ? Selon la qualité des prestations, la surcote que vous pourrez appliquer oscille entre 10 et 20 % supplémentaires. Un logement en très bon état bénéficiera lui d’une valorisation comprise entre 5 et 10 %. Mais n’appliquez aucune majoration pour un appartement ou une maison simplement en bon état.

🧗‍♀️ L’étage

Dans votre argumentaire de vente, l’étage jouera un rôle clef. Les appartements les plus recherchés se trouvent en principe entre le troisième et le sixième étage. Pourquoi ? Ils profitent d’une meilleure luminosité et sont plus protégés du bruit que les étages inférieurs. Mais pour justifier d’une augmentation de votre prix de vente, l’immeuble doit être équipé d’un ascenseur. Comptez en moyenne plus 2,5 % par niveau.

🏠 Peut-on se prévaloir d’un esprit maison ?

Les petites copropriétés sont particulièrement appréciées. Loin des tours « sans âme » ou des immenses copropriétés impersonnelles, elles représentent un véritable atout pour justifier une augmentation du prix.

🏡 L’extérieur

Depuis la crise sanitaire, les biens disposant d’un extérieur ont été valorisés. En moyenne, les professionnels ont constaté que les appartements avec terrasse se vendent 10 % plus cher, avec des disparités selon les régions et les villes. Certains équipements peuvent faire grimper les tarifs comme la présence d’un abri de jardin, une terrasse ou même une piscine. Attention, ces derniers doivent être bien entretenus au risque de minorer leur surcote.

☀️ L’exposition

La luminosité reste un facteur différenciant pour un bien. Les acquéreurs recherchent des expositions plein sud, est ou ouest pour en profiter au mieux. Mais pour pouvoir augmenter votre prix, votre bien doit profiter d’une très belle lumière. La surcote ne pourra jamais dépasser les 5 %.

👀 La vue

Vous profitez d’une vue dégagée sans vis-à-vis ? Cet argument peut faire grimper le prix de manière significative, entre 5 et 10 % selon le bien. Mais encore une fois n’oubliez pas que seule la rareté sera valorisée, dans un environnement peu dense où la majorité des biens n’ont pas de vis-à-vis, vous ne pourrez pas augmenter votre prix de vente.

Les vues remarquables (sur la mer, sur un monument historique, sur la montagne) vous permettent d’appliquer une surcote encore plus intéressante (jusqu’à 15 %). Mais elles sont rares.

La classe énergie

Désormais obligatoire, le diagnostic de performance énergétique (DPE) a une vraie incidence sur votre prix de vente. Difficile d’évaluer avec certitude les bonus et les malus que vous pouvez appliquer à votre bien avec le DPE. Le résultat dépend grandement du segment de marché où se situe votre bien. Mais les notaires de France estiment qu’en moyenne, les appartements classés A ou B peuvent obtenir une hausse de prix comprise entre 3 et 16 %. Pour les maisons, la surcote varie entre 6 et 14 %.

🛜 La connexion internet

Entre le développement du télétravail et la société des loisirs, la qualité du réseau wifi est devenue un critère incontournable. Mais pour autant vous ne pouvez plus aujourd’hui utiliser cet argument pour augmenter votre prix, car la fibre s'est largement développée sur le territoire, à l’exception peut-être des secteurs où la couverture internet reste encore limitée.

Réservé aux particuliers

🗓️  Atelier en ligne gratuit

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
✔️ Préparer la vente : estimation, photos
✔️ Trouver un acheteur : annonce, contacts
✔️ Conclure la vente : offre et signature

Choisissez votre date :

Jeudi 25 juillet à 18h00 Jeudi 8 août à 18h00
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

En validant, j'autorise PAP.fr à collecter, traiter et transmettre ces données à WebinarJam, plateforme de webinaire sans installation. En savoir plus

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !

Comment choisir les éléments à mettre en avant dans une maison ou un appartement ?

Le prix d’un bien peut se justifier de manière objective en mettant en avant plusieurs éléments. Mais attention, les propriétaires doivent tenir compte du segment de marché sur lequel ils se trouvent.

🔎 Quelle est la liste des équipements recherchés ?

  • Piscine
  • Barbecue
  • Parquet massif
  • Moulures
  • Expositions sud/est ou sud/ouest
  • Raccordement à la fibre
  • Cheminée
  • Poutres apparentes
  • Terrasses et grands balcons
  • Pièces annexes : bureau, véranda, cellier, cave
  • Grandes pièces : suite parentale, double séjour
  • Une cuisine neuve
  • Une climatisation…

🧮 Propositions de calcul pour la surcote

Votre logement dispose de plusieurs de ces prestations plébiscitées ? Bonne nouvelle, mais attention le mode de calcul pour la valorisation de votre prix de vente ne doit pas être fait n’importe comment. Les équipements ne s’additionnent pas un par un. En réalité, c’est l’état de chaque appareil qui permettra d’appliquer une surcote ou une décote, de plus ou moins 10 %, en prenant toujours comme référence les prix et les biens de votre quartier.

Si vous avez un système de climatisation ancien dans un secteur où tout le monde est équipé, vous ne pourrez pas augmenter votre prix.

Cas particulier : la copropriété

Dans un appartement, les acheteurs prêteront une attention particulière à l’état de l’immeuble et des parties communes. En fait, cela devient presque aussi important que l’état du logement lui-même. Un appartement parfaitement rénové dans une copropriété pleine de travaux à prévoir vous empêchera de bénéficier de la surcote que vous espériez…

🙋‍♀️ Mettez en exergue, les travaux effectués récemment, surtout les plus coûteux comme le ravalement, la structure ou la toiture. Pour l’acquéreur, ils apparaîtront comme une source d’économie, car ils n’auront pas à les payer. 

📈 Cas particulier : qu’est-ce qui fait augmenter le prix d’une maison ?

Les maisons individuelles restent le type d’habitat préféré des Français. Pour beaucoup d’entre eux, le jardin et les espaces extérieurs dont elle dispose constituent une vraie valeur ajoutée. Un jardin bien entretenu ne vous autorise pas forcément à appliquer une surcote, mais pourrait bien créer un effet coup de cœur chez votre acheteur. Dans le cas contraire, un espace vert laissé à l’abandon peut au contraire compliquer la vente.

💰 Quel tarif pour une piscine ?

Dans l’esprit des propriétaires, une piscine est un atout de poids pour valoriser son bien. Effectivement l’augmentation du prix peut se révéler considérable (entre 6 et 10 %), mais attention cette règle ne s’applique pas partout. Plus elles sont rares, en ville par exemple, plus vous pourrez pratiquer une surcote. Mais dans certaines régions où elles sont devenues courantes, la hausse de prix sera plus modérée. Enfin, dans les départements les plus froids, certains acquéreurs plus modestes peuvent même considérer la piscine comme une source de charges supplémentaires. Un prix trop élevé risquerait même de les faire fuir.

L’absence de mitoyenneté

Même si tout dépend de l’environnement, les maisons non mitoyennes sont généralement vues comme un atout. Comptez 10 % de plus sur votre prix de vente si ce type de bien est rare dans votre secteur.

Vous voulez vendre votre bien de particulier à particulier ?

Vous êtes au bon endroit ! PAP.fr vous apporte tout ce dont vous avez besoin pour vendre sans commission. Vous pouvez estimer votre prix ou déposer votre annonce directement en ligne. Si vous avez des questions, prenez rendez-vous gratuitement par téléphone avec l'un de nos conseillers immobiliers :


🗓️ Participez gratuitement aux ateliers de l'immobilier !

PAP - Particulier à Particulier organise toutes les semaines des ateliers gratuits réservés aux particuliers.

25 juillet 2024 à 18h00 -
Vendre son bien immobilier

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
- Préparer la vente : estimation, photos
- Trouver un acheteur : annonce, contacts
- Conclure la vente : offre et signature

Je m'inscris

1er août 2024 à 18h00 -
Signer un contrat de location

Participez à notre atelier Signer un contrat de location :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris

15 août 2024 à 18h00 -
Bien estimer le prix de votre logement

Participez à notre atelier Bien estimer le prix de son logement :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris

22 août 2024 à 18h00 -
Location vacances : comment s'y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c'est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s'appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

La rédaction vous conseille