Comment vérifier la solidité financière de l’acheteur ?

François Durupt
Publié par François Durupt
le 1 août 2023
Coach senior chez PAP.fr

Avant de signer un compromis de vente avec un acheteur, vérifiez sa solvabilité. Vous pouvez lui demander une attestation de prêt. Un document qui peut être fourni par une banque ou un courtier en crédits.

La solvabilité de l'acheteur peut être évaluée par une banque ou un courtier.
La solvabilité de l'acheteur peut être évaluée par une banque ou un courtier. © SDIProductions/GettyImages

Mon acheteur pourra-t-il avoir son prêt ? Est-il solvable ? C’est la question que se posent de nombreux vendeurs. Une question d’autant plus légitime que les banques sont devenues plus exigeantes à l’heure d’accorder des prêts immobiliers pour l'achat d'une résidence principale ou pour un investissement locatif. Vérifier la solvabilité d'un acheteur est un facteur essentiel pour la réussite de votre projet si vous vendez sans passer par une agence immobilière. Vous pourrez ainsi choisir l'acheteur le plus solvable parmi les différentes offres d'achat similaires qui vous seront proposées. Et vous n'aurez plus qu'à lui donner votre accord de principe avant de signer la promesse de vente.

📃 Quels documents demander à votre acheteur potentiel ?

Sans être un expert, vous devez vérifier la capacité financière de votre futur acquéreur avant la signature de l'avant-contrat. C'est en effet à vous de le faire si vous avez décidé de ne pas faire appel à un professionnel de l'immobilier pour vendre votre appartement ou votre maison. Il vous suffit de lui demander une attestation de prêt appelée aussi attestation de crédit immobilier ou encore attestation de capacité d'emprunt. Ce document vous garantit que votre acquéreur est capable d'obtenir un prêt immobilier pour financer son projet, indispensable pour ce genre d'investissement. Plusieurs informations devront être indiquées comme le montant maximal de l’achat immobilier pouvant être financé, le montant du prêt immobilier incluant l'apport personnel.

Réservé aux particuliers

🗓️  Atelier en ligne gratuit

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
✔️ Préparer la vente : estimation, photos
✔️ Trouver un acheteur : annonce, contacts
✔️ Conclure la vente : offre et signature

Choisissez votre date :

Jeudi 25 juillet à 18h00 Jeudi 8 août à 18h00
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

En validant, j'autorise PAP.fr à collecter, traiter et transmettre ces données à WebinarJam, plateforme de webinaire sans installation. En savoir plus

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !

Comment vérifier qu'un particulier peut obtenir son crédit ?

Une attestation de prêt fournie par la banque du potentiel acheteur garantit au vendeur sa capacité de financer son acquisition immobilière par un prêt. Mais ce document donné n'équivaut pas pour autant à un accord ferme de financement de la part de l'établissement bancaire. Ce dernier a en effet toujours la possibilité de refuser de prêter. Cependant, ce cas de figure est extrêmement rare ! Votre acquéreur a par conséquent toutes les chances de voir sa demande de prêt acceptée pour financer sa résidence principale ou secondaire. Votre vente devrait donc se dérouler dans de bonnes conditions. La remise de ce document constitue une étape importante pour votre projet car elle prouvera la solidité du dossier de votre acheteur. Si son offre vous convient que ce soit le montant ou la date de la signature de l'acte authentique, vous pourrez lui donner un accord de principe et signer le compromis de vente

Comment obtenir l'attestation de prêt ?

L'acheteur peut contacter soit sa banque soit un courtier pour obtenir l'attestation de prêt. Ces deux professionnels peuvent en effet s'en charger. Le particulier devra joindre à sa demande plusieurs documents :

  • le justificatif de son apport personnel ;
  • la copie de sa pièce d'identité : sa carte nationale d'identité ou son passeport ;
  • le relevé de ses comptes bancaires des trois derniers mois ;
  • une copie des trois derniers bulletins de salaire.

Pourquoi le plan de financement de l'acquéreur doit-il être détaillé dans le compromis de vente ?

Avant la signature du compromis de vente, le vendeur peut demander à l'acquéreur de détailler son plan de financement. Ce dernier peut indiquer le montant de l'apport personnel, les aides de l'Etat dont il peut bénéficier comme le prêt à taux zéro, différents prêts avec leur montant, la durée, le taux maximal. Il peut s'agir d'un prêt classique ou d'un crédit-relais pour financer son projet en vendant sa résidence principale ou un autre bien immobilier. S'il s'agit d'un acheteur payant au comptant, le vendeur aura la certitude que son logement sera acheté à moins qu'il ne change d'avis pendant le processus de vente.

👉 Pas besoin d'attendre un accord de financement de la part de la banque ! Un apport équivalent au prix de vente du bien est synonyme d'une transaction rapide. Ce plan de financement suffisamment détaillé garantit le sérieux du dossier et rassure le vendeur sur les capacités de son acheteur à financer son projet. C'est un bon moyen de vérifier sa solvabilité.

Comment savoir si un acheteur est fiable ?

Outre l'attestation de prêt qui vous sera le premier élément transmis au vendeur, il est aussi possible de vous communiquer d'autres documents comme une simulation de crédit immobilier effectuée par un courtier ou une banque.

Dans le cas d'un achat immobilier financé par la revente d'un bien, il est conseillé à l'acheteur de joindre une copie du compromis de vente signé. Cet acte vous montre en effet que le financement du bien convoité à de bonnes chances d'aboutir. Et si la vente est effective, vous pouvez même demander à l'acheteur une preuve du versement de la somme sur son compte bancaire. L'acquéreur peut ainsi vous donner une attestation de l'existence des fonds fournie par la banque. Ce document est indispensable car la vente pourrait ne pas avoir lieu par manque de fonds.

🙋‍♀️ En revanche, si aucun compromis de vente n'a été signé, l'acheteur peut tout de même prouver qu'il s'est engagé dans la vente de son bien en joignant une copie de l'annonce immobilière concernant la mise en vente de son appartement ou de sa maison publiée sur un site immobilier, comme pap.fr.

Comment choisir le bon acheteur pour votre bien ?

Pour choisir le bon acheteur, vous devrez évaluer tout d'abord sa motivation. Lors des visites de votre logement, questionnez-le pour savoir s'il a visité beaucoup de logements. Essayez de connaître l'échéance qu'il s'est fixée pour réaliser son projet immobilier et ses critères de choix. C'est un bon moyen pour vérifier si votre logement peut lui convenir ou s'il visite pour avoir une idée du marché local. 

👉 Côté financement, demandez-lui également s'il a contacté sa banque ou un courtier en crédits immobiliers pour évaluer l'enveloppe maximale de son budget. Une information essentielle pour vérifier si votre futur acheteur est habitué à ce type de transaction. Et dans le cas où il achète comptant, vous n'aurez aucun financement à attendre de la part des banques !


Quel type de bien voulez-vous vendre ?


🗓️ Participez gratuitement aux ateliers de l'immobilier !

PAP - Particulier à Particulier organise toutes les semaines des ateliers gratuits réservés aux particuliers.

25 juillet 2024 à 18h00 -
Vendre son bien immobilier

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
- Préparer la vente : estimation, photos
- Trouver un acheteur : annonce, contacts
- Conclure la vente : offre et signature

Je m'inscris

1er août 2024 à 18h00 -
Signer un contrat de location

Participez à notre atelier Signer un contrat de location :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris

15 août 2024 à 18h00 -
Bien estimer le prix de votre logement

Participez à notre atelier Bien estimer le prix de son logement :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris

22 août 2024 à 18h00 -
Location vacances : comment s'y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c'est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s'appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

La rédaction vous conseille