Comment se passe un ravalement de façade ?

Manuel Apruzzese
Publié par Manuel Apruzzese
le 15 novembre 2023
Journaliste chez PAP.fr

Un ravalement a été voté par le conseil syndical de votre copropriété. Comment vont se passer les travaux et surtout combien vont-ils vous coûter ? Réponses.

Les travaux votés avant la promesse de vente restent à la charge du vendeur.
Les travaux votés avant la promesse de vente restent à la charge du vendeur. © JasminMerdan/GettyImages

Le conseil syndical de la copropriété a voté le ravalement de la façade de l'immeuble ! Prévu et annoncé depuis près d'un an ! Il est impossible d'y déroger ! Ces travaux de ravalement peuvent être longs et surtout coûter très cher.

🗣️ Les travaux de ravalement de façade ne se limitent pas à un simple lifting. Comme le souligne Sophie G., une copropriétaire touchée par ces travaux, « tout a commencé par l'assemblée générale de la copropriété. Le quorum des copropriétaires étant atteint, les travaux envisagés ont été votés à l'unanimité. Les arguments du conseil syndical pour les justifier étaient qu'il était d'abord temps de procéder à ce ravalement pour maintenir la valeur de notre immeuble, qui n'a que 20 ans, et améliorer son esthétique. »

Qu'est-ce qu'un ravalement de façade ?

En quoi consiste exactement un ravalement ? C'est une obligation légale qui consiste à remettre à neuf les murs extérieurs défraîchis d'une maison individuelle ou d'un immeuble. Ce processus vise à restaurer et à améliorer l'apparence, l'intégrité structurale, et la durabilité de la façade d'un bâtiment. Un ravalement peut inclure plusieurs étapes, notamment le nettoyage, la réparation, la préparation de la surface, la peinture ou le revêtement, ainsi que la finition.

👉 C'est le syndic de copropriété qui se chargera de réaliser l'appel d’offres auprès des professionnels du bâtiment. Les travaux de ravalement de la façade dépendront du diagnostic réalisé par un professionnel du bâtiment (artisan, architecte...)

Comment se passe le ravalement d'un immeuble ?

Le ravalement commence généralement par l'inspection des murs. Les experts évaluent les dommages éventuels, tels que les fissures, remontées d'humidité, les décollements d'enduit, les dégradations dues aux intempéries, ou l'accumulation de saleté. Ensuite, des travaux de nettoyage sont effectués, que ce soit par un lavage à haute pression, un sablage, ou d'autres méthodes appropriées pour éliminer la saleté, les moisissures, et les dépôts indésirables.

Après le nettoyage préalable, les éventuelles fissures sont colmatées, les surfaces écaillées sont restaurées, et tout dommage structurel est réparé. La préparation de la surface est une étape critique où l'on veille à ce que la façade soit lisse, propre, et prête à recevoir la nouvelle couche de finition. Cette finition peut être une peinture, un enduit, un crépi, ou d'autres revêtements selon les préférences esthétiques et les besoins de protection de la façade.

Quand faut-il faire un ravalement de façade de copropriété ?

Le ravalement de façade est obligatoire dans certaines communes, parfois tous les 10 ans, il est recommandé de le faire dans une moyenne de 10 à 15 ans, lorsque la façade paraît défraîchie, fissurée ou abîmée. Le Code de la Construction et de l'Habitation (articles L132-1 à L132-5) définit les règles concernant le ravalement des façades. Lorsque l'obligation décennale n'est pas respectée, ou si les façades sont très dégradées, la mairie peut envoyer une demande ferme au syndic de copropriété. Si le ravalement est accompagné de travaux d'isolation, des aides et des subventions sont envisageables. Elles s'inscrivent dans la démarche du gouvernement de favoriser les rénovations qui participent à la transition écologique et à la rénovation énergétique.

🙋‍♀️ Pour savoir si la copropriété est éligible à ces aides, rendez-vous dans la mairie de votre commune.

Quels sont les travaux de façade ?

Il existe différents types de pathologies susceptibles d'affecter les murs extérieurs. Selon l'état général de la façade plusieurs types de travaux de façade peuvent être entrepris en une fois le diagnostic technique établi :

  • nettoyage : sablage, ponçage, nettoyage au laveur haute pression, nettoyage chimique etc. ;
  • traitement spécifique : après avoir effectué le nettoyage de la façade, il est primordial de procéder à l'application d'un traitement approprié en fonction de l'état des extérieurs ;
  • rénovation : une fois la façade nettoyée et traitée, les opérations de rénovation peuvent commencer : rebouchage des fissures, rénovation ou remplacement des joints ;
  • finitions : enduit, bardage ou parement, il existe un vaste panel de finitions pour votre façade.

Quelles autorisations et déclarations préalables pour des travaux de rénovation ?

Le ravalement de façade d'un immeuble nécessite plusieurs autorisations. Les démarches sont à réaliser à la mairie du lieu de résidence. En premier lieu, l'entreprise qui a décroché le marché va devoir d'abord vérifier les règles locales d'urbanisme. Un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux seront nécessaires. Il est également crucial de se conformer aux règlements en matière de sécurité et de protection de l'environnement, en obtenant les autorisations nécessaires pour le traitement des déchets ou pour l'installation d'échafaudages. Il se peut qu'il y ait une occupation temporaire du domaine public, notamment s'il est prévu d'installer un échafaudage sur un trottoir jouxtant l'immeuble.

Réfection des façades en pierre de taille

Pour les façades en pierre de taille, notamment les immeubles haussmanniens, la technique de ravalement diffère. Elle consiste à nettoyer, réparer et restaurer les blocs de pierre, souvent soumis aux effets du temps, de la pollution et des intempéries. Les travaux commencent par un nettoyage en profondeur des murs pour éliminer la saleté, la mousse, les graffitis. Ensuite, les blocs endommagés, fissurés sont réparés ou remplacés et les joints sont rénovés pour assurer une stabilité structurelle et limiter les possibles infiltrations d'eau.

👉 Enfin, une finition est appliquée pour protéger la pierre de l'humidité et des agents atmosphériques, tout en préservant son esthétique d'origine. Le ravalement des murs en pierre de taille est une démarche cruciale pour maintenir le charme et la durabilité de ces bâtiments historiques.

🏠 Comment ravaler la façade d'une maison ?

L'aspect esthétique de la façade d'une maison se dégrade au fil du temps : crépi qui craque, peinture qui ne tient pas, joints de façade qui se dégradent, efflorescence, mousse… Un bon ravalement lui redonnera une seconde jeunesse. La plupart du temps il consiste en la réparation des fissures d'enduit, le nettoyage et la protection des murs grâce à leur imperméabilisation. En redonnant l'aspect neuf, ces travaux protègent la maison des dommages causés par les intempéries, l'humidité et le vieillissement. En plus d'améliorer l'esthétique, ils préservent la valeur de la propriété. Le ravalement peut aussi être l'occasion d'améliorer l'isolation thermique des murs extérieurs. Un argument de poids dans le cas d'une revente.

Comment déclarer un ravalement ?

Un ravalement d'une façade de maison ou d'immeuble est soumis à déclarations et autorisations. Si le ravalement de façade ne change pas l’aspect extérieur du bâtiment et que la rénovation se fait à l’identique et que les travaux ne modifient pas l’aspect extérieur du bâtiment (mêmes couleurs, ouvertures, matériaux…). Une simple autorisation d’urbanisme suffira. Chaque commune définit, dans son Plan local d'urbanisme (Plu), les nuanciers de couleurs autorisées pour les façades, les menuiseries extérieures et les toitures.

Permis de construire ou déclaration de travaux ?

  • Dans certains cas, il peut être nécessaire de demander un permis de construire pour effectuer des travaux de ravalement s’ils modifient l'aspect extérieur de la maison ou de l'immeuble comme un changement de couleur, de matériaux ou de structure.
  • Il convient de vérifier les règles locales et les réglementations spécifiques de la municipalité pour déterminer si une déclaration préalable de travaux est suffisante pour des ravalements simples. Il est important de noter que certaines zones classées peuvent être soumises à des réglementations supplémentaires.

💰 Quel est le prix moyen d'un ravalement de façade ?

Les travaux de ravalement de façade sont à la charge des propriétaires (pour les maisons individuelles) ou des différents copropriétaires. Dans une copropriété, le coût sera calculé au prorata des tantièmes de chaque copropriétaire et des surfaces collectives à usage privatif dont il jouit si ces dernières font partie du pack travaux. Le prix dépendra aussi de la nature des travaux et de la surface à rénover.

🗣️ « Pour notre appartement de 80 m2, la rénovation de la façade nous revient à 20 000 € ! Les travaux comprennent le ravalement, le remplacement des volets et le carrelage de notre terrasse de 28 m2 », précise Sophie G.

Si la mise en place d'un échafaudage est nécessaire, cela engendre une augmentation du coût de la remise en état de la façade. Il est donc essentiel de mener une évaluation minutieuse de l'état général de la façade afin de déterminer avec précision la nature des travaux à entreprendre, qu'il s'agisse d'un simple nettoyage, d'un décapage, d'un traitement, d'une réparation ou d'une protection du revêtement. Il faut compter en moyenne entre 30 et 100 €/m² en fonction de l'état de la façade, des techniques et des matériaux utilisés pour le ravalement de la façade.

En cas de vente qui paye : le vendeur ou l'acheteur ?

Les travaux votés avant la promesse de vente restent intégralement à la charge du vendeur. Si les travaux sont votés entre la promesse et l'acte de vente ils seront à la charge de l'acquéreur si le vendeur lui donne pouvoir pour assister à l'assemblée générale de copropriété à sa place.


🗓️ Participez gratuitement aux ateliers de l'immobilier !

PAP - Particulier à Particulier organise toutes les semaines des ateliers gratuits réservés aux particuliers.

25 juillet 2024 à 18h00 -
Vendre son bien immobilier

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
- Préparer la vente : estimation, photos
- Trouver un acheteur : annonce, contacts
- Conclure la vente : offre et signature

Je m'inscris

1er août 2024 à 18h00 -
Signer un contrat de location

Participez à notre atelier Signer un contrat de location :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris

15 août 2024 à 18h00 -
Bien estimer le prix de votre logement

Participez à notre atelier Bien estimer le prix de son logement :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris

22 août 2024 à 18h00 -
Location vacances : comment s'y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c'est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s'appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

En validant, j'autorise PAP.fr à collecter, traiter et transmettre ces données à WebinarJam, plateforme de webinaire sans installation. En savoir plus

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille