Caution ou assurances loyers impayés

Cécile Nlend
Mis à jour par Cécile Nlend & Laurent Lamielle
le 13 janvier 2022
Juriste chez PAP.fr

Se protéger contre les impayés est peut-être la principale préoccupation du bailleur. Pour ce faire, deux options: la caution ou l'assurance loyers impayés. Avantages et inconvénients des deux outils.

© pixabay

Les impayés de loyer, bien que très minoritaires (environ 2 % des locations), peuvent mettre les bailleurs dans une situation difficile voire catastrophique. Les deux meilleurs moyens de minimiser ce risque sont :

  • de le prévenir en sélectionnant rigoureusement le locataire ; il s'agit d'exiger un dossier complet prouvant une solvabilité suffisante (des revenus représentant idéalement au moins trois fois le montant du loyer et des charges) ;
  • d'opter pour un outil de protection en cas d'impayés : la caution et l'assurance loyers impayés permettent de se faire rembourser des sommes dues par le locataire.

Cumul possible pour étudiants ou apprentis. Le principe est que la caution et l'assurance sont deux dispositifs exclusifs l'un de l'autre...et donc non cumulables. Toutefois, si le locataire ou l'ensemble des locataires sont étudiants et/ou apprentis, il est possible de cumuler l'assurance loyers impayés classique (GLI) avec la caution d'un ou plusieurs proches.


🗓️ Participez gratuitement aux Jeudis de l'immobilier !

Tous les jeudis à 18h, PAP organise un atelier en ligne.

29 février 2024 à 18h -
Passoire énergétique : que faire ?

Faut-il attendre, vendre ou effectuer les travaux ? Découvrez les avantages de chaque solution dans notre atelier.
- Attendre que le DPE soit vraiment fiable et que la loi soit améliorée
- Vendre : oui, mais avec quelle décote ?
- Rénover : Les travaux qui améliorent le DPE

Je m'inscris

7 mars 2024 à 18h -
Signer un contrat de location

Le contenu du contrat de location et de ses annexes :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris

14 mars 2024 à 18h -
Vendre son bien immobilier

Les étapes d'une vente et les erreurs à éviter :
- Fixer un prix de vente réaliste et attractif : comprendre le marché pour bien se positionner
- Attirer les acheteurs : présenter votre bien de manière à susciter l'intérêt
- Conclure la vente en confiance : choisir une offre et préparer la signature

Je m'inscris

21 mars 2024 à 18h -
Location vacances : comment s’y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c’est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s’appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

28 mars 2024 à 18h -
Bien estimer le prix de votre logement

Les étapes clés pour estimer le prix de vente de votre bien :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille