Locataire : les 6 étapes décisives lors de la visite

Publié par le

Décrocher un logement quand on est locataire, ça commence par la visite. Une fois le rendez-vous fixé, tout n'est pas joué. Pour vous donner les meilleures chances d'obtenir le logement, voici nos conseils pour préparer efficacement votre visite.

C'est une fois dans le logement que vous allez vous rendre compte s'il vous plait, et s’il répond à vos critères. Mais cette visite va également permettre au propriétaire de faire votre connaissance et de vous demander votre dossier si vous êtes intéressé. Généralement, vous n’êtes pas le seul candidat ; le propriétaire va faire son choix parmi tous les locataires qu'il reçoit.

1- Venir avec un dossier complet 

Nous vous conseillons d’apporter un dossier à chaque fois que vous visitez un logement, même si le bailleur ne vous l’a pas encore demandé. Prévoyez des photocopies bien lisibles de tous les documents qu'il est habituel de remettre aux propriétaires. Si le logement vous plaît, vous pourrez remettre votre dossier au propriétaire dès la visite. Cela vous permet de confirmer aussitôt votre candidature.

Pour connaître la liste de documents à photocopier et à remettre au propriétaire : consulter notre article Locataire : constituez un bon dossier.

Pensez aussi à soigner votre tenue et votre conversation. Bien-sûr, ce n’est pas un entretien d’embauche, mais la première impression est souvent déterminante dans le choix du locataire. N'oubliez pas que le propriétaire va vous confier son logement. S'il pense d'emblée que vous êtes soigneux et qu'il peut avoir confiance en vous, c'est un bon point. Alors, mettez toutes les chances de votre côté !

2- Se renseigner sur les moyens d’accès

Une fois que vous connaissez l’adresse exacte, vérifiez les moyens d’accès : transports en commun, accès routiers, pistes cyclables. Faites une simulation pour connaître votre temps de trajet au quotidien. C’est un élément déterminant à prendre en compte dans le choix de votre logement. Et puis cela vous permettra d’arriver à l’heure pour la visite ! Un atout de plus pour convaincre le propriétaire que vous êtes un locataire sérieux.

3- Visiter le quartier

Si possible, arrivez en avance pour la visite et faites le tour du quartier. Car l'environnement compte aussi dans le choix d'un logement. La proximité de commerces, de centres d'activités, d'écoles, d'une crèche, ou encore d'aires de jeux pour les enfants peuvent influencer votre choix. Pensez à repérer à l'avance les centres d'intérêt qui sont importants pour vous et à les noter sur les fiches de visites que nous vous conseillons de faire pour chaque logement visité.

4- Poser les bonnes questions

Les charges

Une fois arrivé dans le logement, c’est le moment de poser vos questions au propriétaire. En particulier celles concernant les charges locatives : le chauffage et l’eau chaude sont-ils compris dans leur montant ? Ou bien, au contraire, le logement est-il équipé de convecteurs et d’un ballon d’eau chaude électriques, ou d’une chaudière individuelle au gaz ou au fioul ? Dans ce cas, ce sera à vous de supporter directement les frais d’électricité, de gaz ou de fioul. Ces frais vont s’ajouter aux charges locatives que vous payez chaque mois avec votre loyer.

Si le logement est loué en meublé : demandez si les charges sont au réel ou au forfait.

  • si les charges sont au réel, cela veut dire que vous payez une provision dont le montant est évalué d’après le budget prévisionnel établi par le syndic. Ensuite, une fois par an, le propriétaire fait le décompte et peut vous demander un reliquat de charges si les provisions que vous avez versées ne suffisent pas. Parfois, le reliquat est plus important que ce que l’on pensait, mais parfois, le propriétaire vous restitue un trop perçu.
  • si les charges sont au forfait, cela signifie au contraire que la somme que vous versez couvre l’ensemble des charges, et que le propriétaire ne vous réclamera pas de reliquat.

C’est quoi les charges locatives ?

Ce sont les frais d’entretien de l’immeuble que le propriétaire paie mais qu’il peut se faire rembourser par le locataire. Pour en savoir plus, consulter notre article : Les charges locatives.

Si vous louez en colocation, le propriétaire peut proposer un forfait de charges pour simplifier les comptes, que le logement soit loué vide ou meublé : à vous de lui poser la question.

Le logement et l’immeuble

Soyez attentif à l'état général du logement, et regardez aussi bien l'aménagement intérieur, que les ouvertures sur l'extérieur (y a-t-il du double- vitrage ?), quelle est l'exposition au soleil, la vue ; donne-t-il sur un environnement bruyant ? N'hésitez pas à interroger le propriétaire : va-t-il vous laisser certains équipements ? S’il y a une cheminée ou un joli poêle ancien : peuvent-ils être utilisés ou pas ? Y a-t-il un gardien ? Un local à vélos ? S’il y a une place de parking : peut-on y accéder directement de l’immeuble ? N’hésitez pas à aller la voir également pour vous assurer de pouvoir y garer votre véhicule sans difficultés.

Faites le point sur les rangements : s'il n'y en a pas, il faut prévoir d'en installer, et c'est un budget à ne pas négliger.

Lors de votre visite, essayez de vous imaginer au quotidien dans le logement : vous allez vous rendre compte si vous pourrez y vivre selon vos attentes. Apportez un mètre pour prendre des mesures. Cela vous permettra de vérifier que vos meubles tiendront bien dans le logement. Ce n’est pas agréable le jour du déménagement de se rendre compte que son lit bloque une porte ou que son grand frigo ne tient pas dans l’espace prévu à cet effet.

  • Si vous louez un appartement, soyez également attentif à l'immeuble : l'accès est-il sécurisé ? Où se trouvent les boîtes aux lettres ? Y a-t-il un ascenseur qui dessert votre étage ? La cage d'escalier est-elle en bon état ? Autant d'éléments qui vont impacter votre quotidien si vous optez pour cet appartement.
  • En maison individuelle, faites le tour du jardin s'il y en a un, car ce sera à vous de l'entretenir. Demandez au bailleur s'il laisse certains outils à votre disposition : tondeuse, taille-haie, sinon vous devrez vous en procurer. Intéressez-vous au mode de chauffage et au budget que ça représente. Demandez aussi si la maison est reliée au tout-à l'égout ou s'il y a une fosse septique nécessitant un entretien.

Les meubles

  • Si le logement est loué meublé et que le locataire précédent y habite encore au moment de la visite, faites-vous bien préciser quels sont les meubles qui vont rester. Ca évite les déceptions, car les locataires ajoutent parfois des meubles qu'ils emportent à leur départ.

Mais parfois le locataire en place est prêt à céder certains équipements au locataire suivant : lave-linge, frigo... dont il n'a plus besoin. S'il est présent lors des visites, vous pouvez lui demander quelles sont ses intentions à ce sujet.

  • Si le logement est loué vide, il est cependant possible que le propriétaire laisse certains éléments : cuisine équipée, lave-linge, parfois même un canapé-lit.

Pour vous, ça peut faire la différence entre deux logements visités en vous évitant d'acheter tout le gros électroménager par exemple.

La location

Faites-vous préciser les points suivants : à quelle date le logement est-il libre ? Quelle est la durée du contrat ? Si le logement est loué en meublé, il est en principe d'un an renouvelable, mais si vous êtes étudiant, le propriétaire peut vous proposer un bail de neuf mois. S'il est loué vide, le bail est conclu pour trois ans renouvelables. Ce sont les durées légales pour tout logement loué comme résidence principale du locataire.

Si vous êtes étudiant, le logement que vous vous apprêtez à louer pour votre année universitaire est toujours considéré comme votre résidence principale, même si fiscalement vous restez rattaché au foyer fiscal de vos parents.

5- Garder les infos en mémoire

Toutes ces informations, nous vous conseillons de les rassembler sur un document unique, une fiche de visite que vous pouvez télécharger à la suite de l’annonce sur PAP.fr. L’intérêt ? Vous rappeler des caractéristiques de chaque logement visité. En général, on en visite plusieurs avant de se décider, parfois dans la même journée. Difficile ensuite de se souvenir lequel a un ascenseur, une exposition ensoleillée, ou est situé près du métro, d'une crèche… Ces fiches vous permettent d'avoir tous les critères en tête pour faire votre choix, et du coup, d’être très réactif !

6- La réponse du propriétaire

Parfois, le propriétaire vous propose de signer le contrat de location à la fin de la visite, après avoir consulté votre dossier. De votre côté, si vous avez suivi nos conseils et déjà fait le point sur le logement et le quartier, vous pourrez savoir si vos principaux critères de choix sont réunis. Cela vous permet de vous décider tout de suite !   

Le plus souvent, c'est après les visites que le propriétaire choisit l'un des candidats. Demandez-lui en partant dans quel délai il pourra vous répondre. Si le logement vous a plu, vous lui avez laissé votre dossier. Généralement, c'est le propriétaire qui rappelle. Grâce aux différents critères que vous avez recensés, vous pourrez aussitôt lui confirmer si vous êtes décidé ou pas pour l’appartement. Et puis, si vous n'avez pas de nouvelles le jour prévu, n'hésitez pas à le rappeler pour lui faire part de votre motivation, ce sera l'occasion de faire le point avec lui.

 

Pour aller plus loin...

Comment louer un logement pas cher ? Quelles sont les opportunités à saisir pour trouver un logement avec un loyer abordable ? Suivez le guide.

Comment aider son enfant à se loger ? Quelles sont les aides auxquelles vous avez droit quand vous logez votre enfant ? Tout savoir pour loger votre enfant étudiant.

Existe-t-il des secrets pour trouver plus vite son logement à Paris ? Etre joignable, présenter un bon dossier qui sort du lot, savoir choisir les sites fiables pour ses recherches… rien ne doit être...

Comment identifier une arnaque dans une annonce de location ? Quelles sont les mentions frauduleuses ? Tout savoir pour éviter les pièges en matière de petite annonce de location.