Quelles autorisations pour installer un barbecue ?

Publié par & le

Avec les beaux jours revient le temps des grillades en plein air et donc la saison du... barbecue. Fixe ou mobile, il faut veiller à ne pas l'installer n'importe où. Pour des raisons de sécurité et pour éviter les problèmes avec les voisins.

Adepte du barbecue, vous vous lancez dans les grillades dès les premiers beaux jours et jusqu'à la fin de l'été. Et comme vous disposez d'un jardin, vous avez envie d'installer un barbecue en dur. Mais avant de le construire, quelques précautions s'imposent.

Installer un barbecue : les autorisations administratives

Le service urbanisme de votre mairie vous indiquera si les barbecues sont ou non autorisés sur la commune. Un point que vous ne devez pas négliger, surtout si vous vivez dans une région boisée. Si rien ne vient en interdire la réalisation, sachez que vous n'avez pas besoin d'autorisation en dessous d'une surface de plancher ou d'emprise au sol inférieure de 5m². Entre 5m² et 20², une déclaration préalable est indispensable.

Important : si vous habitez dans un lotissement, consultez le règlement de lotissement: c'est lui qui vous dira si oui ou non vous pouvez construire un barbecue dans votre jardin.

Si rien ne vient en interdire la réalisation, sachez que vous n'avez pas besoin d'autorisation en dessous d'une surface de plancher ou d'emprise au sol inférieure de 5m². Entre 5m² et 20², une déclaration préalable est indispensable.

Choisir l'emplacement de son barbecue

Bien sûr, vous êtes libre de construire votre barbecue n'importe où dans votre jardin. Toutefois, mieux vaut respecter quelques règles de bon sens. Pour votre confort et celui du voisinage.

Tout d'abord, vous le placerez de façon à ce que les vents dominants ne rabattent pas la fumée sur votre table... Ni sur le transat du voisin si votre jardin est petit. D'une manière générale, il est recommandé de laisser environ 1,5 m d'espace libre tout autour du barbecue, de façon à limiter les risques d'incendie.

L'odeur d'un barbecue ne peut être considéré comme un trouble du voisinage. Sauf si vous faites tous les jours griller des mets très odorants et que la fumée se rabat sur la maison voisine. La répétition peut être considérée comme un trouble. Il en va de même si des projections de cendre viennent salir les murs de la maison de votre voisin.

Placer son barbecue, fixe ou mobile, à proximité de végétaux secs, d'une palissade, n'est pas une bonne idée. Tout près de votre mur, vous risqueriez de voir rapidement noircir celui-ci. Pour les mêmes raisons, on évitera la proximité avec le mur de la maison voisine. Si vous envisagez d'adosser votre barbecue contre le mur mitoyen, demandez son accord à votre voisin.

Si vous construisez un barbecue en dur sous un auvent, dans un abri, raccordez-le à un conduit de fumée, ce qui permettra à celle-ci de s'évacuer directement à l'extérieur.

Pour aller plus loin...

Troubles du voisinage. Comment réagir face aux bruits de voisinage? tenter les solutions amiables (médiateur, ou conciliateur) et/ou saisir le tribunal de proximité ou judiciaire ...

Trouble du voisinage et odeurs désagréables, cuisine, barbecue, règlement de copropriété, syndic, dommages et intérêts.