Depuis 1986, Serge n'a jamais eu un seul impayé

Publié par le

Je n’ai jamais eu un seul impayé. Jamais. J’applique des loyers raisonnables. Mes appartements sont tous très bien entretenus. Le respect est à la base de tout. Et c’est aussi pour ça que je loue en direct, sans intermédiaire.

Pouvez-vous me parler de cet appartement que vous venez de louer ?

J’ai acheté cet appartement en 2005. Il est situé dans un bel immeuble du XIe arrondissement de Paris. 4e étage sans ascenseur, 23 m², sur cour et sur parquet. J’ai refait la salle de bains, la cuisine, l’électricité et la peinture. C’est mon métier. Je le loue 780 € par mois charges comprises. L’appartement est en très bon état. Tous mes appartements le sont. C’est une règle. J’y veille.

Pourquoi avoir choisi PAP ?

Vous êtes la référence en immobilier, et puis avec PAP, c’est une longue histoire. J’investis depuis longtemps. J’avais une vingtaine d’années quand j’ai acheté mes premiers appartements. Pour être le plus réactif, je me rendais Gare de Lyon au petit matin. Le kiosque ouvrait tôt. Tous les jeudis, je devais être l’un des premiers à acheter le journal De Particulier à Particulier.

Je cherchais de petits appartements, autour de 15 m², pas chers, avec travaux et beaucoup de potentiel. Il fallait être rapide et disponible. Aujourd’hui, je continue à investir, à être à l’écoute du marché. Sauf que je ne vais plus à la gare, je reçois des alertes par e-mail.

Le Bon Coin ? Ce n’est pas assez spécialisé en immobilier. Ça brasse trop de choses et de monde.

Les agences ? Je considère que, souvent, le conseil juridique et fiscal n’est pas à la hauteur du prix que l’on paye. Depuis que l’une d’elles a délivré un congé pour vendre à l'un de mes locataires qui occupait un logement meublé... je me méfie. Pour la petite histoire, le congé comportait un prix et valait offre d’achat, alors que c’est parfaitement inutile en location meublée ! Quand j’ai voulu baisser mon prix, nous avons dû suivre le même formalisme. Nous avons perdu du temps et elles, ma confiance.

Comment vous y prenez-vous pour gérer votre annonce, les demandes et les visites ?

Je fais un texte clair, avec des photos. Mais je ne mets jamais mon numéro de téléphone. Pour deux raisons. Vu le nombre d’appels que l’on reçoit dès la publication de l’annonce, cela devient très vite ingérable. Le mail me permet de cerner immédiatement le profil, de trier. Si le candidat ne prend pas la peine de dire bonjour, de se présenter en quelques mots, ou s’il ne fait que demander une visite : je ne prends pas en compte sa demande. J’ai reçu plus de 400 e-mails cette fois. Comment voulez-vous faire ?

Une fois que j’ai étudié les profils, je ne rappelle qu’une quinzaine de candidats. Les visites ne sont pas groupées. Elles durent 20 minutes chacune. La prise de décision n’est jamais immédiate mais il faut que les choses aillent vite. C’est simple, pour avoir un locataire avec un très bon dossier, il faut que moi aussi je sois réactif. Ça ne fonctionne pas que dans un sens. Comme tout le reste d’ailleurs.

C’est-à-dire ?

Je n’ai jamais eu un seul impayé. Jamais. J’applique des loyers raisonnables. Mes appartements sont tous très bien entretenus. Je vois certains biens sur le marché, c’est une honte ! Les propriétaires parviennent toujours à louer. Mais après ? Les locataires payent en étant énervés.

Le respect est à la base de tout. Et c’est aussi pour ça que je loue en direct, sans intermédiaire. Un ballon d’eau chaude qui lâche ? Je le change dans les 24 heures. L’agence va faire établir des devis, le propriétaire va trouver ça cher, il va appeler un copain qui va lui conseiller un plombier, et 10 jours après le ballon n’est toujours pas changé... Je ne conçois pas les relations comme ça.

Avec le garant, c’est la même chose. Il est présent sur le papier, il a signé un engagement. D’accord, mais c’est surtout moral.

Quel est selon vous le plus de PAP ?

Hormis la qualité des locataires et des dossiers que je reçois, il y a tout ce qui gravite autour de l’annonce : le service juridique gratuit que j’utilise souvent, et « l’abonnement bailleur » qui me permet de rédiger mon bail en ligne, et surtout de pouvoir retrouver la trame à chaque fois. Je n’ai plus qu’à le mettre à jour.

Pour aller plus loin...

Je travaille avec vous depuis 1985. L'aide au téléphone est extrêmement précieuse. La gentillesse et les bons conseils aussi. Il y a des sites gratuits ? Je préfère payer pour un tel service.

« Je n'ai eu que l'embarras du choix et j'ai choisi la personne qui m'a le plus inspiré confiance lors de nos différents échanges et qui présentait les garanties nécessaires pour le paiement du...

« Votre site est le support qui me permet de ne pas laisser une agence choisir mon locataire à ma place, tout en me donnant les outils et les moyens de gérer cette tâche sereinement et avec...

« Ma conseillère me suit, me connaît parfaitement. Je l'appelle, elle retrouve l'annonce, la publie. Une relation de confiance s'est tissée. Je me sens un peu comme chez moi. »