Système d'alarme : quelles normes pour les assurances ?

Publié par le

Vous souhaitez investir dans un système d'alarme ? Privilégiez un équipement fiable et conforme aux règles recommandées par les assurances. Il est le seul à constituer une réelle protection contre le vol.

La protection contre le vol est une garantie indispensable de votre multirisque habitation. Mais cette dernière est souvent assortie de conditions suspensives. Autrement dit, votre assureur peut refuser de vous rembourser si vous n'avez pas rempli les obligations détaillées dans votre contrat. Rassurez-vous : la plupart du temps, il s'agit de précautions d'usage comme fermer la porte à clef, bloquer les volets...

Votre assureur pourra exiger l'installation d'une alarme ou d'un système de surveillance. Le plus souvent, cette obligation ne concerne que les contrats dont la valeur du capital déclaré dépasse une somme plafond (plus de 10.000 € en moyenne).

Quel système de surveillance ?

Détecteurs de présence, caméras vidéo, accès direct au centre de surveillance, clavier sirène... Les possibilités en matière de système d'alarme sont nombreuses. En cas de doute entre différents produits, privilégiez les modèles conformes aux normes visées par la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA).

L'acquisition d'une alarme ou d'un dispositif de surveillance fiable sera un véritable investissement. En optant pour un modèle sophistiqué et aux normes, vous pourrez obtenir une minoration de votre prime d'assurance. Mais n'oubliez pas que bien souvent les systèmes de surveillance s'accompagnent d'un abonnement mensuel.

A noter : les professionnels agréés APSAD R81 sont les seuls à pouvoir délivrer un certificat de conformité de l'installation de votre système d'alarme. En cas de sinistre, ce document devra être remis à votre assureur.

Quelles normes ?

Les normes CNPP*/AFNOR recommandent :

  • Votre système d'alarme doit être certifié NF A2P 2 boucliers. Pour une levée de doute efficace, il devra disposer d'un dispositif prioritairement audio et si possible vidéo. Pourquoi ? Dans 95 %*² des cas, les déclenchements d'alarme sont provoqués par une erreur de l'assuré. D'où la nécessité de pouvoir communiquer directement avec le client depuis le clavier sirène. Les images ne suffisent pas toujours à lever le doute.
  • Le dispositif de levé de doute audio (ou clavier audio) doit être indépendant de la centrale d'alarme. Il est préférable de l'installer dans la zone d'accès de votre logement (soit l'entrée).
  • La centrale d'alarme doit être inaccessible. Elle sera installée à plus de 2 m 40 du sol ou enfermé dans un placard verrouillé. Elle ne doit pas être repérable facilement. Pourquoi ? Si l'intrus a réussi à neutraliser le clavier sirène situé dans l'entrée, vous bénéficierez toujours de la protection de la centrale d'alarme qui transmettra l'alerte.

* Centre national de prévention et de protection *² (Source : Mediaveil)

Pour aller plus loin...

L'assurance multirisque habitation protège vos biens mais aussi vos proches. Avant de choisir votre contrat, vérifiez contre quels risques vous êtes protégé.