Assurance : que faire en cas de vandalisme ?

Publié par le

Les actes de vandalisme sont un fléau. Pour vous en prémunir, une seule solution est efficace : posséder une assurance adaptée. Démarche à suivre pour être remboursé en toutes circonstances.

Comment définir un acte de vandalisme ? Pour votre assureur, il s'agit d'un acte de malveillance qui consiste à dégrader les biens d'autrui ou son habitation. Il peut s'accompagner d'un vol ou être effectué à titre purement gratuit. Dans les deux cas, votre multirisque habitation constitue une protection efficace. Toutefois, il convient de vérifier auprès de votre assureur que vous avez bien pris les garanties nécessaires.

Vandalisme dans le cadre d'un vol

Le cambriolage d'un logement est toujours un événement éprouvant. Mais dans certaines situations, les voleurs ne se contentent pas de dérober vos objets précieux. Ils peuvent aussi détériorer, voire détruire vos biens (canapé lacéré, murs tagués...). Ce genre de dégâts sera couvert par l'extension vandalisme de votre garantie vol.

Cette garantie, comprise normalement dans l'ensemble des contrats multirisques habitation, est soumise à certaines conditions :

  • l'effraction de votre domicile doit être constatée ;
  • comme pour n'importe quel autre cambriolage, les vandales/voleurs doivent avoir pénétré dans votre maison ou votre appartement selon les cas prévus par la garantie vol (si vous avez laissé la porte ouverte ou si vous ne possédez pas d'alarme votre assureur peut refuser de vous rembourser) ;
  • vous serez remboursé uniquement pour les dommages survenus à l'intérieur de votre logement.

A noter : En cas de verre brisé (miroirs, vitres...) ou de dégâts causés par les flammes, vous serez couvert respectivement dans le cadre de la garantie bris de glace ou de la garantie incendie.

La garantie acte de vandalisme

Vous pouvez aussi être victime de vandalisme sans avoir subi de cambriolage. Un exemple ? A votre retour de vacances, vous découvrez votre jardin et tout ce qui s'y trouve (abri, piscine...) sens dessus dessous. Autre cas, la façade de votre maison a été détériorée par la présence de dessins et autres graffitis.

Ces dégradations extérieures ne sont pas couvertes par votre garantie vol. Pour être dédommagé, il faudra souscrire une garantie actes de vandalisme optionnelle.

Les conditions de fonctionnement (montant de la franchise, remboursement à neuf...) de cette garantie complémentaire sont à définir auprès de votre assureur. Vous pouvez vous assurer contre tout type de dégradations.

Pour aller plus loin...

Tout locataire doit souscrire une assurance multirisques habitation. Si pour son bailleur il n'y a pas d'obligation, un contrat dit propriétaire non-occupant pourra se révéler très utile notamment en...