Déclaration de revenus 2024 : quelles nouveautés pour les bailleurs ?

Charlie Cailloux
Publié par Charlie Cailloux
le 2 mai 2024
Juriste chez PAP.fr

La déclaration de revenus est toujours un moment crucial pour les propriétaires bailleurs, et 2024 ne fait pas exception. Quelles sont les nouveautés à connaître avant de déclarer vos revenus locatifs ?

Chaque propriétaire doit déclarer les occupants de ses logements.
Chaque propriétaire doit déclarer les occupants de ses logements. © Gorodenkoff/GettyImages

Location touristique : avec le micmac législatif, quel impôt ? 🏝️

La fiscalité de la location touristique a fait l'objet de nombreux rebondissements lors de la discussion parlementaire. À force d'invoquer l'article 49-3 à tout va, le Gouvernement a fini par faire adopter un amendement de l'opposition aggravant très lourdement la fiscalité de la location saisonnière. Pour être précis, de nombreux bailleurs habitués au régime forfaitaire auraient été obligés de passer au régime réel, qui impose de lourdes obligations comptables et peut être beaucoup moins avantageux pour les petits bailleurs.

Par un tour de passe-passe (concrètement une simple circulaire de la DGFIP), l'exécutif a mis à mal l'amendement en permettant aux propriétaires de meublés touristiques de déclarer leurs revenus selon les modalités habituelles. En réalité, la DGFIP laisse le choix au contribuable d'appliquer le régime qui leur convient.

Toutefois, il est important de noter que pour les revenus perçus en 2024, une aggravation de la fiscalité de la location touristique est au programme.

Travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 21 400 € de déficit imputable 🤑

En 2024, en matière de location vide, une bonne nouvelle persiste : le doublement du plafond du déficit foncier en cas de travaux de rénovation énergétique.

C'est quoi le déficit foncier ?

Le déficit foncier survient lorsque les charges déductibles, comme les réparations, les intérêts d'emprunt et les taxes foncières, excèdent les revenus locatifs. Ces charges peuvent être déduites du revenu global du propriétaire jusqu'à 10 700 euros par an. Si le déficit est supérieur, l'excédent est reportable sur les revenus fonciers pendant dix ans. Cette mesure est applicable aux locations non meublées lorsque le contribuable est soumis au régime réel d'imposition. C'est un outil précieux pour réduire la charge fiscale, particulièrement bénéfique pour les contribuables dans les tranches supérieures d'imposition.

Si vous avez engagé de tels travaux, vous pouvez imputer sur votre revenu global un déficit jusqu'à 21 400 euros contre 10 700 euros classiquement. Ce régime, déjà en vigueur depuis l'année dernière, permet une économie substantielle sur vos impôts, de lisser le coût des travaux en diminuant votre revenu global imposable.

Changement de locataire : déclaration obligatoire 📝

Depuis 2023, tout propriétaire doit déclarer l'occupant des logements qu'il possède. Si vous avez changé de locataire en 2023, vous devez vous plier à la déclaration sur impôts.gouv.fr dans la rubrique gérer mes bien immobiliers de votre espace personnel.

L'année dernière, cette campagne de déclaration a tourné au fiasco à tel point que 20 % des contribuables qui n’ont pas réussi à effectuer cette déclaration 100 % en ligne. Cette année, un formulaire papier est désormais disponible, facilitant le processus pour ceux qui rencontrent des difficultés avec la déclaration en ligne.

Inscrivez-vous à notre newsletter bailleurs

C'est noté, parfait ! Gardez un œil sur votre boîte mail.

🗓️ Participez gratuitement aux ateliers de l'immobilier !

PAP - Particulier à Particulier organise toutes les semaines des ateliers gratuits réservés aux particuliers.

18 juillet 2024 à 18h00 -
Bien estimer le prix de votre logement

Participez à notre atelier Bien estimer le prix de son logement :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris

25 juillet 2024 à 18h00 -
Vendre son bien immobilier

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
- Préparer la vente : estimation, photos
- Trouver un acheteur : annonce, contacts
- Conclure la vente : offre et signature

Je m'inscris

1er août 2024 à 18h00 -
Signer un contrat de location

Participez à notre atelier Signer un contrat de location :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

En validant, j'autorise PAP.fr à collecter, traiter et transmettre ces données à WebinarJam, plateforme de webinaire sans installation. En savoir plus

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille