Claudine a très vite vendu sa maison dans le Midi

Publié par le

« Nous avons (…) décidé de mettre notre maison sur PAP à la fin du mois de mars 2018 et avons tout de suite reçu plus de contacts qu’en un an avec quatre agences ! »

Parlez-moi de cette maison que vous venez de vendre à Bagnols-en-Forêt (83).

C’est une villa dans le Midi dont nous sommes propriétaires depuis dix ans. C’était ce qu’on appelle un « clos couvert », c’est-à-dire qu’il n’y avait que les murs et la toiture quand nous l’avons achetée ; nous nous sommes occupés de tous les travaux et avons creusé la piscine en 2010.

Qu’est-ce qui vous a amené à vendre par PAP ?

On connaît PAP depuis longtemps. C’est la troisième maison que nous vendons grâce à vous. Pour être franche, au départ, nous avions un a priori : notre maison étant dans le Midi, nous nous sommes d’abord dit que nous aurions peut-être moins de contacts... Nous avons finalement décidé de la mettre sur PAP à la fin du mois de mars 2018 et avons tout de suite reçu plus de contacts qu’en un an avec quatre agences ! Nous avons aussi essayé de la mettre sur Leboncoin. Si on fait le calcul : on compte les options, les photos supplémentaires, les modifications éventuelles… ça revenait presque aussi cher qu’une annonce chez vous, sans la garantie de qualité et de fiabilité que vous offrez.

Comment la vente s’est-elle déroulée ?

Parmi les premiers visiteurs, il y a eu un couple. Ça ne leur a pas convenu, mais ils ont tout de suite appelé un de leurs amis pour lui conseiller de venir visiter notre maison. Il se trouve qu’elle lui a plu, et il a fait une première offre, trop basse, que nous avons refusée. Nous nous sommes cependant rapidement mis d’accord sur un prix. Par superstition, nous avions décidé de laisser l’annonce en ligne après avoir accepté l’offre. Nous avons reçu d’autres appels. Certains clients insistaient même pour faire des visites alors que le compromis était déjà signé.

Avez-vous des astuces à donner à quelqu’un qui envisagerait de vendre sur PAP ?

Il faut être capable d’expliquer exactement comment a été conçue la maison. Dans notre cas, insister sur les matériaux utilisés, leur qualité, les travaux réalisés. C’est mon mari qui accompagnait les acquéreurs potentiels pendant la visite, car il était parfaitement en mesure de rentrer dans les détails techniques ainsi que de répondre à leurs questions. J’insiste d’ailleurs sur le fait que les agents étaient bien incapables de faire ça et je pense que c’est dommage.

En plus il faut soigner les photos mais sans travestir la réalité. On a d’ailleurs reçu beaucoup de compliments. Quand les visiteurs arrivaient, ils nous disaient : « C’est exactement comme sur les photos ! »

C’est quoi le plus de PAP pour vous ?

Le suivi. Notre conseiller Julien de l’antenne de Marseille a toujours été à notre écoute. Nous avons aussi apprécié de pouvoir contacter le service juridique parce qu’on avait des interrogations au sujet du compromis. Et puis on touche beaucoup plus de monde en passant une annonce sur votre site ; ça ouvre les portes sur une clientèle assez large.

Pour aller plus loin...

« Un mois de parution et 5 visites d'un bon niveau de qualité ont suffi à me permettre de vendre mon appartement au prix voulu. »

« J'ai d'abord confié la maison à deux agences et j'ai été contraint de gonfler artificiellement mon prix pour couvrir les frais. Du coup c'était un vrai handicap pour vendre, car la maison était...

« Une fois mon annonce passée, j'ai été contactée (…) par un de vos conseillers et il m'a très intelligemment fait modifier mes photos. Il les a ré-agencées et il m'a surtout dit d'en ajouter une de...

« Vous êtes payant c'est vrai, mais on comprend pourquoi lorsqu'on utilise vos services (…) on sent bien que l'on est chez des pros. »