Testament authentique ou mystique : passage obligé chez le notaire

Publié par le

Testament authentique : dicté au notaire et déposé

Le testament authentique est un testament reçu par un notaire ou deux notaires assistés de deux témoins.

Le testateur dicte au notaire son testament, le notaire l'écrit ou le fait dactylographier. Il pose des questions et aide le testateur à formuler le testament afin que l'acte reflète le plus fidèlement et le plus clairement les volontés du testateur.

Une fois rédigé, le testament est relu par le notaire, signé par le testateur et les deux témoins.

En tant qu'acte authentique, le testament est quasiment incontestable. Il est ensuite déposé chez le notaire. La déposition du testament au fichier central de déposition des dernières volontés est effectuée par le notaire sur demande expresse du testateur.

S'il est plus sécurisé que le testament olographe, le testament authentique a un coût : environ 150 €.

Testament mystique : rédigé, cacheté, scellé et déposé

Le testament mystique est peu utilisé. Il se présente comme un compromis entre le testament olographe et le testament authentique. Il permet de garder secrètes ses dernières volontés mais en s'assurant des garanties notariales.

Le testament est rédigé à la main ou à la machine, et signé. L'acte, présenté sous pli cacheté et scellé, est remis au notaire. Deux témoins sont présents.

Le notaire établit un acte de suscription de testament soit sur le papier qui contient le testament, soit sur l'enveloppe qui le renferme. Cet acte est signé par le testateur, les deux témoins et le notaire.

Pour aller plus loin...

Décès du locataire. Quelles démarches la famille doit-elle effectuer ? Comment prévenir le propriétaire ? Quand libérer le logement ? Que se passe-t-il si le défunt ne vivait pas seul dans le...

Tout savoir sur les droits de succession. Les abattements sur les droits de succession. Le calcul des droits de succession. Les droits de succession des biens immobiliers.

Personne n'aime penser à sa succession. Pourtant, en prenant certaines précautions, vous pouvez protéger votre conjoint. Il a longtemps été oublié des successions. Ni héritier réservataire, ni même...