Immobilier : baisse des taux, est-ce suffisant pour acheter ?

Roman Rainfray
Publié par Roman Rainfray
le 22 mai 2024
Chargé d'études chez PAP.fr

2024 marque un tournant dans l'évolution du crédit. C'est la première fois que les taux baissent, en deux ans. Maintenant, c'est sûr, on est à moins de 4 % ! Mais est-ce suffisant pour acheter ? Quelle marge cela nous offre ? Faut-il attendre encore ou acheter maintenant ? On vous répond.

Les taux sont actuellement à un peu moins de 4 %.
Les taux sont actuellement à un peu moins de 4 %. © PAP

Les premiers mois de 2024 ont marqué un changement dans la dynamique actuelle du crédit. Les taux baissent, les banques réétudient les dossiers. La production de crédit a augmenté depuis le début de l’année (51,8 % selon l’Observatoire du crédit logement).

Pourquoi les taux immobiliers baissent ?

Bonne nouvelle ! C’est la première baisse des taux depuis maintenant 2 ans. Une baisse qui devrait d'ailleurs se poursuivre courant 2024, car elle suit les taux pratiqués par la Banque Centrale Européenne, la Banque des banques. Tout simplement parce que la BCE avait des objectifs de lutte contre l’inflation, et vu que l’inflation a très fortement diminué, la BCE a décidé de ne pas relever ses taux.

Selon l’Observatoire du crédit logement, les taux sont passés sous le seuil symbolique des 4 % : 3,99 % en février et 3,90 % en mars. Et même pour les prêts à 25 ans (des prêts généralement accordés aux primo accédants, à des familles modestes) les ¾ d’entre eux bénéficient maintenant d’un taux inférieur à 4 %.

💡 Exemple : si vous aviez besoin de 150 000 €, à 4,5 % sur 20 ans, il vous fallait compter 950 € de mensualités. Avec des taux à 3,90 %, la mensualité retombe à 900 €.

Le Gouverneur de la Banque de France a annoncé le 22 avril 2024 que les taux continueraient à baisser « encore très probablement » en juin. Annonçant également que « d’autres baisses devraient intervenir derrière ». « Des baisses progressives, graduelles. »

Est-ce pour autant le bon moment pour acheter ?

Avec la hausse des taux, passant de 1 % à environ 4 % en moins deux ans, les acheteurs ont perdu en moyenne 25 % de leur capacité d’emprunt. Mais les prix eux n’ont baissé que de 5 % en moyenne, ce qui ne permet pas de rattraper le retard en terme de pouvoir d’achat immobilier. Alors que faire ? Faut-il attendre une baisse supplémentaire pour acheter ? Dans l’optique d’obtenir un meilleur taux ou une enveloppe budgétaire plus importante.

Il faut être clair sur ses priorités

Si vous avez trouvé un bien qui correspond à vos besoins et à vos capacités de financement, autant emprunter tout de suite et acquérir ce bien. Car ce bien pourrait disparaître du marché et votre capacité de financement ne pas s’améliorer de manière très significative.

💡Gardez à l'esprit que les prêts peuvent faire l’objet d’une renégociation auprès de votre banque ou d’un rachat par un autre établissement financier.

👉 Il ne faut pas s’emballer : la baisse des taux immobiliers ne reviendra pas aux niveaux historiques que l’on a connus il y a deux ans. Il ne faut pas compter sur des taux à 1 % pour espérer financer un bien. La baisse des taux sera certainement très progressive, au compte-gouttes, sur fond d’incertitude internationale (guerre en Ukraine, au Moyen-Orient). Un revirement des taux n'est d’ailleurs pas à exclure.

👉 Il faut être pragmatique : on est toujours dans un marché marqué par le manque d’acheteurs. L’amélioration des taux mettra du temps à avoir un effet sur le nombre d’acheteurs, car il y a toujours une inertie en immobilier, pour les évolutions positives comme négatives. Il s’agit donc de profiter de la situation du marché actuelle, qui donne un avantage concurrentiel à tout acheteur solvable, notamment en termes de négociation.

En définitive, mieux vaut négocier un bien intéressant, en fonction de capacité de financement réelle et actuelle, que d’attendre une quelconque baisse supplémentaire des taux.

Combien pouvez-vous emprunter en juillet 2024 ?


🗓️ Participez gratuitement aux ateliers de l'immobilier !

PAP - Particulier à Particulier organise toutes les semaines des ateliers gratuits réservés aux particuliers.

18 juillet 2024 à 18h00 -
Bien estimer le prix de votre logement

Participez à notre atelier Bien estimer le prix de son logement :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris

25 juillet 2024 à 18h00 -
Vendre son bien immobilier

Participez à notre atelier en ligne Vendre son bien immobilier
- Préparer la vente : estimation, photos
- Trouver un acheteur : annonce, contacts
- Conclure la vente : offre et signature

Je m'inscris

1er août 2024 à 18h00 -
Signer un contrat de location

Participez à notre atelier Signer un contrat de location :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

En validant, j'autorise PAP.fr à collecter, traiter et transmettre ces données à WebinarJam, plateforme de webinaire sans installation. En savoir plus

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille