Les aides financières pour l'achat immobilier des jeunes

Publié par le

Premier job décroché, il ne reste plus qu’à acheter l’appartement ou la maison de ses rêves. Aides, prêts préférentiels, conditions avantageuses… les banques leur font les yeux doux.

Quand on se lance dans son premier achat, il est indispensable d'évaluer les aides dont on peut bénéficier pour financer son projet. Constitutifs d’apport personnel, les prêts aidés vous aideront à appuyer votre demande auprès de votre banque.

Prêt immobilier : les aides spéciales jeunes des banques

Les banques veulent attirer les jeunes. « Pour elles, les jeunes représentent une clientèle à fort potentiel, avance un courtier car ils se lancent dans la vie et leurs besoins vont évoluer : ils vont acheter une voiture, prendre l’assurance de leur maison, avoir des enfants, ouvrir un PEL et des assurances-vie… ». Les banques pensent à long terme.

« Contrairement à leurs parents, les jeunes sont une clientèle volatile et pour la capter les banques ont mis en place des conditions tarifaires agressives, surtout pour les profils évolutifs », constate Ulrich Maurel, président fondateur d'Immoprêt.

Quelles formes prennent ces offres dédiées aux jeunes ? « Il peut s’agir d’une décote de 0,30 % sur le taux, ou de l’attribution d’un prêt à taux zéro de 15.000 € par tranche de 100.000 € empruntés », donne en exemple Sandrine Allonier. N’hésitez donc pas à comparer les offres, car on peut ne rien vous proposer dans une banque et au contraire vous dérouler le tapis rouge dans une autre.

Crédit immobilier : les aides des collectivités et des employeurs

Certaines villes et certaines régions ont mis en place des actions afin de faciliter l’accession de leurs habitants. Un coup de pouce destiné aux primo-accédants, donc aux jeunes. Renseignez-vous auprès de votre ville, de la communauté de communes et du Conseil régional. Pour connaître la liste des collectivités locales qui soutiennent l’accession à la propriété : www.anil.org

Taux préférentiel. Si vous travaillez dans une entreprise de plus de vingt salariés, pensez à vous renseigner auprès de la direction des ressources humaines. Vous aurez peut-être droit à un prêt à taux préférentiel compris entre 8.000 et 15.000 €, le prêt Action-logement (ex-1% logement). Attention toutefois, il n’est pas automatique et peut être soumis à des conditions de ressources et d’ancienneté. Si vous avez la chance de bénéficier d’une participation, vous pourrez en revanche en demander le déblocage. De quoi augmenter votre apport personnel.

Fonctionnaires : des mutuelles qui assurent. Instituteur, militaire, policier, douanier, fonctionnaire… Il existe un moyen simple de faire baisser le coût de votre crédit immobilier en passant par votre mutuelle. En effet, dans bon nombre de cas, elle peut se porter garant pour votre acquisition et proposer des assurances à des tarifs compétitifs, compte tenu de la spécificité de votre travail, notamment du fait de la sécurité de l’emploi.

Le prêt à taux zéro pour financer son achat immobilier

Un crédit sans intérêts. Le prêt à taux 0 %, appelé aussi PTZ, est un financement aidé par l'État sur lequel il n’y a pas d’intérêts à payer. Le prêt à taux zéro financera jusqu'à 40 % du montant de l'achat d'un logement neuf. Un couple avec trois enfants souhaitant acquérir un logement situé en zone A (Ile-de-France, Genevois français, Côte d'Azur), vendu 230.000 €, bénéficiera d'un PTZ atteignant 92.000 €.

Cumuler un PTZ et un PAS. L’obtention d’un PAS, Prêt à l’accession sociale, est conditionnée par les ressources de l’acquéreur. Si vous vivez encore chez vos parents au moment de vous lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier et êtes rattaché à leur foyer fiscal, vous pourrez sans aucun doute y avoir droit. Le PAS permet de décrocher un taux d’intérêt avantageux sur un crédit longue durée (20 ans et plus), de bénéficier de frais de cautionnement réduits. Attention toutefois : à compter du 1er janvier 2018, les souscripteurs d'un PAS ne peuvent plus bénéficier de l'Aide personnelle au logement accession, sauf s'ils achètent dans l'ancien dans les secteurs dits détendus (zones B2 et C du dispositif).

Pour aller plus loin...

La majorité des Français emprunte pour acheter leur logement. Et les jeunes encore plus ! Peuvent-ils facilement accéder à la propriété ? Assurément, car les banques cherchent à attirer cette...