Impôts locaux : où s'informer avant d'acheter ?

Publié par le

De plus en plus de candidats à l'achat d'un appartement ou d'une maison veulent se renseigner sur le montant de la taxe d'habitation et de la taxe foncière qu'ils vont devoir payer. Nos pistes pour savoir à quelle porte frapper.

La taxe d'habitation et la taxe foncière sur les propriétés bâties, qui forment l'essentiel de la fiscalité locale, peuvent représenter une charge importante pour les ménages. La facture pour une famille avec deux enfants dépasse souvent les 900 € par an dans les communes de plus de 100.000 âmes d'après le Forum pour la gestion des villes. Des tarifs qui peuvent être plus élevés dans des villes endettées ou qui doivent faire face à d'importantes dépenses.

Se renseigner sur la fiscalité locale

Si vous achetez un logement, tenez compte, dans votre budget global, des impôts locaux. Ils constituent en effet des dépenses incontournables, au même titre que les charges de copropriété ou les remboursements de votre crédit immobilier. Mais comment évaluer le plus précisément possible les taxes locales ?

Pour un logement donné dans la commune que vous avez choisie, vous pouvez poser la question au service du cadastre et des impôts fonciers. Il est tenu de vous répondre. Vous trouverez les coordonnées, notamment leur courrier électronique, sur le site vosdroits.service-public.fr.

Les particuliers qui annoncent sur www.pap.fr en créant un mini-site pour valoriser leur offre mentionnent souvent le montant de la taxe d'habitation et de la taxe foncière de la maison ou de l'appartement à vendre. Des informations très appréciées par les acquéreurs potentiels.

Lorsque votre recherche de logement entrera dans sa phase la plus active, vous partirez à la rencontre des vendeurs. Pendant la visite de la maison ou de l'appartement, vous leur demanderez combien ils paient pour la taxe foncière, la taxe d'habitation ou encore la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Dans la plupart des cas, ils n'hésiteront pas à vous communiquer ces informations.

Calculer les impôts locaux

Le calcul des impôts locaux est complexe. Sur la base de la valeur cadastrale du logement, des coefficients sont appliqués par les communes, les régions et les départements. Vous pouvez connaître ces taux en vous rendant à la mairie, au Conseil général et au Conseil régional. Des démarches qui prennent du temps. Pour en gagner, utilisez le web.

Le gouvernement a mis en place des bases de données sur Internet. Sur impôts.gouv.fr vous consulterez les taux appliqués par les communes, départements et régions aux valeurs cadastrales. Des informations générales toujours utiles, même si elles ne vous donnent pas le montant exact des impôts locaux pour un logement précis.

Sur le site de la Délégation générale aux collectivités locales dgcl.interieur.gouv.fr vous trouverez là encore ces taux détaillés par collectivités locales, ainsi que de nombreuses informations sur les différents impôts locaux, des statistiques, etc.

Pour tout savoir sur les taxes locales, consultez nos dossiers sur la taxe d'habitation et la taxe foncière. Vous saurez comment elles fonctionnent et quels sont les cas d'abattements et d'exonération.

Pour aller plus loin...

Vous louez un ou plusieurs logements vides : vous touchez des revenus fonciers. Après avoir déduit du montant des loyers l'ensemble de vos frais et charges, le résultat foncier vient s'ajouter à...

Pour lutter contre les 2,8 millions de logements vacants que compte la France, une taxe frappe les propriétaires qui laissent volontairement leurs logements inoccupés.

Vous devez déclarer vos revenus locatifs comme l'ensemble de vos revenus chaque année . En location vide, les loyers sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers alors qu'en location meublée,...