Quel message envoyer au propriétaire d'un bien en location ?

Vous avez trouvé un bien qui vous plait, et vous souhaitez contacter le propriétaire ? Découvrez les conseils de Thomas Chartier, coach PAP, pour faire une bonne première impression !

Vaut-il mieux contacter le propriétaire par e-mail ou par téléphone ?

Thomas Chartier - Coach PAP : Aujourd’hui sur PAP.fr, environ 34% des propriétaires vous proposent uniquement de les contacter par e-mail, et 14% vous proposent uniquement de les contacter par téléphone.

Il reste donc 52% de propriétaires pour lesquels vous avez le choix entre un e-mail et un téléphone. Dans ce cas, nous vous recommandons de commencer par téléphoner, car cela peut permettre une réponse plus rapide. Par exemple, si vous voulez organiser une visite, il est plus pratique de discuter directement des horaires avec le propriétaire.

Si le propriétaire ne répond pas, nous vous conseillons alors de le contacter immédiatement par e-mail, plutôt que d’attendre pour le rappeler.

Que doit-on dire au propriétaire dès le départ ?

Thomas : Vous devez tout d’abord vous présenter, et vous pouvez demander si le bien est toujours disponible. Sachez cependant que sur PAP.fr, nous éliminons les annonces très rapidement lorsque les logements sont loués, la majorité des biens sur le site sont donc disponibles et vous n’êtes pas obligé de le demander.

Il ne suffit pas de décliner votre identité et de dire que le bien vous intéresse ! Les propriétaires traitent clairement en priorité les demandes de locataires qui ont donné les informations les concernant :

  • Situation professionnelle : est-ce que vous êtes étudiant ? en CDI ?
  • Situation personnelle : Si vous louez seul, il n’y a rien à préciser. En revanche, si vous louez à plusieurs, indiquez s’il s’agit d’un couple ou d’une colocation.
  • Revenus : C’est bien entendu l’un des éléments les plus importants. Vous pouvez aussi préciser les éventuelles aides dont vous bénéficiez.
  • Garanties : Est-ce que quelqu’un se porte caution pour vous, et si oui, quel lien avez-vous avec cette personne (parents, amis, etc.) ? Si vous n’avez pas de caution, pensez au dispositif Visale, qui vous propose une garantie appréciée par les propriétaires !

Comment rédiger le message qu’on envoie au propriétaire ?

Thomas : Sans faute d’orthographe, et avec les formules de politesse (Bonjour, Cordialement, etc.).

Voici un exemple de message :

Bonjour,

Je m'appelle […] et j'ai vu l'annonce de l'appartement que vous louez. Je suis très intéressé(e), est-il encore disponible ? J'ai […] ans, je suis [poste] en CDI chez [nom de l’entreprise si elle est connue] et mes revenus sont de […] par mois. Je touche également […] d’aides au logement.

J’ai un garant, qui est en CDI également et dont les revenus sont de […] par mois.

Je suis disponible pour visiter votre logement tous les soirs et le week-end.

A bientôt j’espère,

[Signature]

Comment s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une escroquerie ?

Thomas : Sur PAP.fr, nous contrôlons toutes les annonces avant leur publication et vous n’avez donc pas à vous inquiéter. Nous avons demandé en amont une pièce d’identité et un titre de propriété au propriétaire afin de nous assurer qu’il ne s’agissait pas d’une escroquerie.

En revanche, sur d’autres plateformes, les escroqueries sont assez courantes (on estime qu’il y a environ 10000 escroqueries à la location par an en France !). Il est donc nécessaire d’être vigilant et de respecter quelques précautions, la 1ère étant de ne surtout pas verser d’argent avant de signer le contrat ! Faites également attention aux très bonnes affaires.

Enfin, sachez tout de même que les techniques d’escroquerie se sont améliorées ces dernières années. Certains escrocs peuvent aller jusqu’à vous faire visiter un bien (qu’ils ont en réalité eux-mêmes loué sur une plateforme de location touristique) et signer un contrat de location… avant de disparaitre avec le montant de votre dépôt de garantie (et celui de nombreux locataires qui ont signé un contrat pour le même bien que vous !).

C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de faire en premier lieu attention à la plateforme sur laquelle vous vous trouvez et aux contrôles qu’elle effectue.

J’ai un nom étranger, comment éviter la discrimination ?

Thomas : La discrimination existe, nous ne pouvons pas le nier, et vous risquez d’être confronté à ce problème quel que soit la façon dont vous louez. SOS Racisme a effectué des tests en 2019 qui montraient que les noms étrangers obtenaient en effet moins de réponses que les noms français, aussi bien par agence que entre particuliers.

Pour limiter cela, il faut être pragmatique. Nous vous recommandons d’appliquer encore plus scrupuleusement les conseils évoqués ci-dessus. Vous devez impérativement fournir les informations factuelles et objectives vous concernant. Vous pouvez également décrire un peu plus votre profil (par exemple, indiquez votre école, ou votre profession ainsi que l’entreprise dans laquelle vous travaillez).

Remplissez le dossier locataire que PAP met à votre disposition : certains propriétaires ne regardent que ces profils car ils estiment que cela prouve le sérieux du candidat ! L’objectif est de montrer que vous ne correspondez pas au stéréotype que le propriétaire peut avoir en tête.

Publié par le
Coach chez PAP.fr


Je suis locataire

Je suis propriétaire