Immobilier
de particulier à particulier

Location meublée : quelle fiscalité ?

Vous louez un logement meublé ? Vous relevez du régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Il vous permet de réduire vos impôts.

Les locations meublées font l'objet d'une fiscalité particulière. Vous devez en effet déclarer les recettes locatives perçues dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et non en tant que revenus fonciers, comme c'est le cas pour les locations vides. En d'autres termes, vous êtes considéré comme une entreprise et vous devez notamment remplir des obligations comptables.

Abattements, déductions et amortissements

Selon le montant de vos loyers, les règles de déclaration et d'imposition sont différentes. Et dans certains cas, vous êtes totalement exonéré. Avec le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), vous disposez de deux options : soit vous êtes imposé sur la moitié de vos recettes, soit vous les diminuez en appliquant un système de déduction des charges et d'amortissements.

Si vous êtes loueur en meublé professionnel (LMP), le système de déduction porte sur vos revenus globaux. Ce qui est encore plus avantageux. Mais dans ce cas, les règles à respecter sont plus strictes.


Publié par & © PAP.fr -


En savoir plus

Les revenus fonciers

Vous louez un ou plusieurs logements vides : vous touchez des revenus fonciers. Après avoir déduit du montant des loyers l'ensemble de vos frais et...

Impôts locaux : où s'informer avant d'acheter ?

Devenir propriétaire, c'est aussi verser la taxe d'habitation et la taxe foncière. A qui s'adresser pour connaître le montant de ces impôts locaux ?...

La taxe sur les logements vacants

Pour lutter contre les 2,8 millions de logements vacants que compte la France, une taxe frappe les propriétaires qui laissent volontairement leurs...