Rénovation : quelles aides en 2020 ?

Publié par le

20 Janvier 2020 - Le gouvernement vient de dévoiler le nouveau dispositif d'aide à la rénovation MaPrimRénov'. Dans le maquis de tous les dispositifs existants, il est temps de faire le point.

La rénovation énergétique doit passer rapidement à la vitesse supérieure si l'on veut atteindre le rythme de croisière, très ambitieux, de 500. 000 logements rénovés par an. Pour accélérer les choses, le gouvernement vient de lancer MaPrimeRénov', un dispositif qui cohabite avec d'autres aides.

Le nouveau dispositif MaPrimRénov'. Depuis le 1er janvier, le crédit d’impôts pour la transition énergétique (Cite) et le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah ont fusionné pour donner naissance à MaPrimRénov'. Son objectif : financer rapidement des travaux simples comme l’isolation ou le remplacement d’un vieux chauffage. Ce nouveau dispositif se veut plus incitatif en devenant une prime versée dès la fin des travaux de rénovation énergétique et non plus l’année suivante, comme c’était le cas avec l'ancien crédit d’impôts pour la transition énergétique. Son attribution se fait sous conditions de revenus et de taille du foyer familial. Les premières primes doivent être versées dès avril 2020. L’aide se cumule avec l’Eco-PTZ, la TVA à 5,5 % et, éventuellement, une aide publique locale.

Pour en savoir plus : www.maprimerenov.gouv.fr

Le Crédit d’impôts pour la transition énergétique existe encore. Pour les ménages non éligibles à MaPrimeRénov', un Cite résiduel reste disponible en 2020. Il s'adresse aux ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs. Attention, il sera définitivement supprimé le 1er janvier 2021. MaPrimeRénov' sera alors étendue à tous les ménages, à l’exception des plus aisés.

Pour en savoir plus : www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-transition-energetique-cite

Un prêt sans intérêts pour financer les travaux. L’Eco-prêt à taux zéro  (Eco-PTZ) est prolongé jusqu'au 31 décembre 2021. Il permet de bénéficier d’un montant maximal de 30.000 € sans intérêts pour réaliser des travaux d’éco-rénovation. Un éco-prêt à taux zéro complémentaire de 10.000 € maximum peut être demandé dans les cinq ans qui suivent la clôture du premier prêt pour réaliser d’autres travaux. Les deux éco-prêts ne doivent pas excéder 30.000 € pour un même logement.

Spécial copropriété. Il existe également un éco-prêt à taux zéro copropriété, réservé aux syndicats de copropriétaires. Son montant maximal est de 30.000 € par logement, selon les travaux réalisés. Il est possible de cumuler un Eco-PTZ copropriété et un Eco-PTZ individuel (pour des travaux différents de ceux engagés dans le cadre de la copropriété) à condition de ne pas dépasser le plafond de 30.000 € au titre d'un même logement.

Une TVA réduite. Normalement les travaux de rénovation relèvent d'un taux de TVA de 10 %. Pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique, ce taux est réduit à 5,5 %. Pour bénéficier de cette aide, vous n’avez pas de démarches à faire. Le professionnel ayant réalisé les travaux vous appliquera directement cette TVA réduite sur la facture.

Pour en savoir plus : www.economie.gouv.fr/particuliers/eco-pret-a-taux-zero-ptz-renovation-performance-energetique

Les certificats d'économie d'énergie. L’Etat impose une obligation à chaque fournisseur d’énergie (fournisseurs de gaz ou d’électricité, acteurs de la grande distribution ayant des stations essence, enseignes pétrolières) : permettre de  réaliser des économies d’énergie à ceux qui en consomment. Après avoir aidé les consommateurs à réduire leur consommation d’énergie et en avoir apporté la preuve, les fournisseurs d’énergie obtiennent des CEE. Ils doivent déclarer à l’administration un certain volume de CEE. Si l’objectif n’est pas atteint, ils devront verser de fortes pénalités. L’aide peut être accordée sous différentes formes : primes en chèques, bons d’achat, réductions, services gratuits… Certains fournisseurs peuvent proposer des aides bonifiées pour les ménages aux plus faibles revenus.

Pour en savoir plus : www.ecologique-solidaire.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie, www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/financez-projet/renovation

Dernières actualités

Budget 2021 : quoi de neuf pour le logement ?

30 Septembre 2020

Tout savoir sur le budget du logement pour 2021. Les mesures qui concernent la rénovation de...


lLC, L'ILAT et ICC : l'Insee publie les nouveaux indices servant à l'indexation des loyers d'activité

28 Septembre 2020

Les indices des loyers d'activité (ICC, ILAT, ILC) du deuxième trimestre 2020 ont été publiés par...


Logement : à quoi rêvent les Français pour demain ?

28 Septembre 2020

Quels types d'habitats pour le futur ? Quelles sont les aspirations des citoyens ? Leur désir de...


Un copropriétaire sur trois veut changer de syndic

28 Septembre 2020

Pourquoi les copropriétaires sont mécontents de leur syndic. La réactivité des syndics, la...