Immobilier : reprise et hausse des prix en Ile-de-France

Publié par le

10 Septembre 2020 - Après six semaines de confinement total, d’effondrement des ventes, le marché francilien de l’ancien est vite revenu à des niveaux proches du début de l’année. La grande nouveauté se trouve du côté de la grande couronne qui séduit de plus en plus de Parisiens en mal de verdure, de calme… et de maisons !

Une première depuis plus de dix ans ! Les prix au-delà du périphérique augmentent plus vite que ceux de Paris. Les conséquences de la crise sanitaire semblent manifestement passées par là. « La pierre verdure, la recherche d’un cadre de vie agréable et le développement du télétravail ont achevé de convaincre les familles en mal d’espace et de nature », commente Thierry Delesalle, notaire à Paris et président de la commission des statistiques immobilières. « Petite et Grande Couronne s’affirment de plus en plus comme des marchés de report. Ces mouvements, s’ils devaient être confirmés dans les prochains mois, pourraient avoir en partie pour origine des modifications de la demande, liées à la crise sanitaire, au développement du télétravail et à de nouvelles attentes vis-à-vis du logement (désir de verdure et d’espace) avec, de ce fait, une revalorisation de l’habitat individuel et de la Petite et la Grande Couronne. »

A Paris les ventes ont fortement baissé…. A Paris, les volumes de ventes d’appartements (de juillet 2019 à juin 2020) ont baissé de 12 % comparé aux douze mois précédents. Si on isole le 2e trimestre 2020, l'activité a été fortement réduite par rapport au 2e trimestre 2019 (- 32 %), en raison de la crise sanitaire et du confinement. La chute est de 28 % par rapport à la moyenne des dix dernières années. Mais cette baisse ne date pas d’hier. La Covid n’a fait que l’accélérer. Comme le fait remarquer Marc Friedrich notaire à Levallois-Perret, « le marché parisien est tendanciellement baissier depuis au moins trois ans ».

… mais les prix continuent d’augmenter. Coté prix, en revanche, si certains sites immobiliers ont annoncé une baisse des prix à Paris, force est de constater que les notaires ne l’ont pas encore constatée. D’après eux, la hausse reste d’actualité. Le prix des appartements a augmenté de 8 % en un an et de 2,1 % en 3 mois pour atteindre 10 690 €/m² au 2e trimestre 2020 dans la Capitale. Et si certains ont annoncé avec empressement que la barre des 11 000 € le mètre carré ne serait pas franchie, les notaires sont plus circonspects. Une petite hausse de 1,5 % au quatrième trimestre suffira à franchir ce cap symbolique. « Les XVIIIe et XIIe arrondissement devraient franchir très prochainement la barre des 10 000 € », ajoute Thierry Delesalle. Il ne resterait alors plus que trois arrondissements (XIIIe, XIXe et XXe) sous la barre des 10 000 €.

© Chambre des Notaires du Grand Paris

Petite couronne :  nouvel eldorado ? « La frontière du périphérique tend à s’estomper », note Marc Friedrich. Si les ventes ont reculé comme partout, les prix ont en revanche enregistré de belles augmentations. Le prix des appartements a bondi de 7,4 % en un an sur l'ensemble de la Petite Couronne. Au 2e trimestre 2020, la Seine-Saint-Denis enregistre la plus forte hausse annuelle des prix (8,3 %), devant Paris (8,0 %). D'après les avant-contrats, à fin octobre 2020, la flambée des prix pourrait flirter avec les 9 %, pour les appartements comme pour les maisons. Près de 2,5 points de plus qu’à Paris. Une première depuis 2007.

A recherche de la maison verte. Les notaires le confirment, de nombreux Parisiens ont remis le cadre de vie au cœur de leurs préoccupations. « Les familles qui ont été confinées dans 50 mètres carrés sont à la recherche d’une maison avec jardin. Seules conditions : une bonne liaison ferroviaire et une connexion Internet de qualité pour le télétravail », confirme Thierry Delesalle. Résultat, la Chambre des Notaires du Grand Paris s’attend une hausse des prix de 6,1 % pour les appartements (avec terrasse ou balcon) et de 7,6 % pour les maisons. Une tendance inconnue depuis près de cinq ans : aujourd'hui les prix des maisons en Île-de-France grimpent plus vite que ceux des appartements. Un signe qui ne trompe pas !
 

Dernières actualités

Forum logement : PAP auprès des jeunes qui cherchent un logement

22 Septembre 2020

Le 26 septembre 2020 à Paris, PAP sera présent au Forum logement des jeunes. Jeunes actifs et...


Immobilier : les citadins rêvent d’un toit à la campagne

21 Septembre 2020

Les nouvelles tendances de l'immobilier après le confinement. La cote croissante des périphéries,...


Copropriété : une semaine pour tout comprendre

18 Septembre 2020

Tout savoir sur la semaine de la copropriété organisée par les agences départementales...


Immobilier : jusqu’où ira la hausse des prix ?

11 Septembre 2020

Tout savoir sur les grandes tendances de l'immobilier ancien. Les ventes, les prix, les prévisions...