Confinement : les Français veulent investir dans leur logement

Publié par le

26 Juin 2020 - Bonne nouvelle. Malgré la période difficile qu’ils viennent de traverser, les Français aiment leur logement. Toutefois, ils se disent également prêts à faire des travaux pour le rendre plus agréable. Explications avec l’étude Opinion Way réalisée pour Little Worker.

Certains Français ont réalisé des travaux pendant le confinement.

Comment le confinement a-t-il modifié le regard que les Français portent sur leur logement ? C’est ce que tente de comprendre la dernière étude Opinion Way commandée par Little Worker, entreprise spécialiste de la rénovation d’intérieur. Le premier enseignement de ce sondage est plutôt rassurant. 87 % des personnes interrogées déclarent aimer leur logement même après deux mois et demi coincées à l’intérieur. Toutefois, les envies de changement restent bien présentes.

Améliorer son logement

Même s’ils apprécient leur foyer, les Français souhaitent l’améliorer en grande majorité. 57 % désirent le rendre plus agréable et 54 % aimeraient qu’il soit plus confortable. D'autres indiquent vouloir faire des travaux, mais sans savoir par quoi commencer (33 %). La moitié des sondés a, au contraire, identifié le type d’amélioration à réaliser : 33 % voudraient réaliser des travaux pour rendre leur habitat plus esthétique (peinture, ameublement…), 17 % souhaitent y ajouter des espaces pratiques (installer une étagère, abattre une cloison…) et 14 % indiquent vouloir réaliser des travaux nécessaires à leur quotidien (création d’un espace de travail, refaire l’isolation…). Sans surprise, ce sont les personnes vivant dans les plus petits logements qui ont le plus mal vécu le manque d’espace pratique, soit les jeunes, les Franciliens et les locataires.

Des travaux pendant le confinement

Malgré les difficultés liées à la période, près d’un tiers des sondés (34 %) ont réussi à faire des travaux pendant le confinement. La plupart les ont réalisés seuls (19 %) ou avec des proches (14 %) mais 4 % ont fait intervenir un professionnel. Ils ont notamment aménagé un coin école pour les enfants (17 %), pour le télétravail (14 %), réagencé l’espace (14 %) et agrandi leur logement (7 %). Alors que le déconfinement entame sa deuxième phase en France, 38 % envisagent de se lancer à leur tour dans des travaux. Question budget, les Français estiment avoir besoin en moyenne d’au moins 3.164 €. Une somme qui monte jusqu’à 4.557 € pour les plus décidés d’entre eux. Enfin 15 % des sondés ne souhaitent pas dépenser d’argent du tout. Les moins de vingt-cinq ans et les locataires restent les catégories de la population disposant du budget le plus restreint pour ces travaux.

L’écorénovation envisagée

60 % des Français seraient prêts à se lancer dans l’écorénovation. Mais beaucoup font encore de la résistance (39 % refusent ce type de travaux pourtant plus respectueux de l’environnement). Les moins de trente-cinq ans (67 %) et les femmes (64 %) sont les catégories les plus ouvertes à la question. Ainsi que les habitants en zone rurale (68 %) et les Franciliens (63 %). Même parmi les personnes convaincues de la pertinence de l’écorénovation des préjugés persistent. Par exemple, ils estiment, à tort selon l’étude, que ce type de travaux coûte plus cher (86 %), implique des chantier plus longs (53 %) ou que les matériaux utilisés favorisent la présence de nuisibles (54 %). Enfin, 71 % jugent que l’offre dans ce domaine reste trop limitée. Les personnes les plus hostiles à l’écorénovation parlent eux d’une lubie de bobos (49 %). Les Franciliens sont plus nombreux qu’en Province à partager cette opinion (48 % contre 42 %).

Dernières actualités

Des maisons se partagent l’électricité solaire en Vendée

02 Juillet 2020

Tout savoir sur la première communauté énergétique en Vendée. La production de l'électricité...


Des pistes à trouver pour accélérer la rénovation énergétique

02 Juillet 2020

Comment accélérer la rénovation énergétique des logements ? Le rôle des promoteurs, des...


Encadrement des loyers à Paris : des plafonds en hausse au 1er juillet 2020

01 Juillet 2020

Encadrement des loyers à Paris : les plafonds de loyer applicables depuis le 1er juillet 2020 sont...


lLC, L'ILAT et ICC : l'Insee publie les nouveaux indices servant à l'indexation des loyers d'activité

01 Juillet 2020

Les indices des loyers d'activité (ICC, ILAT, ILC) du premier trimestre 2020 ont été publiés par...