5 idées pour économiser de l’énergie

Marianne Font
Mis à jour par Marianne Font
le 11 mars 2022
Journaliste chez PAP.fr

Attention à la flambée des prix ! Entre le cours du gaz qui n’arrête pas de grimper et les tarifs de l’électricité en hausse depuis la pandémie, les Français voient leur budget énergétique atteindre des sommets. Découvrez cinq astuces simples pour réduire votre consommation.

© Oscar Wong/Getty Images

Comment réaliser des économies d’énergie au quotidien ? Cette question, les Français sont toujours plus nombreux à se la poser. Et pour cause, la flambée actuelle des prix de l’énergie semble malheureusement s’inscrire dans la durée. Pour éviter les factures trop élevées, une seule solution s’impose : consommer moins dans la vie de tous les jours.

Chauffer justement

«La priorité pour réaliser des économies d’énergie ? Éviter de chauffer lorsqu’on n’en a pas besoin», assure Emmanuel Boucher, porte-parole du groupe Thermor. Pour éviter du gaspillage, pensez d’abord à ne pas trop chauffer. « Selon l’Ademe, en baissant juste d’un degré, vous pourrez économiser jusqu’à 7 % d’énergie», continue Emmanuel Boucher. La température recommandée selon les pièces n’est pas la même. Comptez autour de 18°, 19° dans les pièces à vivre, autrement dit le salon et la cuisine. Réglez le thermostat seulement sur 16° ou 17° dans les chambres. Le sommeil est plus réparateur quand il ne fait pas chaud dans un espace. Enfin, vous pouvez faire grimper la température jusqu’à 22° dans la salle de bains. Vous y restez moins longtemps que dans les autres pièces, vous pouvez donc la chauffer un peu plus de manière ponctuelle.

Avec de telles différences selon les zones du logement, les appareils de chauffe devront varier d’une pièce à l’autre. Dans une chambre, les radiateurs à inertie fluide qui fournissent une chaleur constante et homogène apparaissent comme les mieux adaptés. Cerise sur le gâteau, ils n’assèchent pas l’air. Dans le salon, préférez les appareils électriques modernes et design qui diffusent une chaleur douce. Enfin, dans la salle de bains, le radiateur sèche-serviettes reste incontournable. Optez pour un modèle ergonomique, avec une chaleur enveloppante pour vos serviettes comme pour la pièce.

Opter pour une solution connectée

Les appareils connectés peuvent réellement vous aider à économiser de l’énergie. Comment ? Grâce à leurs fonctions intelligentes, ils sont capables de faire la chasse à votre place de toute calorie dépensée inutilement. « Ainsi, ils enregistrent le rythme de vie des habitants du logement pour être capables de se caler sur vos modes de vie sans que vous ayez à y penser», explique Emmanuel Boucher. Autre avantage, certains capteurs détectent une fenêtre ouverte dans une pièce et vont éteindre automatiquement le chauffage de la pièce pour éviter le gaspillage. « Et comme ils communiquent entre eux, l’information sera transmise sur les autres chauffages de la maison », assure Emmanuel Boucher.

Le pilotage à distance constitue aussi un avantage puisque vous pourrez affiner vos préférences de température si vous avez un imprévu dans votre emploi du temps. Ainsi, le radiateur ne s’allumera pas à 19 h comme d’habitude, si vous ne rentrez pas chez vous un soir. « Le suivi de consommation à la journée reste enfin un outil efficace pour changer ses habitudes», ajoute Emmanuel Boucher. Les particuliers se rendent mieux compte de leurs comportements et pourront repérer des comportements anormaux plus facilement.

Éclairer malin

Parfois les particuliers ont tendance à l’oublier, mais l’éclairage représente un poste important en termes de consommation électrique. En adoptant des réflexes simples, vous pourrez réduire de manière efficace vos dépenses dans ce domaine. « L’énergie la moins chère ? C’est celle que l’on ne consomme pas», rappelle Claire-Estelle Gourinat, porte-parole de la société Selectra. Ainsi, votre logement devra faire la part belle à la lumière naturelle. « La journée, ouvrez volets et rideaux en grand et étudiez l’emplacement de vos meubles pour qu’ils n’empêchent pas la clarté de passer», conseille Claire-Estelle Gourinat. Soyez particulièrement vigilant à la qualité de la lumière dans le bureau, où la luminosité doit rester maximale pour le bien-être de vos yeux. Évidemment, en soirée, impossible d’échapper à l’éclairage artificiel. Préférez les luminaires et les ampoules basse consommation, comme les Led qui se révèlent quatre à cinq fois moins énergivores.

«À l’achat, elles restent plus chères, mais leur durée de vie plus longue vous permettra largement d’amortir le surcoût», ajoute la porte-parole de la société spécialisée dans la comparaison d’offres énergétiques. Dans une cuisine, où l’on a besoin d’un éclairage plus puissant, le néon se révèlera pratique tout en conservant un niveau de consommation énergétique performant. Enfin, misez sur les couleurs claires dans votre intérieur, car elles diffusent mieux la lumière et pensez à nettoyer régulièrement ampoules et abat-jour pour optimiser la qualité de votre lumière artificielle.  

Une cuisine économe

La pièce la plus énergivore de la maison ? La cuisine arrive haut la main en tête du classement. En cause le temps que vous y passez… mais surtout le nombre d’appareils électroménagers qui s’y trouvent. «En suivant des astuces simples, vous pourrez facilement en réduire la consommation», note Claire-Estelle Gourinat. Un exemple ? Le séchage reste la fonction la plus énergivore de votre lave-vaisselle. En ouvrant votre appareil après le lavage, vous réaliserez de vraies économies sur vos factures. Le choix du programme aura aussi une incidence, préférez les cycles « éco » ou à défaut « court ».

Concernant le four, ne commettez pas l’erreur très répandue qui consiste à ouvrir la porte souvent pour vérifier la cuisson. « À chaque fois que vous faites ça, vous perdez 20 % de la chaleur, obligeant le four à se réajuster. Cela rallonge d’autant le temps de cuisson », affirme Claire-Estelle Gourinat. N’oubliez pas également de le nettoyer régulièrement, car la crasse accumulée atténue ses performances de chauffe. Enfin, pour s’assurer du bon fonctionnement de votre réfrigérateur vérifiez que la ventilation fonctionne bien. Et surtout, installez-le loin des sources de chaleur et à l’abri de la lumière.

Pensez à l’entretien

Pour s’assurer que votre radiateur fonctionne normalement toute l’année, ne négligez pas de l’entretenir souvent. « Les modèles électriques ne nécessitent pas d’entretien, cela vous permet donc de faire des économies en comparaison avec les autres types d’appareils», souligne Emmanuel Boucher. Pour autant, pensez à les dépoussiérer avant de les allumer après plusieurs mois sans fonctionner. Vous y gagnerez entre 5 et 10 % de performance.

«La chaudière à gaz devra être révisée chaque année, pour votre sécurité, mais aussi pour s’assurer qu’elle consomme de manière optimale », recommande Claire-Estelle Gourinat. Les radiateurs hydrauliques seront purgés une fois par an au minimum pour les mêmes raisons. Enfin, essayez de toujours garder de l’espace autour de vos appareils de chauffe. Cela reste le moyen le plus efficace pour que la chaleur se diffuse au mieux dans toute la pièce.

Des aides pour la rénovation énergétique

Si vous vivez dans un logement très ancien, le plus sûr moyen de réduire sa facture énergétique reste d’effectuer des travaux de rénovation énergétiques. En améliorant l’isolation de votre maison ou de votre appartement, vous aurez effectivement moins besoin de le chauffer. Évidemment, tout le monde n’a pas les moyens de se lancer dans ces travaux souvent coûteux. Mais si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, n’hésitez pas à solliciter les différentes aides disponibles. Avec Ma Prime Rénov, vous pourrez, par exemple, financer une partie des travaux d’isolation intérieure et avec les Certificats d’économies d’énergie, vous obtiendrez une prime pour l’isolation, le chauffage ou même les énergies renouvelables.
 


🗓️ Participez gratuitement aux Jeudis de l'immobilier !

Tous les jeudis à 18h, PAP organise un atelier en ligne.

23 mai 2024 à 18h -
Signer un contrat de location

Le contenu du contrat de location et de ses annexes :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris

30 mai 2024 à 18h -
Vendre son bien immobilier

Découvrez nos conseils et services pour réussir votre vente :
- Préparer la vente : estimation par un expert PAP, photos pro, visite virtuelle
- Trouver un acheteur : créer une annonce vendeuse, filtrage des contacts par PAP, panneau A vendre
- Conclure la vente : choisir une offre et préparer la signature

Je m'inscris

6 juin 2024 à 18h -
Location vacances : comment s’y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c’est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s’appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

20 juin 2024 à 18h -
Trouver une location

Les étapes pour trouver une location :
- Créer et optimiser son dossier : les pièces à présenter, les aides et les garanties
- Trouver un bien : définir ses critères et faire bonne impression
- Signer le contrat : comment ça marche et à quoi faire attention

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille