Vacances de Noël 2023 : baisse des réservations de 8.6 %

Roman Rainfray
Publié par Roman Rainfray
le 19 décembre 2023
Chargé d'études chez PAP.fr

Noël 2023 marque une baisse du nombre total de réservations. Mais malgré des budgets à la baisse, les Français n’hésitent pas à aller dans les Alpes, une région traditionnellement chère : + 11 % de réservations vs 2022. Le sud de l’Europe est par ailleurs plébiscité, avec l’Espagne qui enregistre des demandes de réservations en hausse de 22,9 %.

70 % des réservations à la montagne se fait dans les alpes.
70 % des réservations à la montagne se fait dans les alpes. © Olga Gavrilova/GettyImages

L’année 2023 marque une baisse dans le nombre de demandes de réservations générales : - 8,6 % vs 2022. Résultat des tensions budgétaires suite à une inflation en hausse. Ces baisses de réservations touchent presque toutes les destinations : la mer, la montagne, l’outre-mer ou encore le tourisme urbain, à l’exception des Alpes (+ 11,4 %) et de l’Espagne (+ 22,9 %).

Type de destination 2022 vs 2023
Montagne - 1,7 %
Mer - 18,4 %
Campagne - 12,1 %
Étranger + 32,2 %
Ville - 31,1 %
Outre-mer - 20,4 %

Réservations générales en baisse de 8,6 % vs 2022, suite au contexte d’inflation et à une météo délicate.

🏔️ Plus de la moitié des séjours se feront à la montagne

Avec 56 % des réservations cette année, la montagne reste la destination prioritaire des Français pour les vacances de Noël. Les destinations alternatives (mer, campagne, ville, stations en basse altitude) marquent un recul assez significatif en cette période. Malgré la hausse de l’inflation et les difficultés de pouvoir d’achat, les Français n’hésitent pas à partir en direction des Alpes, une région traditionnellement chère. En effet, des vacances à la montagne supposent l’achat de forfaits de remontées mécaniques, la location du matériel, en plus des frais fixes générés par l’hébergement et le transport. Ce qui n'est pas le cas à la mer ou à la campagne.

Alpes, la recherche de la neige

Tous les massifs français marquent un recul, sauf les Alpes, dont les grands domaines skiables offrent un certain niveau d’enneigement. Ces stations figurent parmi les plus élevées et bénéficient d'équipements en nombre ou des moyens nécessaires à la production de neige artificielle.

  • Alpes : + 11,4 %
  • Pyrénées : - 28,9 %
  • Vosges : - 28 %
  • Massif central : - 2,1 %
  • Jura : - 9,5 %

🎿 Les grands domaines : le tourisme de masse ne fait plus peur

2023 marque le triomphe des grands domaines skiables. Les années précédentes, post-COVID, avaient été marquées par un certain succès des destinations alternatives, stations plus basses en altitude, petits massifs montagneux (les Vosges avaient connu la plus belle progression en 2022). Aujourd’hui, cette tendance s’efface.

📈 Top 10 des stations de ski où les réservations sont en hausse

  1. Les Sybelles : + 73,8 %
  2. Serre-Chevalier : + 48,6 %
  3. Espace Killy : + 44,8 %
  4. Les Deux-Alpes : + 36,7 %
  5. Le Grand Domaine : + 28,3 %
  6. Domaine Paradiski : + 25,8 %
  7. Alpe-d'Huez grand domaine Ski : + 12,9 %
  8. Domaine Les Portes du Soleil : + 7,8 %
  9. Domaine des Trois Vallées : + 8,8 %
  10. Domaine du Grand Massif : + 7,7 %

📉 Top 5 des stations de ski où les réservations sont en baisse

  1. Saint-Lary-Soulan : - 28,3 %
  2. Besse/Super-Besse : - 26,3 %
  3. Gérardmer : - 22,5 %
  4. Cauterets : - 19,2 %
  5. Espace Diamant : - 0,2 %
En moyenne, les réservations sont en baisse de 8,6 % vs 2022. © PAP

⚓️ La mer, grande perdante des vacances de Noël

La mer représente cette année 36,4 % des demandes de réservations. C’est une baisse de 18,4 % vs 2022. Ce qui peut s’expliquer par une méfiance vis-à-vis de la météo, après les records historiques de pluies atteints cet automne. La proximité des côtes et la facilité d’accès ont laissé la place à des destinations plus lointaines mais ensoleillées.

Départements maritimes 2022 vs 2023
Languedoc (30, 34, 11, 66) - 33,8 %
Manche Nord (76, 80, 62) - 30,3 %
Côte d'Azur (06, 83, 13) - 29,5 %
Atlantique Sud (64, 40, 33) - 22 %
Vendée - Charente (85, 17) - 9 %
Bretagne et Loire-Atlantique (35, 22, 29, 56, 44) - 8,2 %
Normandie (14, 50) - 9,1 %

💃 Espagne, terre d’accueil pour vacanciers en mal de soleil

Lorsque l’on a des contraintes budgétaires, mais que l’on veut trouver du soleil en décembre, on se déplace vers le sud de l’Europe. En effet, ces pays, où résident de nombreux Français, bénéficient d' un tourisme régulier attiré par un coût de la vie abordable et une météo sûre. Après un automne pluvieux, occasionnant de nombreuses inondations un peu partout en France, il n’est donc pas surprenant de voir autant de Français se diriger vers les régions où le soleil ne fait pas défaut.

👉 Le sud de l’Europe marque une progression exceptionnelle, avec l’Espagne qui enregistre des demandes de réservations en hausse de 22,9 % !

⏰ Réservations de dernière minute en forte hausse

Dans un contexte d’inflation et de baisse de pouvoir d’achat, il est logique que bon nombre de Français attendent la dernière minute pour se décider. Désormais, on privilégie le « bon plan » au détriment des vacances décidées de longue date. Cette manière de prévoir ses vacances est d’ailleurs facilitée par le développement du télétravail, qui permet des départs un peu moins anticipés. Les demandes de réservations en décembre ont marqué une hausse de 16 % vs 2022. Enfin, ces décisions tardives sont également dues aux conditions météorologiques, qui rendent les vacances de plus en plus incertaines en termes de météo.

Étude basée sur 14 546 demandes de réservations effectuées entre le 1er septembre et le 15 décembre 2023, comparées aux réservations effectuées pour les vacances de Noël 2022.

📲 Contact presse

Responsable Relations Presse : Virginie Chalumeau - Tél. : 06 61 43 18 68 - [email protected]


🗓️ Participez gratuitement aux Jeudis de l'immobilier !

Tous les jeudis à 18h, PAP organise un atelier en ligne.

29 février 2024 à 18h -
Passoire énergétique : que faire ?

Faut-il attendre, vendre ou effectuer les travaux ? Découvrez les avantages de chaque solution dans notre atelier.
- Attendre que le DPE soit vraiment fiable et que la loi soit améliorée
- Vendre : oui, mais avec quelle décote ?
- Rénover : Les travaux qui améliorent le DPE

Je m'inscris

7 mars 2024 à 18h -
Signer un contrat de location

Le contenu du contrat de location et de ses annexes :
- Le loyer et les charges : règles de fixation du loyer et fonctionnement des charges
- Les conditions : clauses indispensables et clauses interdites
- Les annexes au contrat : état des lieux et diagnostics immobiliers

Je m'inscris

14 mars 2024 à 18h -
Vendre son bien immobilier

Les étapes d'une vente et les erreurs à éviter :
- Fixer un prix de vente réaliste et attractif : comprendre le marché pour bien se positionner
- Attirer les acheteurs : présenter votre bien de manière à susciter l'intérêt
- Conclure la vente en confiance : choisir une offre et préparer la signature

Je m'inscris

21 mars 2024 à 18h -
Location vacances : comment s’y prendre ?

Mettre son bien en location vacances, c’est facile !
- Trouver des vacanciers : fixer ses tarifs, publier une offre
- Signer le contrat de location : quelles règles s’appliquent ?
- Gérer les entrées-sorties

Je m'inscris

28 mars 2024 à 18h -
Bien estimer le prix de votre logement

Les étapes clés pour estimer le prix de vente de votre bien :
- Analysez le marché local : connaître les prix pratiqués dans votre secteur
- Prenez en compte les caractéristiques du bien : atouts & défauts
- Évitez les erreurs : surestimer ou sous-évaluer votre logement

Je m'inscris
Thème :
Date :

Vous serez notifié par SMS du début de l'atelier

Cliquez sur l'email que nous venons de vous envoyer pour confirmer votre inscription !


La rédaction vous conseille