PAP - de Particulier à Particulier

Evaluer les travaux

Parmi tous les travaux, les fissures et les problèmes d'humidité doivent retenir toute votre attention.

Les fissures

Les cloisons n'ayant qu'une fonction séparative, ne soyez pas paniqué si elles présentent quelques fissures. C'est habituel et dû au fait qu'une maison vit, se tasse.

Par contre, des fissures importantes, touchant l'essence même du mur et non son seul revêtement, sur les murs de refend ou périphériques, sont plus inquiétantes. Si tout le reste de la maison vous plaît, nous vous conseillons, lors de la deuxième visite, de vous faire accompagner par un homme de l'art (appelez un cabinet d'architecte, un bureau d'étude ou une entreprise générale de bâtiment) pour évaluer le montant des travaux à réaliser.

De la même façon, certains murs anciens peuvent être voilés. Bombés, courbés, bref, plus du tout droits. Dans ce cas, il faudra peut-être chaîner la maison. Cela se fait très souvent pour les maisons de campagne, de grands X ou autres formes solidifient les murs ; cela ne nuit en rien au charme de la demeure mais nécessite l'intervention d'une entreprise.

Les problèmes d'humidité

Ils n'occasionnent pas nécessairement des coûts rédhibitoires. On distingue trois sources d'humidité.

  • L'humidité par condensation. Elle se reconnaît assez facilement : les murs présentent des taches ou de la moisissure et les papiers peints sont décollés, surtout aux angles murs/plafonds. Il ne s'agit souvent que d'une mauvaise ventilation. Il suffira d'enlever ce qui occulte les bouches d'aération (dans les pièces dites humides c'est-à-dire toutes celles où de l'eau s'écoule comme cuisine, salle de bains, w-c...), voire de poser des grilles d'aération.
  • L'humidité par infiltration. Elle se détecte aux taches plus abondantes sur les murs exposés aux pluies. La peinture des murs cloque, le papier peint se décolle, les moisissures ont en priorité attaqué les bois (fenêtres, plinthes...) du mur exposé. Sur la même façade, plusieurs pièces présentent les mêmes symptômes. Cela signifie que l'humidité vient de l'extérieur et traverse le mur. Dans le meilleur des cas, ce sont seulement les écoulements d'eau de pluie qui ne remplissent plus leur mission (gouttières bouchées par exemple), mais cela peut provenir de la porosité du mur, une façade dont l'enduit est à refaire.
  • L'humidité par remontées capillaires. Elle est facile à reconnaître : on ne la trouve qu'au rez-de-chaussée, et taches, moisissures, salpêtre, papiers décollés ne se trouvent qu'en bas du mur jusqu'à une hauteur de 70 à 80 cm. Si la cause est simple à détecter, le remède appelle lui aussi de gros travaux puisque ce sont les murs de fondations qui ne sont pas étanches. Là encore, si la maison vous plaît au point d'envisager une deuxième visite, vous trouverez intérêt à vous entourer des conseils d'une entreprise générale en bâtiment ou d'un homme de l'art.

Gros oeuvre

Pour les plus gros travaux (ouvrir des murs porteurs, rénover la toiture d'une maison, etc.), demandez au propriétaire de vous autoriser à visiter les lieux avec un homme de l'art (architecte, cabinet d'étude) qui vous fera un devis préalable. Son regard avisé peut déceler de gros problèmes, donc de gros travaux.

Murs et sols

Pour vous donner un ordre d'idée, et si vous confiez vos travaux de revêtement à une entreprise, sachez que l'on compte environ 400 € par mètre carré pour refaire les murs et sols avec des prestations de qualité courante, 600 € par mètre carré pour démolir les cloisons, poser de nouvelles séparations, ou faire une décoration plus élaborée, 1.000 € par mètre carré si la décoration devient sophistiquée.

Cuisine et salle de bains

Comptez 3.000 € minimum pour créer ou rénover totalement une salle de bains (revêtements, sanitaires et plomberie), et 4.000 € pour une cuisine sans l'électroménager.

Bon à savoir : en même temps que vous effectuez cette première visite, regardez si certaines parties d'une pièce ont été refaites récemment. En effet, pour masquer des défauts, il peut arriver que des personnes repeignent le bas de leur mur ou bien la partie abîmée d'une pièce. Ce bricolage de dernière minute est bien plus inquiétant qu'une maison en mauvais état.

Publié par & © pap.fr -

En savoir plus

Impôts locaux  -  Métrage Loi Carrez  -  Carnet d'entretien  -  Diagnostic  -  Diagnostic de performance énergétique (DPE)  -  Travaux d'amélioration

Nos calculettes

Calculez vos frais de notaire, votre impôt sur les plus-values immobilières, votre révision de loyer...
Toutes les calculettes