Immobilier
de particulier à particulier

Vendeur : bien fixer le prix de votre logement

But du vendeur d'un appartement ou d'une maison : déterminer le juste prix pour assurer une vente rapide sans brader le logement.

Impossible de connaître le prix de vente précis d'un logement : il résulte de la rencontre entre une offre et une demande et n'est fixé, au bout du compte, qu'au moment de la signature de la promesse ou du compromis de vente. Ainsi, en tant que vendeur, vous devez, dans votre annonce, déterminer un prix qui permet de trouver preneur dans des délais assez courts sans pour autant sous-évaluer la maison ou l'appartement.

L'essentiel du dossier
- L'adresse du bien
- Son état
- Ses prestations
- Son environnement immédiat

Pour calculer le prix de vente d'un bien immobilier, vous commencerez par calculer son prix de revient. Ensuite, vous prendrez en compte les critères liés à l'emplacement et aux caractéristiques de la maison ou de l'appartement. Enfin, vous comparerez la valeur obtenue avec celles d'autres biens immobiliers similaires. Si la tâche vous semble ardue, vous pouvez faire évaluer votre logement par un expert.

A ces éléments objectifs peuvent s'ajouter des critères plus subjectifs. Un vendeur peut avoir tendance à surestimer le prix de son bien pour des raisons affectives. L'acquéreur, lui, peut faire valoir le fameux coup de coeur, ce sentiment qui va le faire craquer pour cet appartement avec terrasse panoramique ou pour cette demeure à colombages, avec à la clé une acceptation du prix sans négociation.

Les acquéreurs connaissent le marché immobilier

Estimer une maison ou un appartement à sa juste valeur est d'autant plus important que les acheteurs potentiels sont aujourd'hui bien informés. Grâce à Internet, ils peuvent consulter des centaines de milliers d'annonces immobilières, ce qui leur permet de comparer les biens entre eux et de savoir rapidement si tel ou tel appartement ou telle ou telle maison sont « au prix. » Si c'est le cas, le vendeur a de fortes chances de recevoir de nombreux appels.

Toute une série d'indicateurs, d'indices et autres bases de données sont à la disposition des candidats à l'achat immobilier. Ils peuvent connaître la valeur du mètre carré dans telle ou telle ville et tel ou tel quartier. Ils suivent avec attention l'actualité du logement. Résultat : ils n'ignorent rien de la conjoncture. Du coup, ils se montrent très vigilants sur les prix de l'immobilier en général et sur celui du type de bien qu'ils convoitent en particulier. Un vendeur avisé doit prendre ces tendances en compte pour que la transaction puisse se dérouler dans les meilleures conditions.

 


Publié par &
© PAP.fr -

En savoir plus

La vente en viager

La vente en viager permet au vendeur de profiter de revenus supplémentaires à un moment de sa vie où, le plus souvent, l'essentiel de ceux-ci est...

Remettre les clés avant la vente définitive : quels risques ?

Les formalités d'après signature de l'avant-contrat effectuées, vendeur et acheteur se retrouvent chez le notaire pour la signature de l'acte...

Signer un compromis de vente

Vous vous apprêtez à signer un compromis de vente. Mais comment doit-on procéder ? Quels documents et quelles formalités ? Et quelles sont les...