PAP - de Particulier à Particulier

Location

Colocation : le sort de la caution solidaire. En colocation, tout le monde est dans le même bateau : les colocataires bien sûr, mais aussi les cautions solidaires. La loi Alur du 24 mars 2014 a encadré la colocation et notamment l'engagement de la caution solidaire.Il est particulièrement recommandé aux personnes qui s'engagent comme caution de bien mesure l'étendue de leur engagement.

La location saisonnière. La location saisonnière n'est soumise à aucune réglementation. C'est le contrat qui tient lieu de loi entre les parties comme pour les locations meublées. Toutefois, un arrêté du 16 mai 1967 oblige le propriétaire à remettre au locataire avant la signature du contrat un descriptif précis des lieux.

Les diagnostics immobiliers obligatoires en location. Vous souhaitez louer un logement : n'oubliez pas les diagnostics ! Il s'agit en effet aujourd'hui d'une véritable obligation. En outre, certaines informations doivent être communiquées au locataire. Panorama des diagnostics immobiliers obligatoires en location.

La durée de la location. Quelle est la durée d'une location ? Cette durée est-elle libre ou réglementée ? Tout dépend du type de location. Le point sur la question.

Propriétaire : Le droit d'accès. Dans quels cas un propriétaire peut-il pénétrer dans le logement de son locataire ? Comment doit-il procéder ? Le point sur la question.

Signer un contrat de location vide. Le contrat de location organise la relation entre propriétaire et locataire et, en cas de petits désaccords, il sert d'aide-mémoire puisqu'il fixe les droits, mais aussi les obligations, de chacune des parties.

Tout savoir sur la colocation. Par nécessité ou par goût, la colocation se développe. Jeunes ou moins jeunes partagent un appartement afin de diviser le coût du loyer. Ils signent un bail ensemble, avec souvent une clause de solidarité.

Donner congé à son locataire. Vous souhaitez reprendre possession de votre logement pour le vendre ou l'habiter : il vous faut donner congé à votre locataire. Cette possibilité est largement encadrée et vous devez donc respecter certaines règles bien précises. Explications.

La régularisation des charges. Le locataire doit payer chaque mois en même temps que son loyer les charges locatives. Ces charges peuvent faire l'objet d'une régularisation annuelle selon qu'elles constituent ou non une provision.

Se protéger contre les impayés de loyers. Un locataire indélicat qui ne paie pas ses loyers peut contrarier, voire déstabiliser tout le montage financier de l'investissement locatif. Pour s'en prémunir, il existe les assurances loyers impayés (GLI et GRL)...en attendant la « Gul ».

Nos calculettes

Calculez vos frais de notaire, votre impôt sur les plus-values immobilières, votre révision de loyer...
Toutes les calculettes