PAP.fr, Immobilier de particulier à particulier
Immobilier de particulier à particulier

Location

Comment fixer le loyer d'un logement lors de sa mise en location ? Le bailleur est-il libre de fixer le loyer de son locataire ? Ou doit-il au contraire s'en tenir au loyer du locataire précédent ? Tout dépend de la commune où est situé le logement : en zone tendue ou pas. Mais qu'est-ce que l'on considère comme la "zone tendue" ? Et à Paris, quelles sont les règles pour fixer le loyer ?

Résilier son bail : quel préavis ? Un locataire qui souhaite résilier son bail peut le faire à tout moment. Il doit cependant respecter un délai de préavis pendant lequel les loyers et charges sont dus, et adresser son congé sous certaines formes à son propriétaire. Le point sur la question.

Location vide : les motifs de préavis réduit après la loi Alur. En location vide, la règle est un préavis de 3 mois lorsque le locataire donne congé. Il existe toutefois des cas exceptionnels dans lesquels le préavis est réduit à un mois.

La durée de la location. Quelle est la durée d'une location ? Cette durée est-elle libre ou réglementée ? Tout dépend du type de location. Le point sur la question.

Louer en zone tendue : impacts sur le loyer, le préavis et la fiscalité. Louer en zone tendue impacte directement deux des conditions essentielles de la location : la fixation du loyer et le délai de préavis du locataire. Cela impacte également la fiscalité, puisque la taxe sur les logements vacants s'impose uniquement aux logements situés dans ce périmètre.

Donner congé à son propriétaire. Le locataire peut, à tout moment, donner congé, et contrairement au propriétaire, il n'a pas à motiver sa décision. Cependant, il doit respecter une durée et une forme de préavis, et s'acquitter de certaines formalités.

Quels meubles pour une location meublée ? Depuis le 1er septembre 2015, les bailleurs doivent respecter la liste des meubles qui doivent équiper un logement meublé constituant la résidence principale du locataire. Car depuis l'été 2015, il existe désormais une liste légale de ce mobilier, dressée par le décret N° 2015-981 du 31 juillet 2015.

La « taxe Apparu » sur les loyers des micro-logements. En 2016, la « taxe Apparu » frappe toujours les loyers excessifs des logements d'une superficie inférieure ou égale à 14 m² situés dans certaines grandes villes. Le seuil est de 41,64 €/m²/mois en 2016.

La sous-location. La sous-location peut être une solution alternative pour un locataire qui veut partager son logement ou s'en absenter. Pourtant si cette solution peut paraître séduisante au locataire, il doit s'assurer de pouvoir le faire avant de s'y engager et en connaitre les conditions.

Se protéger contre les impayés de loyers. Pour se protéger contre les loyers impayés, le propriétaire bailleur dispose d'une arme efficace : la garantie loyers impayés (GLI), assurance qui le rembourse et prend en charge la procédure. Le dispositif VISALE, à destination des salariés précaires et jeunes actifs, a vu le jour le 20 janvier 2016. GRL et Gul sont abandonnées.