Roger K. a su ajuster son prix au marché pour débloquer sa vente qui tardait à se faire

Publié par le

« Une fois l’appartement plus attrayant, j’ai repris des photos et j’ai relancé la machine en prenant soin de baisser le prix afin d’être plus en accord avec les prix dans le secteur. Cette stratégie a porté ses fruits ! »

Parlez-moi un peu de l’histoire de l’appartement que vous venez de vendre.

Il s’agit d’un appartement que nous avons acheté avec mon ex-femme il y a 8 ans pour notre fils qui entamait des études de médecine à la faculté de Nancy. Ses études étant terminées, nous avons décidé de le vendre.

Qu'est-ce qui vous a amené à vendre par PAP ?

C’est un vrai choix : tout d’abord j’ai toujours apprécié votre sérieux, je vous fais confiance. Par ailleurs, en ce qui concerne les agences, je trouve qu’elles pratiquent des tarifs exagérément élevés par rapport aux services offerts en retour.  Concernant le site Leboncoin, je n’ai pas d’a priori mais je n’ai pas eu le réflexe, je me suis contenté de passer mon annonce chez vous.

Quelles étaient vos contraintes ?

La seule contrainte que j’avais tient au fait que je vis au Luxembourg. Il ne m’était donc pas possible d’assurer toutes les visites. Il se trouve que j’avais de bonnes relations avec une voisine de l’immeuble, qui a gentiment accepté de faire la majorité des visites. Je me suis arrangé pour m’occuper des visites qui avaient lieu le week-end, je ne suis qu’à 1 h 30 de voiture de Nancy.

Combien de temps avez-vous mis à vendre du coup ?

Pour tout vous dire, mon ex-femme a tenté de vendre notre appartement par agence pendant plus de 6 mois. Il ne s’est rien passé c’est pourquoi j’ai fini par prendre la main et je me suis occupé de passer une annonce sur PAP. L’annonce a été mise en ligne une première fois en février 2017, j’ai eu des contacts rapidement. Le problème c’est que je n’avais pas d’offre d’achat. J’ai compris qu’il y avait deux raisons à ce blocage : d’une part, le prix était un peu élevé, et d’autre part, l’appartement était vieillissant, les murs étaient sales… bref il n’était pas attrayant du tout. Pendant l’été j’ai donc décidé de faire des petits travaux de rafraîchissement : peintures, sols… j’ai dépensé en tout 2.500 €, et une fois l’appartement plus présentable j’ai repris des photos et j’ai relancé la machine en prenant soin de baisser le prix afin d’être plus en accord avec les prix dans le secteur. Cette stratégie a porté ses fruits, j’ai immédiatement eu des contacts, puis une offre d’achat au prix. Le compromis de vente a été signé début avril.

Avez-vous des astuces à donner à quelqu’un qui envisagerait de vendre sur PAP ?

Je conseille tout d’abord de bien regarder, sur PAP.fr, entre autres, à combien se vendent des biens équivalents au vôtre. Il faut être pragmatique et se détacher du bien que l’on vend. Objectivité et pragmatisme sont les maîtres mots d’une vente réussie.

L’autre conseil, et je l’ai expérimenté moi-même, c’est qu’il faut offrir à la vente un bien « propre ». L’appartement que nous vendions avait été fermé pendant des mois, il sentait le renfermé, il était un peu sale… bref il avait un effet répulsif sur les personnes qui venaient le visiter et je n’avais aucune chance de le vendre en l’état. Son état général faisait disparaître toutes ses qualités : bien placé, spacieux, très bien insonorisé… aux yeux des acquéreurs potentiels.

C’est quoi le plus de PAP pour vous ?

C’est la simplicité d’utilisation du site. Passer une annonce chez vous prend quelques minutes, « uploader » les photos est un jeu d’enfant… et j’ai aussi trouvé super pro d’avoir un de vos conseillers au téléphone alors que je tardais à trouver un acquéreur. Nous avons échangé de façon très constructive, il m’a posé les bonnes questions, clairement il savait de quoi il parlait, et ça c’est ce qui vous différencie des plateformes sur lesquelles on se retrouve tout seul pour gérer sa transaction !

Pour aller plus loin...

« Un mois de parution et 5 visites d'un bon niveau de qualité ont suffi à me permettre de vendre mon appartement au prix voulu. »

« Vous êtes payant c'est vrai, mais on comprend pourquoi lorsqu'on utilise vos services (…) on sent bien que l'on est chez des pros. »

« Un agent immobilier de Montreuil a estimé mon bien très en dessous du prix auquel je l'ai vendu finalement sur PAP et quand on sait qu'il fallait en plus retirer la commission… »

« En tant que propriétaire, j'avais toutes les cartes en main pour fournir les informations clés et rassurer les acquéreurs potentiels, ce que, au passage, un agent immobilier, n'aurait pas pu faire...