Luc H. a choisi PAP pour vendre sa maison dans le Var parce qu’il souhaitait être accompagné de A à Z

Publié par le

« Si je n’avais pas rédigé le texte de l’annonce moi-même, de toute façon mon conseiller l’aurait fait. (…) On n’est pas seul. Je conseillerais donc d’en profiter ! »

Parlez-moi de cette maison que vous venez de vendre à Méounes-lès-Montrieux (83).

C’est une maison que j’ai héritée de mes parents. Elle a d’abord été mise en location puis, pour des raisons personnelles, nous l’avons habitée pendant 3 ans. Nous en avons profité pour tout refaire. Nous l’avons ensuite remise en location et ça n’a pas cessé depuis 18 ans. Nous avons pris la décision de la vendre pour éponger le crédit que nous avions encore sur notre résidence principale. Le projet étant de laisser cette maison à notre fils et de réinvestir la somme restante. La maison est située au cœur du village, dans un lotissement privé, sans aucun vis-à-vis. Ses « plus » sont incontestablement son environnement et ses poutres apparentes.

Qu’est-ce qui vous a amenés à vendre en passant par PAP ?

Nous avions décidé de la confier à une agence, dans le village d’à côté, tout en gardant la possibilité de la vendre par nous-mêmes. On a exclu Leboncoin car, je pense, qu'on y vend tout et n’importe quoi. Nous avons alors pris des renseignements sur votre site. Julien, qui est devenu notre conseiller, nous a aussitôt appelés, et nous avons opté pour une parution longue avec les photos professionnelles. Les photos étaient de très bonne qualité et cette formule nous offrait la liberté d’arrêter ou reprendre la parution quand nous le souhaitions pendant un an. Ça nous a plu.

En combien de temps avez-vous vendu votre maison ?

L’annonce a été publiée à la fin du mois de mai. Les futurs propriétaires sont venus visiter la maison au mois de juin. Ils étaient les premiers. Ils sont tombés sous le charme. Nous avons rapidement accepté leur seconde offre. Malgré tout, nous avons choisi de laisser l’annonce en ligne jusqu’à la signature du compromis. Nous avons reçu beaucoup d’appels et de mails. Et je peux vous dire que nous avons fait des déçus ! Pas moins de six acheteurs était prêts à se positionner si la vente n’était pas allée au bout... alors que dans le même temps, l’agence n’avait pas organisé une seule visite !

Avez-vous des astuces à donner à quelqu’un qui envisagerait de vendre sur PAP ?

Si je n’avais pas rédigé le texte de l’annonce, de toute façon mon conseiller l’aurait fait. Ensemble, nous l’avons d’ailleurs retravaillé. On n’est pas seul. Je conseillerais donc d’en profiter ! Julien m’a très bien aiguillé, il a l’habitude, il sait ce qu’il fait.

Pendant les visites, j’étais présent mais sans être sur le dos des acheteurs. Il faut je pense les laisser prendre le temps de visiter. On doit les guider, mais sans rentrer dans des détails inutiles qu’on aura tout le temps d’expliquer après, s’ils sont intéressés.

C’est quoi le plus de PAP pour vous ?

La facilité d’utilisation de votre site. On peut retrouver les informations essentielles. Par exemple, j’ai apprécié de pouvoir consulter le nombre de personnes qui avaient vu mon annonce ; chose qu’on ne peut pas savoir avec une agence.

Enfin, c’est le suivi personnalisé. Il était convenu que mon conseiller m’appellerait une fois par mois pour faire un bilan. Il s’y est tenu jusqu’au bout. C’était très appréciable.

Pour aller plus loin...

« J'avais besoin d'un accompagnement, d'un tuteur. Mon conseiller chez PAP a parfaitement répondu à mes attentes. »

« J'ai fait appel à votre service évaluation qui m'a fourni une estimation précise en moins de 48 h. Un mois après, j'ai accepté une offre à ce prix-là. »

« Nous avons (…) décidé de mettre notre maison sur PAP à la fin du mois de mars 2018 et avons tout de suite reçu plus de contacts qu'en un an avec quatre agences ! »

« Un mois de parution et 5 visites d'un bon niveau de qualité ont suffi à me permettre de vendre mon appartement au prix voulu. »