Carole L. a trouvé un acquéreur pour son studio parisien à 290 000 €

Publié par le

« Vous avez su évoluer avec votre temps et votre clientèle n’est pas la même que celle d’un gratuit. »

Qu'est-ce qui vous a amenée à vendre par PAP ?

Personnellement vous me renvoyez une image de sérieux. Je n’ai entendu que des commentaires positifs à votre sujet et je ne pouvais pas passer par une agence pour des raisons personnelles.

Quelles étaient vos contraintes ?

Non pas de contraintes particulières. Le côté positif de passer par vous c’est que l’on peut caler les visites sur des week-ends et des jours fériés. Quand on travaille beaucoup, c’est pratique.

Combien avez-vous eu de contacts et de visites ?

J’ai eu plusieurs dizaines de contacts : appels, textos, mails…. Ma messagerie était pleine très rapidement.

J’avoue que la prochaine fois, je privilégierai les mails en premier contact, et je le préciserai dans l’annonce. Ça permet je pense de faire une première sélection des candidats acquéreurs en les appelant et en leur posant des questions sur leur projet. C’est un peu de travail en amont des visites mais c’est un gain de temps considérable.

Avez-vous des astuces à donner à quelqu’un qui envisagerait de vendre sur PAP ?

Ne surtout pas mentir dans son annonce. Ni dans le texte ni dans les photos. Il faut donner envie aux gens de se déplacer pour découvrir votre bien sans pour autant leur vendre du rêve ! Les visites sont un moment de vérité alors si vous avez écrit dans votre texte « rafraîchissement à prévoir » et qu’en réalité il y a d’énormes travaux à faire avant de pouvoir y vivre, vous aurez perdu votre temps et le visiteur aussi.

Avez-vous vendu au prix que vous souhaitiez ?

On s’était fixé un prix pallier en dessous duquel nous ne descendrions pas. La mise en vente était à 300 000 € et nous avons vendu 296 000 €, ça s’est donc très bien passé.

C’est quoi le plus de PAP pour vous ?

Je vais être un peu directe mais pour moi vous avez su évoluer avec votre temps et il n’y a pas photo entre vous et un gratuit. Vous êtes sérieux et votre clientèle n’est pas la même.

Pour aller plus loin...

« Un mois de parution et 5 visites d'un bon niveau de qualité ont suffi à me permettre de vendre mon appartement au prix voulu. »

« Votre plus je pense que c'est votre réactivité. Même si je sais que le contrôle, la relecture des annonces et des modifications sont rigoureux, ça ne vous empêche pas d'être hyper rapide."

« J'avoue que dans mon cas, je me demande vraiment quelle est la plus-value d'une agence quand tu es sur place pour faire les visites et que tu sais que le prix de ton bien est juste ? »

« Je suis novice, c'était ma première vente ! Mais j'ai l'impression que le plus important c'est d'être bien certain que son appartement est au bon prix. »