Comment vendre un logement vide et inoccupé ?

Publié par le

Bien vendre un logement qui n’est plus habité ni meublé, c’est possible. Grâce à quelques astuces toutes simples, vous le rendrez aussi attrayant qu’un autre. De quoi faciliter la transaction et en tirer un bon prix !

Votre maison ou votre appartement perdent-ils de leur valeur si vous les vendez vidés de leurs meubles ? Les propriétaires se posent souvent cette question, c’est pourquoi nous avons listé les astuces et conseils qui vous aideront à préparer un logement vide et inhabité à la vente.  

1. Refaire la peinture de chaque pièce

Marques de tableaux, traces au-dessus des radiateurs ou d'une cheminée... Les traces du temps et du passage des occupants d'une maison ou d'un appartement sont d'autant plus visibles lorsque le logement est vide. L'idée est de redonner vie à vos pièces : une fois repeintes d’une couleur claire et neutre, elles seront beaucoup plus attrayantes. Ainsi vos visiteurs en percevront mieux les dimensions et les volumes. Astuce : l’odeur de peinture fraîche mettra les acquéreurs potentiels en confiance et leur laissera une impression d'entretien soigné.

2. Continuez d’entretenir votre bien, intérieur et extérieur

Le principe est simple : une maison vide ne doit pas avoir l’air abandonnée. Commencez par entretenir l'extérieur. Tondez l’herbe, taillez les arbres, ramassez les feuilles, repeignez vos grilles et faites en sorte que le portail fonctionne. Si votre façade présente des fissures, rebouchez-les. A l’intérieur, veillez à ce que chaque pièce soit convenablement éclairée. Il ne doit pas non plus faire trop froid si vous vendez l’hiver. Il est important de donner une impression de confort aux visiteurs afin de les mettre dans de bonnes dispositions. Ne négligez pas le ménage : faites en sorte qu’il n’y ait ni poussière ni toile d’araignée quand les acquéreurs potentiels se présenteront.

3. Mettez les dimensions exactes de votre bien à disposition des visiteurs

Un logement a toujours l’air plus grand lorsqu’il est dépouillé de son mobilier. Au moment des visites, attendez-vous à ce que certains acheteurs, déconcertés par ce vide, aient du mal à se faire une idée précise des dimensions de vos pièces. C’est pourquoi nous vous recommandons de mettre à leur disposition un plan coté afin d’éviter les confusions et déceptions éventuelles.

4. Tenez bon sur le prix

Une chose est sûre, une maison ou un appartement vide ne valent pas moins cher que leurs équivalents meublés et encore habités. Comme pour n’importe quel autre bien, fixez votre prix au regard du marché de votre secteur sur des biens présentant les mêmes caractéristiques que le vôtre. Conseils : faites estimer votre logement par nos experts en valeur immobilière directement sur le site PAP.fr.

Attention à la fausse bonne idée : ne vous lancez pas dans des dépenses inutiles, en achetant des meubles pour aménager votre bien le temps d’effectuer la vente. Appliquez simplement les conseils pratiques délivrés ci-dessus et vous vendrez votre bien à son juste prix.

Pour aller plus loin...

Qu'est-ce-que la DIA : déclaration d'intention d'aliéner ?

Comment vendre un logement meublé ? Applique-t-on les mêmes règles que pour la vente d'un logement vide ? Le point sur la question.

Tout savoir sur l'achat ou la vente d'un bien immobilier de petite surface.

Vendre avant d'acheter... Ou acheter avant de vendre ? C'est la question que se posent de nombreux propriétaires qui désirent changer de logement. A chaque solution, ses avantages et ses risques.