Déplacer les murs

Publié par le

Envie d'un salon plus grand ou besoin d'une chambre supplémentaire ? Pas de problème. On abat un mur par là, on remonte une cloison ici, on change la destination de certaines pièces... et le tour est joué : un logement fonctionnel et à son image.

Les habitudes de vie évoluent constamment. Si à une certaine époque, la mode était aux petites pièces, à usage unique et desservies par un couloir, la tendance est aujourd'hui à l'ouverture avec de grands volumes et des espaces communicants.

Mais comment faire quand on achète dans l'ancien, et que la disposition des pièces ne convient pas à ses envies et à son mode de vie ? En redistribuant et en réaménageant son intérieur ! Alors, n'hésitez plus : repensez votre logement, et laissez libre cours à votre imagination.

Le mur entre le séjour et la cuisine vous gêne ? Cassez-le. Vous désirez offrir une chambre à chacun de vos enfants ? Séparez une grande pièce à l'aide d'une cloison. Vous rêvez d'une suite parentale, mais la salle de bains est située à l'autre bout de la maison ? Transformez le bureau attenant, et ajoutez en plus un dressing ! Tout est possible, ou presque. À condition de respecter quelques principes de base et de disposer du budget suffisant.

Casser un mur

Les cloisons, outre leur rôle d'élément séparateur, assurent surtout la solidité de la construction. Ce sont les murs qui supportent les charges, comme l'appartement du dessus, le grenier ou la toiture. Pour éviter que le ciel ne vous tombe sur la tête, il faut déterminer avec certitude la nature du mur à abattre : est-il porteur ou non ?

Mur porteur

Abattre ce type de mur nécessite l'intervention d'une entreprise compétente. Le plancher supérieur est maintenu pendant la phase de démolition, avant d'être renforcé à l'aide d'un IPN. Cette poutre en acier garantit la solidité de l'édifice. Son dimensionnement est déterminé par un ingénieur béton.

Pensez à réclamer une garantie décennale pour ce type de travaux, et à conserver précieusement les documents, car en cas de revente, ils vous seront demandés. Comptez en moyenne 1 500 € HT pour les calculs de l'expert. Le prix de la suppression du mur dépend ensuite de la taille de l'ouverture, de la solution de répartition des charges et du type de prestations fournies (habillage de la poutre, faux plafonds, reprise de sol...).

Des autorisations doivent également être demandées si vous êtes locataire ou si vous habitez un immeuble (voir l'encadré Abattre un mur porteur dans les règles).

Autres cloisons

Les autres cloisons de la maison ou de l'appartement, lorsqu'elles ne sont pas porteuses, peuvent facilement être détruites. Libérez l'architecte qui sommeille en vous !

Attention tout de même : certains murs peuvent être semi-porteurs ou, au fil des ans, évoluer et changer de nature. En cas de doute, faites appel à un professionnel.

Construire un mur

À l'inverse, vous rêvez peut-être d'une pièce supplémentaire. Un espace "détente" pour y installer un coin télé et un endroit agréable pour bouquiner, une chambre d'appoint, une salle de jeux, un bureau ou une deuxième salle de bains.

Il faut dire que le temps libre s'allonge et les occupations "dévoreuses" d'espace, comme les loisirs créatifs, le bricolage ou encore la peinture, prolifèrent. Mais pas seulement.

Le foyer s'est aujourd'hui profondément modifié, et on ne compte plus le nombre de familles recomposées. L'aménagement d'un nouvel espace nuit devient parfois une nécessité pour faire de la place, en fin de semaine, aux nouveaux arrivants.

Dans ces cas-là, la solution peut être de séparer un beau volume en deux, en montant une cloison. Les systèmes proposés aujourd'hui sont faciles à mettre en œuvre. Et plus besoin d'être un expert pour réaliser ces travaux !

Qu'ils se présentent sous la forme de blocs de béton cellulaire ou de plaques prêtes à l'emploi, les produits disponibles se plient à vos envies. Ils offrent liberté des formes, rapidité d'exécution... isolation phonique en prime !

Pour délimiter les différentes zones d'un grand volume (un coin repas, un salon et une cuisine), vous pouvez opter pour des cloisons légères et/ou mobiles : coulissantes, en verre, façon " rideau ", ou montées à mi-hauteur. Elles matérialisent sans réellement séparer ! Une façon originale et très " déco " d'optimiser l'espace. À prévoir en fonction de vos envies et de votre budget.

La disposition des pièces

La disposition des pièces, notamment dans les logements anciens, a de quoi surprendre. Espace perdu, cuisine fermée, salle de bains sans fenêtre, débarras, couloir... Rien ne va, et rien n'est à sa place.

Vous pouvez décider de changer la destination des pièces. Le bureau attenant à votre chambre se transforme en salle de bains, la cuisine prend la place du séjour, et ce dernier s'installe dans l'ancienne chambre d'amis... En pratique, tout est envisageable.

En réalité, deux pièces sont plus délicates à déplacer : la cuisine et la salle de bains, en raison des circuits d'eau et d'évacuation. Si vous n'êtes pas sûr de vous, mieux vaut, dans ces deux cas, faire appel à un professionnel.

Pour aller plus loin...

Comment gagner quelques mètres carrés sans déménager, à moindre frais ? En installant une mezzanine. C'est la solution idéale dans de nombreuses situations. Laissez-vous séduire.

Besoin de mètres carrés supplémentaires ? Pensez à vos combles ! Leur aménagement vous coûtera beaucoup moins cher qu'une nouvelle maison et vous pourrez gagner ces précieux mètres carrés qui vous...