L'indemnisation

Publié par le

Votre dossier étudié, l'assureur va vous transmettre la proposition d'indemnisation qu'il aura élaborée à partir du constat que vous lui aurez adressé. Si vous acceptez la proposition de votre compagnie d'assurances, elle vous versera rapidement la somme convenue. Certaines assurances pourront néanmoins vous demander une facture, notamment pour les travaux réalisés par une entreprise.

Le montant de l'indemnisation

Le montant des indemnités est toujours basé sur la valeur du bien au jour du sinistre avant qu'il ne soit détruit ou abîmé. Les assureurs ne remboursent donc jamais les objets détériorés ou la réfection des murs et des peintures au prix du neuf mais sur la base de leur valeur réelle.

Pour déterminer la valeur réelle, l'expert part du prix neuf du bien, sur lequel il applique un taux de vétusté. C'est la raison pour laquelle il arrive bien souvent que l'indemnité versée soit inférieure aux attentes et ne permette pas de remplacer l'objet détérioré ou de payer la totalité des travaux de remise en état.

C'est pourquoi certains contrats proposent une option dite « rééquipement à neuf » ou « valeur à neuf ». Si vous l'avez souscrite, l'assureur vous rembourse sans appliquer aucune vétusté, mais parfois dans certaines limites.

Pour aller plus loin...

Tout savoir pour pour être bien remboursé en cas de catastrophe naturelle.

Certains travaux ne peuvent être réalisés que si vous souscrivez une assurance dommages-ouvrage. Tout savoir sur cette assurance obligatoire.

Comment assurer un parking ? En immeuble ou en maison individuelle, les mécanismes d'assurance concernant le parking peuvent varier. Dans tous les cas, ne négligez jamais de déclarer la surface...

Une fuite d'eau peut coûter cher. Fort heureusement, votre contrat multirisque habitation comporte nécessairement une clause concernant ce genre de sinistre. Vos dégâts et ceux des tiers seront...