Logement étudiant : durée du bail et du préavis en cas de congé

Publié par & le

La location vide et la location meublée n'ont pas exactement le même cadre juridique. En résumé, le législateur considère que le locataire « s'installe » davantage dans une location vide puisqu'il va acheter ou apporter ses meubles.

Durée du contrat de location

En location meublée

Le propriétaire peut proposer trois options :

  • le contrat classique d'un an renouvelable par tacite reconduction par périodes d'un an ;
  • le contrat meublé spécial étudiant de neuf mois non renouvelable ;
  • le bail mobilité de un à dix mois.

Pour savoir ce que contient le contrat de location meublée, retrouvez notre dossier sur le sujet sur notre site PAP.fr.

Avantage du bail mobilité et du bail étudiant : dès le départ, l'étudiant et le propriétaire connaissent le terme du bail. Le locataire sait qu'il doit dans tous les cas libérer le logement au terme du bail sans avoir besoin d'envoyer une lettre de congé. Et le propriétaire est assuré de récupérer le logement en fin de bail sans avoir à donner congé au locataire ni à motiver ce congé.

Opter pour le bail mobilité ou le bail étudiant de neuf mois peut permettre au propriétaire bailleur de louer le logement pendant l'été et de passer très tôt une annonce de location saisonnière puisque le terme du bail est déjà connu.

En location vide

Pas d'option spéciale en location dite vide. C'est le contrat-type de trois ans, renouvelable par tacite reconduction de trois ans en trois ans, qui s'applique. C'est la règle lorsque le propriétaire est une personne, un particulier. En revanche, si le propriétaire est une société, le contrat est établi pour six ans, et se renouvelle ensuite de six ans en six ans.

Rappelons qu'en location vide, le montant du dépôt de garantie est plafonné à un mois de loyer hors charges. En revanche, en location meublée le dépôt de garantie est limité à deux mois de loyer hors charges.

Que le logement soit loué en vide ou en meublé, le contrat de location doit être établi selon un modèle-type comprenant une notice explicative qui rappelle les modalités de la location.

Téléchargez les contrats-types de location sur PAP.fr notre site d’annonces immobilières

Préavis

En location meublée

Le locataire peut donner congé à n'importe quel moment avec un préavis d'un mois, quel que soit l'endroit où est situé le logement.

En location vide

Le locataire peut donner congé à n'importe quel moment en respectant un préavis, en principe, de trois mois, mais qui est réduit à un mois dans certains cas : si le logement est situé dans une commune de la zone dite "tendue", en cas d'obtention d'un premier emploi, de mutation, de nouvel emploi obtenu après la perte du précédent, ou s'il bénéficie du RSA ou de l'AAH, s'il obtient un logement social, ou que son état de santé justifie un changement de domicile, constat médical à l'appui ...

Pour donner congé à votre propriétaire, vous devez lui adresser une lettre de congé adaptée à votre situation, indiquant le délai de préavis (trois mois ou un mois selon le cas) et le motif invoqué si vous êtes dans l'une des situations vous permettant de bénéficier d'une durée de préavis réduite à un mois.

Utilisez les modèles-types de lettres de congé de PAP

 

Pour connaître l'ensemble des motifs que le locataire peut invoquer et les démarches qu'il doit effectuer pour vous donner congé, vous pouvez consulter notre dossier : Résilier son bail : quel préavis ?

Pour aller plus loin...

La loi Alur en créant un article 8-1 dans la loi du 6 juillet 1989 donne un statut à part entière à la colocation. Qu'est-ce qu'une colocation ? Comment cela s'organise-t-il ?

Depuis le 1er septembre 2015, les bailleurs doivent respecter la liste des meubles qui doivent équiper un logement meublé constituant la résidence principale du locataire. Car depuis l'été 2015, il...

Comment aider son enfant à se loger ? Quelles sont les aides auxquelles vous avez droit quand vous logez votre enfant ? Tout savoir pour loger votre enfant étudiant.