Jean-Pierre K. loue la qualité des candidatures qu’il reçoit grâce à PAP

Publié par le

« La crédibilité et le sérieux sont votre marque de fabrique. Je paye, oui, et je sais pourquoi ! »

Parlez-moi du studio que vous venez de louer à Antony (92) grâce à PAP

C’est un studio de 30 m² situé dans le cœur d’Antony, dans un petit immeuble au calme. Il est régulièrement loué depuis que je l’ai acquis en 2000.

Qu’est-ce qui vous a amené à chercher votre locataire sur PAP ?

Vous savez, j’ai 67 ans, je suis un vieux client… Quand j’ai commencé à louer, il y avait le journal PAP et c’était presque tout. Vous avez su évoluer, je trouve votre site facile d’accès, convivial. Il y a cette notion de sérieux qui rassure les propriétaires et les locataires. C’est la raison pour laquelle je suis resté et ça continue.

En combien de temps avez-vous loué votre appartement et comment procédez-vous pour choisir votre locataire ?

J’ai déposé mon annonce un mardi. J’ai effectué deux visites le mercredi, et une le jeudi : ce fut la bonne. Nous avons signé le contrat le vendredi. L’annonce publiée, les candidats peuvent me contacter par téléphone ou par mail. D’office, je réponds par la négative aux mails du type : « Toujours disponible ? » ou « Votre appartement m’intéresse », sans la moindre présentation ou formule de politesse. Par contre, si le mail est convaincant, ce qui est très souvent le cas sur PAP, je leur demande de m’appeler pour qu’on puisse échanger. Je ne fais aucune visite sans avoir eu le candidat au téléphone. Ensuite, je demande un dossier complet en vérifiant la solvabilité du locataire. N’ayant pas d’assurance loyers impayés, j’exige systématiquement un garant.

Avez-vous des astuces à donner à quelqu’un qui envisagerait de louer sur PAP ?

Il faut s’en occuper. C’est tout. Dès que je reçois un préavis de départ, mon annonce est prête. Elle est enregistrée sur votre site, j’actualise le texte, les photos et je publie. J’estime qu’il faut être disponible et présent. Un compteur à relever, une fuite, je me déplace. Entretenir et conserver de bonnes relations avec son locataire est primordial.

C’est quoi le plus de PAP pour vous ?

La crédibilité, le sérieux. Les conseils prodigués sur votre site sont toujours pertinents. Les documents types sont à jour des évolutions juridiques. Je paye, oui, mais je sais pourquoi. D’ailleurs, dans le cadre de ma profession de coach immobilier, je ne manque jamais de conseiller PAP à mes clients.

Pour aller plus loin...

« Pendant les visites ou durant le bail, je suis convaincue qu'il faut traiter le locataire comme si c'était un membre de la famille. C'est le b.a.-ba. »

« Je ne fais pas de visites groupées. C'est le premier qui visite qui prend. Je consulte les pièces du dossier sur place. J'ai l'habitude, on voit tout de suite si c'est sérieux ou pas. »

« Lors des visites, le feeling occupe une place prépondérante (…), j'ai une bonne expérience dans le domaine (…) et je sais choisir les locataires avec lesquels ça se passera bien. »

« Pour cette location en particulier, j'ai reçu 30 contacts extrêmement qualitatifs ; la seule difficulté a été de choisir car ils remplissaient tous mes critères et pourtant je suis exigeante. »