Denis se sent accompagné du début à la fin

Publié par le

« Ma conseillère me suit, me connaît parfaitement. Je l’appelle, elle retrouve l’annonce, la publie. Une relation de confiance s’est tissée. Je me sens un peu comme chez moi. »

Parlez-moi du studio que vous louez à Paris XVe (75).

C’est un studio meublé que nous avons acheté en 2010 pour compléter notre retraite. L’immeuble date de 1992. L’appartement est traversant et possède un parking. Il a toujours été loué, sans la moindre interruption.

Qu’est-ce qui vous a amené à chercher votre locataire sur PAP ?

J’ai eu une très mauvaise expérience avec une agence immobilière. Attention, je ne prétends absolument pas que toutes les agences ont des méthodes semblables et douteuses, mais j’ai été vacciné. Je me suis donc naturellement tourné vers PAP, et depuis, « je suis PAP à 300 % » ! Madame Sanga, ma conseillère, me suit et connaît les biens que je loue. Je l’appelle pour lui dire que tel ou tel appartement est à mettre en location. Elle retrouve l’annonce et la publie. Il y a une relation de confiance qui s’est tissée. Je me sens un peu comme chez moi.

En combien de temps avez-vous loué votre appartement et comment procédez-vous pour choisir votre locataire ?

J’ai passé l’annonce alors que je me trouvais en vacances à l’étranger. J’ai reçu 82 mails. Entre la parution de l’annonce et la signature du bail, une semaine s’est écoulée.

Dans un premier temps, les locataires me contactent par mail. J’effectue alors une première sélection. Il y a « les touristes » et les gens sérieux. On les repère immédiatement.

Je les appelle ensuite pour organiser les visites, à raison d’une toutes les heures. C’est plus confortable pour tout le monde. Généralement, je ne précise pas la liste des documents à fournir. Cela constitue un autre filtre car, d’expérience, les locataires motivés prendront soin de se présenter munis d’un dossier impeccable.

Au moment de choisir le locataire, le dossier est très important, oui, mais nous accordons aussi beaucoup d’importance à des petits détails : la ponctualité, une tenue vestimentaire soignée, le projet, le sentiment qu’il y a eu un « coup de cœur » pour notre appartement... Même si le premier candidat correspond en tous points à ce que nous recherchons, je veille à honorer les visites que nous avions programmées.

Avez-vous des astuces à donner à quelqu’un qui envisagerait de louer sur PAP ?

Certes, il ne faut pas mettre de côté l’aspect financier de la location. Le but premier étant la recherche d’un complément de revenus, nous sommes d’accord. Par contre, je conseillerais de ne pas se limiter à cela. Pour moi, chaque nouveau locataire représente la possibilité de vivre une belle expérience. Ça peut sembler très ambitieux, mais PAP s’occupant de tout au travers du site, des contrats, des juristes… je garde le meilleur pour moi. C’est-à-dire, pour ce studio par exemple, la satisfaction de voir un jeune étudiant devenir diplômé en songeant que peut-être, le fait de se sentir bien dans l’appartement l’y aura aidé. Une locataire est notamment restée cinq ans, soit la totalité de son cursus scolaire ! Une autre, quelques années après, a fini par acheter un appartement dans notre immeuble pour le mettre en location. Elle m’a alors appelé pour me demander conseil : j’ai répondu PAP, bien sûr !

C’est quoi le plus de PAP pour vous ?

La transparence. Tout est clair, pour nous comme pour le locataire. C’est PAP qui nous accompagne, qui nous guide. Les mots vont sans doute vous paraître forts, mais je pense qu’on retrouve la notion de famille, de communauté qui rassemble les utilisateurs de PAP (que j’appelle les « PAPistes »). Dernièrement, le papa d’un de mes locataires me confiait qu’il utilisait lui aussi PAP pour louer un de ses appartements. Tout comme moi, il téléchargeait les contrats que vous mettez à disposition gratuitement. Pendant la signature du bail, nous nous sommes retrouvés en terrain connu, et conquis.

Pour aller plus loin...

« Vous êtes payant, c'est vrai (…). Un service de qualité comme le vôtre a un prix, et franchement, au bout du compte, vous n'êtes pas cher ! »

« Un conseiller de PAP nous a appelés pour qu'on puisse vérifier les points importants de notre annonce. (…) S'il y avait eu la moindre erreur, elle aurait été corrigée. »

« Faire appel à PAP, c'est avoir la possibilité de gérer la location de mon appartement comme si j'étais une agence : ma propre agence »

Hervé consacre du temps aux visites : une heure pour chaque locataire. C'est selon lui ce qu'il faut pour mieux se connaître avant de prendre une décision. « Les profils étaient similaires, ces...