Chambres d’hôte : cinq conseils pour gagner davantage

Mis à jour par
le 21 avril 2016
Journaliste chez PAP.fr
Les gîtes de groupe permettent de générer des revenus suffisants pour un couple. © (Gites de france ®)

L’Observatoire des chambres d’hôtes Gîtes de France® a dressé le portrait-robot des chambres d’hôtes qui ont vu leur chiffre d’affaires progresser depuis trois ans. Les cinq recettes du succès. 

  • Un hébergement très confortable. Ces propriétaires gèrent de 2 à 4 chambres qui sont classées 4 épis minimum, un niveau correspondant au haut de gamme. 28 % d’entre eux proposent une piscine à leurs hôtes et 15 % un SPA.
  • Une table d’hôtes au menu. 49 % des propriétaires de chambres d’hôtes proposent la table d’hôtes le soir. Une prestation très appréciée des hôtes qui génère un chiffre d’affaires supplémentaire de 64 % par rapport à une chambre d’hôtes qui ne la propose pas. 
  • Des services complémentaires. L’accès à internet est proposé par 90 % des hébergements comme un emplacement sécurisé pour le véhicule des hôtes dans 64 % des structures.
  • Une souplesse des moyens de paiement. Cartes bancaires, paiements en ligne par Paypal ou par virement, coffrets-cadeaux : les propriétaires acceptent presque tout !
  • Une forte amplitude d’ouverture. Situées le plus souvent en ville, ces chambres d’hôtes sont ouvertes 11 mois de l’année.La fiscalité a changé pour les exploitants de gîtes ruraux. Jusqu'à présent, ces derniers bénéficiaient d'un abattement forfaitaire de 71 % sur leurs revenus issus de la location tant que les recettes ne dépassaient pas 82.200 €. Désormais, un abattement de 50 % sera appliqué. Et le régime réel devient obligatoire dès 32.000 € de revenus locatifs. L'abattement forfaitaire de 71 % des recettes générées par la location des chambres d'hôtes est en revanche maintenu.

La rédaction vous conseille


Je suis locataire

Je suis propriétaire