7 idées pour optimiser une location meublée

Publié par le

Vous avez investi dans un logement meublé en location et vous avez du mal à trouver un locataire ? Et si vous changiez de décor ? Avec quelques astuces toutes simples, un propriétaire-bailleur peut rendre son bien plus séduisant pour de potentiels locataires. Suivez le guide.

 

Pas toujours facile de trouver le locataire idéal quand on est bailleur ! Surtout quand on a opté pour la location meublée. Pourtant vous disposez d’une carte que ceux qui louent en vide n’ont pas : la décoration. Elle se révèle être un véritable vecteur d’attraction pour les locataires les plus exigeants. Sachez ainsi qu’un studio disposant d’un mobilier moderne et adapté se loue en moyenne 20 % plus cher qu’un autre avec des meubles basiques. Rassurez-vous, nul besoin d’investir des sommes folles pour parvenir à vos fins. La preuve en sept leçons.

Désencombrez l’espace

On ne le répète jamais assez : pour qu’un potentiel locataire se projette dans votre appartement ou votre maison, il faut qu’il y fasse clair. Miser sur une décoration épurée ne sera donc pas qu’une question de style mais aussi de bon sens. Pour choisir vos meubles, réfléchissez selon deux critères : les besoins des occupants et la taille de la pièce dans laquelle vous allez le mettre. Un exemple ? Une table devra être bien proportionnée pour laisser suffisamment de place pour circuler autour.

Privilégiez la lumière

En plus d’un espace offrant une fluidité de circulation, les locataires privilégient des appartements ou des maisons lumineuses. C’est primordial pour plusieurs raisons. D’abord, la lumière est un moyen naturel d’agrandir l’espace. Des murs blancs et des miroirs restent des astuces efficaces pour amplifier la surface réelle d’un logement. Mais la lumière, surtout quand elle est naturelle, apparaît également comme un facteur de bien-être. Un séjour inondé de soleil sera un atout imparable pour de potentiels locataires ; calez les horaires de vos visites pour qu’ils en profitent.

Épatez mais pas trop

Avez-vous pensé à l’effet whaou ? Sans rendre votre logement complètement intelligent, vous pouvez néanmoins ajouter quelques équipements connectés pour faciliter le quotidien des habitants. Rassurez-vous, aujourd’hui, il existe de petits appareils peu coûteux à l’achat et faciles à installer pour convertir vos anciens équipements. Vous pourrez ainsi rendre les volets roulants automatiques, le chauffage réglable à distance et les lumières peuvent même s’éteindre quand vous quittez la pièce.

Le plein de rangements

Le manque d’espace est une problématique assez répandue. Dans ce contexte où les mètres carrés manquent, les rangements doivent être le nerf de la guerre. Il ne faut pas hésiter à en rajouter surtout que maintenant il en existe des modulables et évolutifs qui s’adaptent aux besoins personnels de chacun de vos locataires. Dans une petite salle de bains, vous pouvez par exemple rajouter un meuble à roulettes ou rabattable. Dans une cuisine, un comptoir/plan de travail reste la solution la plus pratique et design.

Misez sur le cocooning en hiver

Le confort est la clé d’une décoration réussie. En hiver quand les journées sont courtes et les nuits froides, un intérieur cosy réchauffera immédiatement votre logement. Les visiteurs pourront immédiatement s’y projeter comme dans un espace cocoon où passer ses longues soirées d’hiver. Pour donner à votre décoration cette impulsion douce, il suffit de rajouter des coussins, des plaids et des tapis. Lors de la visite, pour éviter les désagréables courants d’air froid, osez le bas de porte, à condition qu’il soit intégré parfaitement au reste de la décoration !

Soignez le linge de maison

C’est peut-être un détail pour vous, mais le linge de maison peut aussi donner une vraie tonalité à votre décoration sans vous coûter forcément très cher. Même si en tant que bailleur vous n'avez pas l'obligation de le fournir, en ajoutant une jolie tenture sur un canapé et des torchons aux couleurs chatoyantes dans une cuisine, vous rendez instantanément les pièces plus accueillantes. Idem dans la salle de bains, en optant pour une paire de serviettes moelleuses, vous pouvez être certain que le visiteur n’aura aucun mal à s’y projeter.

Pensez aux nouveaux revêtements

Le sol de votre cuisine ou de votre salle de bains est trop vieillot ? Si vous ne disposez pas d’un gros budget pour faire des travaux, on vous recommande d’opter pour des revêtements repositionnables ou un carrelage adhésif ; ils sont faciles à poser et changeront vraiment l’ambiance d’une pièce dont la décoration pourrait sembler datée. Ils sont économiques et modernes puisque adaptés à toutes les tendances actuelles (carreaux de ciment, faux parquet très réaliste…). Le comble du chic ? Mélanger les styles selon les pièces.

Que dit la loi ?

Pour rappel, il existe une définition légale du logement meublé.  Il doit s’agir « d’un logement décent équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ». Un décret détaille également de manière précise la liste du mobilier jugé nécessaire. Couchage, placards, ustensiles de cuisine, équipement électroménager, table, chaises… N’hésitez pas à le consulter en cas de doute. 

Location meublée : les meubles défiscalisés !

Vous êtes propriétaire-bailleur sous statut fiscal de loueur en meublé non professionnel (LMNP) ? Vous pouvez amortir vos meubles, c’est-à-dire déduire leur prix de vos recettes locatives. De quoi réduire ces dernières, donc minorer votre imposition. D’une façon générale, les meubles s’amortissent sur une durée de cinq à sept ans. Mieux vaut faire appel à un expert comptable pour les formalités déclaratives : il fixera les bonnes durées et les bons pourcentages d’amortissement, ce qui vous évitera les foudres du fisc. Seul le régime réel du LMNP ouvre droit aux amortissements. Si vous choisissez le régime forfaitaire (abattement de 50 % sur les recettes locatives), cette possibilité est interdite.

Pour aller plus loin...

Louer un logement meublé : quels sont les meubles obligatoires ? Quelle est la durée du bail ? Quelles sont les conditions de la location ? Comment fixer le loyer et déclarer les revenus de la...

Tout savoir sur la location vide : la durée du bail, la résiliation du contrat, la fixation du loyer, son indexation, les charges, l'état des lieux, les obligations du bailleur et du locataire...

Partager un logement devenu trop grand en louant une ou plusieurs pièces à des locataires est une solution financièrement et humainement très intéressante ! De plus, les loyers en dessous d'un...

Comment choisir entre location vide et location meublée ? Quelles sont les principales différences ? S'il y a de plus en plus de similitudes entre ces deux types de location, chacune conserve...