Un Français sur quatre envisage de déménager d’ici à cinq ans

Publié par le

18 Novembre 2021 - 26 % des Français envisagent de déménager d’ici à cinq ans. Les communes rurales et la couronne des villes les attirent pour bénéficier d’un nouveau cadre de vie. Le télétravail pourrait faciliter leur installation.

 

Les sondages le confirment : les Français ont la bougeotte ! Selon le Baromètre annuel du cadre de vie, réalisé par OpinionWay, pas moins de 26 % des Français envisagent de déménager pour changer de cadre de vie dans les cinq prochaines années, une envie encore plus marquée pour les habitants des agglomérations comptant plus de 100 000 habitants. Les confinements successifs ont agi sans aucun doute comme un déclencheur à cette envie de changer d’air. Reste à voir si les Français passeront à l’acte !  

La campagne a la cote. Les secteurs recherchés ? La campagne, bien évidemment, mais pas uniquement ! Si 41 % votent pour les communes rurales, ils sont tout autant à opter pour la couronne d’une ville, une destination qui serait choisie par 41 % d’entre eux. Ces deux environnements disposent à leurs yeux de plusieurs atouts : l’accès à la nature (32 %), un lieu moins bruyant (30 %) et la présence d’un espace extérieur ou d’un jardin privatif.

Le coup de pouce du télétravail. Alors que les communes rurales étaient auparavant moins attractives en raison d’un temps de transport plus long et d’une absence d’emplois, la donne pourrait changer avec le télétravail. 47 % des Français estiment en effet que cette possibilité pourrait accélérer leur projet de déménagement. « Même si 30 à 40 % des actifs sont concernés par le télétravail, cela représente tout de même un potentiel de population élevé pour rééquilibrer le territoire », analyse Bruno Jeanbart, vice-président d’OpinionWay, qui observe un mouvement de bascule scellant la fin de l’attractivité des métropoles.

Les services à portée de main au centre-ville. Si les communes rurales et la couronne des villes séduisent, les centres-villes n’ont pas dit leur dernier mot pour autant ! 27 % des Français qui envisagent de déménager souhaitent en effet s’y installer. Un meilleur accès aux médecins, aux services publics est cité comme la première motivation, suivi par le souhait de ne plus dépendre de la voiture, un fait des plus marquants selon Bruno Jeanbart : « Le rapport à la voiture a changé. Son image s’est dégradée chez les jeunes dont un nombre important ne passe plus le permis de conduire ».

La densité rejetée. Attractif pour le moment, le centre-ville pourrait cependant changer de visage dans quelques années. Les politiques urbaines dessinant une densification croissante de l’habitat pour limiter l’étalement urbain risquent de se heurter aux aspirations des habitants. Ces derniers n’en veulent pas à l’image du rejet des immeubles de grande hauteur à Paris. Sans compter la mobilisation croissante des riverains hostiles au développement de programmes immobiliers sur leur territoire.

Le sondage OpinionWay a été effectué les 13 et 15 octobre 2021 auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française.

 

 

Dernières actualités

Crédit immobilier : faut-il craindre une hausse des taux en 2022 ?

21 Janvier 2022

Tout savoir sur les taux d'intérêt et les critères des banques pour obtenir un crédit immobilier.


L’immobilier haut de gamme à Paris renoue avec la croissance

20 Janvier 2022

Marché immobilier haut de gamme à Paris. Pourquoi les ventes des biens de prestige ont augmenté à...


Logement : les projets d’achat des ménages modestes en baisse

18 Janvier 2022

Baisse des intentions d'achat des logements. Pourquoi les Français sont-ils moins nombreux à...


Assurance emprunteur : une réforme impossible ?

18 Janvier 2022

Tout savoir sur le projet de réforme de l'assurance décès-invalidité. Ce que cette nouvelle mesure...