Rénovation : une nouvelle aide en 2020

Publié par le

10 Septembre 2019 - Avec le nouveau Service d’accompagnement à la rénovation énergétique (Sare), les particuliers bénéficieront en 2020 d’un guichet unique pour être informés et conseillés sur les solutions techniques et les très nombreuses aides pour améliorer leur logement. Ils pourront aussi obtenir un financement complémentaire pour réaliser leurs travaux.

Le gouvernement vient d'annoncer la création du Service d'accompagnement pour la rénovation énergétique (Sare). L'objectif de cette nouvelle structure est d'accélérer le rythme des rénovations énergétiques des 7 millions de passoires thermiques que compte la France. Le Sare doit être opérationnel à partir de 1er janvier 2020.

Accélérer les rénovations. Encore une nouvelle structure ? Oui et non. L'objectif de ce ce service est d'accélérer le rythme des rénovation des fameuses passoires thermiques en renforçant et complétant les espaces FAIRE (Faciliter, accompagner et informer pour la rénovation énergétique) existants mais encore peu connus du grand public.

Certificats d'énergie. Le Sare doit permettre de soutenir le déploiement d’un service d’accompagnement et de financement des particuliers, de créer une sorte de guichet unique et d'améliorer la communication. A ces conseils s'ajoute une enveloppe de 200 millions d'euros budgétée pour la période 2020/2024 pour financer des travaux sous la forme de Certificats d'économie d'énergie. Les collectivités territoriales (les régions et les départements) seront mises à contribution et devront financer les travaux pour au moins la moitié de leur coût.

Financement à la performance. Les projets financés seront pris en charge au moins pour moitié par les collectivités territoriales, le reste étant les certificats d'économie d'énergie (CEE) à hauteur de 200 millions d'euros. Autre nouveauté, les subventions « suivront une logique de rémunération à la performance », précise le communiqué du ministère.

Une nouvelle pousse dans le maquis des aides. Le Sare complétera les dispositifs nationaux d’accompagnement déjà existants comme les aides de l’Anah, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite), les Certificats d'économie d'énergie, l'éco-PTZ récemment toiletté, la TVA à taux réduit.

Bien s'informer
Aider les particuliers à s'y retrouver dans le maquis de toutes les aides existantes ne sera pas du luxe. Difficile de s'y retrouver entre les Certificats d'économie d'énergie, les crédits d'impôts, l'éco-PTZ, la TVA à taux réduit, le chèque énergie…
Pour y voir plus clair, il existe déjà des sites d'organismes indépendants pour informer les personnes souhaitant engager des travaux de rénovation : anil.org, adil, facilhabitat.gouv.fr, faire.fr.