Pinel : où investir fin 2015 ?

Laurence Mertz
Mis à jour par
le 19 novembre 2015
Journaliste chez PAP.fr

Si vous voulez investir en loi Pinel, c’est le bon moment ! C’est bien sûr ce que l’on dit tout le temps mais en l’occurrence, mieux vaut vraiment se lancer sans tarder.

© Nacarat

Même si la loi de finances 2016 a maintenu l’avantage fiscal Pinel, il est judicieux de trouver rapidement un bien dans lequel investir. Car l’offre se réduit de mois en mois.

Pourquoi ? Parce qu’à cause d’un redémarrage très net de l’immobilier neuf en 2015, il y a beaucoup moins d’appartements sur le marché. Très exactement 37 395 par rapport à 2013 selon le Laboratoire de l’immobilier. Cette embellie du neuf en 2015 a essentiellement été due à l’investissement locatif alors que le marché de l’accession proprement dit stagnait. Or si les programmes ne trouvent pas d’acquéreurs en accession, les promoteurs ne les construisent pas.

Ce à quoi s’ajoutent les délais de pré-instruction et d’instruction des permis, les problèmes dus au recours des tiers. Et qui dit rareté de l’offre dit risque d’envolée des prix et qualité moindre des logements…

Les villes où investir

Selon le Laboratoire de l’immobilier, on pourra sans surprise investir dans les villes favorites des investisseurs : Bordeaux, Toulouse, Lyon, Paris, Montpellier, Nantes, Lille, Marseille, ou encore Strasbourg. Mais on pourra également rechercher un bien à Boulogne-Billancourt, Saint-Denis, Courbevoie, Versailles, Villeurbanne et Montreuil. Ces villes sont les quinze favorites sur les cinquante plus grosses communes qui concentrent l’essentiel de l’offre.

Quelles sont les villes outsiders où investir ?

Viennent ensuite par ordre décroissant Dijon, Toulon, Rennes, Nice, Vitry-sur-Seine, Aix-en-Provence, Perpignan, Créteil, Colombes, Nanterre, Rouen, Nîmes, Argenteuil, Caen, Tours, Grenoble, Besançon, Reims, Nancy, Tourcoing, Roubaix, Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Angers, Limoges, Poitiers, Orléans, Brest, Avignon, Amiens, Metz, Dunkerque, Le Mans, Mulhouse et enfin Le Havre.

Sur quels critères a été établie cette liste ?

Le Laboratoire de l’immobilier a pris en compte onze critères de notation :

  • la population,
  • l’évolution du nombre de ménages,
  • le taux de vacance au sein du parc de logements,
  • le nombre de logements construits pour chaque nouveau ménage,
  • le revenu moyen,
  • le taux de pauvreté,
  • le taux de chômage,
  • la proportion de logements sociaux,
  • le nombre d’entreprises implantées sur la commune par actif,
  • le taux de créations d’entreprises/entreprises existantes,
  • la part de résidences principales occupées par un locataire.

Les autres critères pour investir

Comme l’a souligné Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l’immobilier, lors de la présentation de ce palmarès, il ne suffit pas de choisir une ville. Il faut sélectionner un quartier, une rue, un immeuble, un appartement, un prix. Un bel appartement en dernier étage avec terrasse dans le cœur historique de Metz constituera un investissement beaucoup plus intéressant qu’un rez-de-chaussée sans jardin et orienté nord dans un quartier sans prestige à Lyon. Restez prudent sur les loyers à pratiquer. Enfin, sachez si vous voulez investir dans un produit de rendement ou si vous préférez un produit patrimonial.

Pour en savoir plus : Les 5 avantages de la défiscalisation Pinel.


La rédaction vous conseille


Je suis locataire

Je suis propriétaire