Paris/Londres : le match des prix de l'immobilier

Publié par le

29 Janvier 2016 - Londres est plus chère que Paris. Mais saviez-vous que les deux villes avaient toutes les deux vu leurs prix augmenter de la même façon sur les 15 dernières années ? Etude comparée entre les deux capitales les plus chères de l'Europe.

Les notaires proposent ce mois-ci un focus sur l'évolution des prix de l'immobilier dans les capitales française et anglaise. Évidemment, il convient de préciser que les différences entre les deux villes sont importantes (Londres est largement plus grande, plus peuplée et moins dense que Paris). Mais cette comparaison se révèle tout de même instructive.

A Paris comme à Londres, les prix ont été multipliés par 3,5 en 15 ans. Mais les périodes de forte hausse et de baisse varient d'une ville à l'autre. Par exemple, entre 2007 et 2008 la capitale anglaise connaissait une forte chute des prix alors que le marché parisien continuait de prospérer.

Londres plus chère que Paris. En moyenne, pour acheter un logement à Londres, il faut compter 720.000 € alors qu'à Paris vous pourrez devenir propriétaire avec seulement 450.000 €. Mais cette comparaison ne prend pas en cause la surface vendue.

Forte différence selon les quartiers dans les deux villes. Dans le quartier le plus abordable de la capitale française, La Chapelle, le prix médian est de 200.000 €. Alors que sur les Champs-Élysées, le secteur le plus coté, il faudra compter 1.100.000 €. A Londres, on passe de 310.000 € dans le quartier Barking and Dagenham pour atteindre 1.630.000 € dans le secteur huppé de Kesington and Chelsea.

Paris plus chère pour les Français que Londres pour les Anglais. Les deux métropoles affichent des prix plus élevés que le reste de leur pays. Mais c'est à Paris que le fossé capitale/province est le plus fort. A Londres, le prix d'un logement est 2,2 fois plus élevé que dans le reste du pays alors qu'à Paris il est trois fois plus élevé.

Pour en savoir plus : Consulter la note de conjoncture immobilière des notaires en ligne.