MaPrimeRénov’ étendue à tous les ménages en 2021

Publié par le

28 Juillet 2020 - Tous les ménages seront désormais éligibles à MaPrimeRénov’ en 2021. Cette prime facilitant la rénovation énergétique des logements sera aussi étendue aux bailleurs et au dispositif Denormandie dans l’ancien.

 

MaPrimeRénov’ passera à la vitesse supérieure en 2021 ! Interrogée par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du logement, a en effet annoncé que MaPrimeRénov’ serait étendue à tous les ménages l’an prochain ainsi qu’aux bailleurs.

MaPrimeRénov’ accessible aux plus riches. Issue de la fusion entre le Crédit d’impôt pour la transition écologique (Cite) et l’aide Agilité attribuée par l’Anah, cette aide destinée à la rénovation énergétique des logements, est réservée aux ménages très modestes et modestes engageant des travaux pour diminuer la consommation énergétique de leur bien comme le remplacement de leur chaudière. Les ménages riches, appartenant aux 9e et 10e décile, en étaient jusqu’à présent exclus. Ces contribuables pourront désormais en bénéficier, une demande relayée par les organisations professionnelles qui rappelaient que les rénovations les plus performantes étaient justement impulsées par ces ménages.

MaPrimeRénov’ pour les bailleurs. Les bailleurs seront également éligibles à MaPrimeRénov’ en 2021. Un coup de pouce bienvenu pour ces propriétaires qui pourront ainsi diminuer la consommation énergétique de ces biens loués. Cette prime est aussi étendue aux bailleurs investissant dans le cadre du Denormandie ancien. Lancé en 2019, ce dispositif fiscal permet aux contribuables de bénéficier d’un crédit d’impôt à condition de réaliser des travaux représentant 25 % du coût total de l’opération, le bien devant être situé dans une ville appartenant au plan Action cœur de ville.

Les copropriétés éligibles à la prime. Les copropriétés ne seront pas oubliées non plus puisqu’elles aussi auront droit à MaPrimeRénov’pour financer des travaux. Cette aide complètera ainsi l’Eco-PTZ, un prêt gratuit qui a cependant, les plus grandes difficultés à se développer, les banques rechignant à le proposer.

Un crédit travaux inclus dans le prêt. Pour développer la rénovation énergétique, Emmanuelle Wargon milite pour la création d’une offre bancaire qui soit proposée systématiquement avec le crédit lors de l’acquisition d’un logement mais aussi a postériori quand le ménage souhaite faire des travaux. « Certains réseaux comme BNP ou le Crédit Mutuel ont avancé sur le sujet », a expliqué la ministre lors de son audition à la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. « Mais cette offre doit être lancée à un prix abordable et non pas au taux d’un crédit à la consommation d’autant que les taux actuels sont bas », prévient-elle.

MaPrimeRénov’ en chiffres 
68 000 dossiers de MaPrimRénov’ déposés
65 000 dossiers instruits
Quelques milliers de dossiers payés

Dernières actualités

Copropriété : des syndics épinglés par la DGCCRF

16 Avril 2021

Les contrôles de la DGCCRF sur 295 syndics. Des soupçons d'entente entre les syndics, des...


Un plan pour un chauffage bois moins polluant

15 Avril 2021

Comment l'Etat compte développer un chauffage au bois moins polluant. L'achat de poêles à bûches ou...


IRL du 1er trimestre 2021 : le loyer des logements augmente de 0,09 % sur un an

15 Avril 2021

L'indice de référence des loyers (IRL) du 1er trimestre 2021 est paru le 15 avril 2021 ; il...


Bricolage : les Français ont bichonné leur logement

14 Avril 2021

Pourquoi les dépenses des Français en bricolage ont augmenté en 2020. Les travaux choisis dans les...